Slim Chaker effectue des visites inopinées aux services d’urgence de trois hôpitaux

Businessnews.com.tn | publié le 26/09/2017 08:50

Le ministre de la Santé, Slim Chaker, a effectué des visites inopinées, au matin du 26 septembre 2017, aux services d’urgence de trois hôpitaux : Mongi Slim à la Marsa, Kheireddine au Kram et Habib Thameur à Tunis.

 

Selon une déclaration à Mosaïque FM de Chokri Nafti, chargé de communication du ministère, M. Chaker était accompagné de la secrétaire d’Etat à la Santé, Sonia Ben Cheikh, et de Souad Sedraoui, chargée du dossier de modernisation des établissements de santé publics.

 

M.A

Slim Chaker effectue des visites inopinées aux services d’urgence de trois hôpitaux

publié le 26/09/2017 08:50

Le ministre de la Santé, Slim Chaker, a effectué des visites inopinées, au matin du 26 septembre 2017, aux services d’urgence de trois hôpitaux : Mongi Slim à la Marsa, Kheireddine au Kram et Habib Thameur à Tunis.

 

Selon une déclaration à Mosaïque FM de Chokri Nafti, chargé de communication du ministère, M. Chaker était accompagné de la secrétaire d’Etat à la Santé, Sonia Ben Cheikh, et de Souad Sedraoui, chargée du dossier de modernisation des établissements de santé publics.

 

M.A

Commentaires (9) Commenter
Encore à remuer du vent!!!
Adnène
| 27-09-2017 11:42
Ce Chaker n'a jamais été un battant, au finances il n'a pas accompli des prouesses. Maintenant au Ministère de la Santé, il y va en "visite inopinée" où ne manque que le chaouch de son cabinet ministériel. Bien sur que tout le monde était au courant de son passage....Ce qu'il faut c'est que de sa propre initiative il téléphone par surprise à ses collaborateurs, un soir vers 23 heures et débarque en tenue de ville et non en costume cravate, dans un des hôpitaux et qu'il y fasse un tour un peu partout et se limite à voire et entendre sans rien dire .....et la musique sera différente......
Culture française ou culture allemande?
DHEJ
| 27-09-2017 08:59
Ici c'est la culture de la brouette!!!


Ce sinistre CHAKER doit son poste au lien de sa famille avec le BCE!!!


Par ailleurs son passage au ministère des finances était une catastrophe... qui se rappelle de son projet des caisses entregistreuses???
@Gg| 26-09-2017 20:19
Vent du Nord
| 27-09-2017 00:21
Merci d'avoir mentionné l'avion supersonique Concorde, ce chef d''uvre de l'aéronautique. J'ai eu l'occasion de le voir la première fois au salon du Bourget en 1969. Il était à cette époque-là encore en période d'essai. C'était très impressionnant de le voir voler au tour du Bourget, surtout de regarder sa silhouette mince qui ressemblait à une cigogne en plein vol.
Lorsqu'on parle de la DS, on l'associe toujours avec le Général de Gaulle, ce grand homme d'Etat.
Je suis content d'apprendre que vous avez travaillé avec les Allemands et ce que vous dites est vrai en ce concerne la gestion du temps. Les allemands sont stricts dans le travail et leur rendez-vous. Si vous arrivez en retard, vous êtes mal vus. Ils vous pardonnent une fois mais pas une deuxième.

Les Allemands envient les des Français pour leur manière de vivre. Ils disent: "Die Franzosen arbeiten um zu leben, die Deutschen leben um zu arbeiten" (Les Français travaillent pour vivre, les Allemands vivent pour travailler). Ceci pour dire que les Français savent profiter de la vie, alors qu'eux ne font que travailler.
Toutefois la nouvelle génération commence à apprécier la joie de vivre à la Dolce vita italienne; mais ils restent sérieux et ponctuels dans leur travail.

Je suis natif de la campagne de la belle région du Kef au Nord-Ouest de la Tunisie, la région du valeureux Jugurtha et le grenier de Rome. J'ai fait mes études secondaires au Lycée Carnot de Tunis dans les années 50 et début 60. A cette époque-là le Lycée Carnot était géré par l'Académie de Paris. Après il est devenu Lycée pilote Bourguiba, rataché au ministère tunisien. J'ai obtenu mon Bac français et mon Bac tunisien avec mention en 1961 et ai eu la chance d'être admis au MIT comme le tout premier tunisien à entrer à cette prestigieuse institution. Je me souviens que bcp de gens à Tunis (entre eux des diplômés de France m'avaient essayé de me dissuader d'aller en Amérique, car ils pensaient (à cette époque-là) que l'éducation là-bas n'avait pas une bonne réputation (des jugements infondés), et qu'il était préférable de faire les grandes écoles françaises. J'avais tenu bon et me voilà parti pour Boston jusqu'á 1966.
Arrivé au MIT, j'ai été surpris de rencontrer des jeunes étudiants Français venus de Polytechnique Paris poursuivre leur Master et Ph.D et faire de la recherche au MIT.
Ici en Allemagne j'étais le Président du «MIT Club of Germany» (association des anciens étudiants allemands du MIT) pendant 7 ans. L'association compte 500 membres (Moi le Tunisien, tout le reste des Allemands. Les Allemands aiment et respectent la compétence.
En plus de cela je suis membre de l'Association des anciens élèves du Lycée Carnot de Tunis dont le siège est à Paris. En 2008, nous avons célébré le 15ème anniversaire de l'association dans les salons de l'Hôtel de ville de Paris sur invitation du Maire de Paris, M. Bertrand Delanoë.
Je me rends souvent à Paris ( à une heure de vol de Hambourg) où j'avais passé deux années (1968 et 1969) après un court passage de quelques mois chez Philips aux Pays-Bas.
Comme vous le voye maintenant, je n'ai aucun raison de dénigrer ni la culture ni la technique françaises bien au contraire.

Cordialement
@ Vent du Nord
Gg
| 26-09-2017 20:19
Merci pour votre message, qui me réjouit le coeur! Comme ces échanges sont beaux...
La Caravelle, j'ai eu la chance d'être de son dernier vol Paris Strasbourg, sous les couleur d'Air Inter. Le commandant de bord avait laissé la cabine de pilotage ouverte, et avait commenté le vol durant tout le parcours. A mi chemin, il avait déclaré aux passagers: "Maintenant, vous allez voir ce qu'est la Caravelle. Nous allons mettre les moteurs au ralenti, et nous allons rejoindre Strasbourg en vol plané!".
Alors tout à coup, les passagers n'ont plus entendu que le vent, les moteurs à l'arrière ne faisaient presque plus de bruit. Arrivés au-dessus de Strasbourg, le pilote a annoncé que nous étions trop haut, il a fait le grand tour de la ville et s'est posé au terme d'une belle finale directe. Tout le monde était ému à bord...
Puis Airbus, le premier du nom, est né quelques années plus tard, Concorde était en pleine gloire!
Quels souvenirs...
J'ai aussi travaillé avec des Allemands, je retiens en effet une incompatibilité horaire entre les Allemands et les Français! Les Allemands commencent les réunions à l'heure, savent de quoi on va parler, et finissent tôt. A 17h c'est plié! Alors que les Français commencent en retard, débordent largement des sujets prévus, et à 21h on y est encore!
Souvent j'ai entendu des français appeler en Allemagne et râler : " Il est 17h il n'y a plus personne!".
Oui, mais le matin à 8h les Allemands essayaient d'appeler les français, encore à leur petit déjeuner... Hhhhhhh!
Et donc avez fait le MIT. Eh bien respect, Monsieur! Le top du top des ingénieurs.
Très amicalement,
Gg
@ Gg | 26-09-2017 13:56
Vent du Nord
| 26-09-2017 19:12
Cher Gg,
J'ai passé l'âge de la retraite et je ne peux plus travailler chez AIRBUS à Toulouse ni à Hambourg.
Cependant j'ai des amis français (membres de notre Amicale de Hambourg) qui viennent de AIRBUS Toulouse pour travailler à AIRBUS Hambourg pour un certain temps avant de retourner à Toulouse. Ce sont des ingénieurs de grande compétence. D'ailleurs l'un d'eux avait ses études à la même université américaine que moi à savoir Le prestigieux MIT à Boston. Vice versa, les jeunes ingénieurs allemands très compétents (aussi membres de notre Amicale) vont aussi travailler à Toulouse. Donc je connais les deux côtés.
Je sais très bien qu'AIRBUS est une fierté française. La France a toujours été forte en aéronautique avec les avions Dassault et la Sud-Aviation SE 210 Caravelle. Je ne sais pas si vous aviez voyagé en Caravelle, un excellent avion que j'avais eu la chance de prendre à maintes reprises dans les années 60 et 70 en Europe.
Je veux aussi mentionner l'ingéniosité des constructeurs français. Pensez à la Citroën DS, cette automobile etait révolutionnaire par bien des aspects, ayant un confort intérieur remarquable grâce à sa suspension hydropneumatique, un système ingénieux.

Je ne dénigre pas la technique française, mais je me permets de faire une comparaison entre l'efficacité de l'administration française et allemande à la lumière de ce mes amis français qui résident en Allemagne me racontent ce qu'ils ont vécus.
Je suis d'accord avec vous « que chaque culture peut trouver une efficacité qui lui est propre, le tout est de fixer des buts et de les suivre... La Tunisie le peut aussi ».
Mais est-ce la méthode de travail d'un Ministre, qui va faire des visites de control dans un hôpital,et ordonne de limoger la directrice de cette institution et se rétracte quelques temps après, est-ce que cette méthode est efficace à votre avis?

La Tunisie qui regorge de compétences, peut trouver la méthode efficace. Mais tant que les dirigeants sont choisis par calculs partisans (c-à-dire le parti avant le pays), on est bien loin de cette efficacité tant souhaitée.

Cordialament
@ Vent du Nord
Gg
| 26-09-2017 13:56
J'espère que vous aurez l'occasion de travailler aussi chez Airbus à Toulouse, en France. Vous verrez que si Airbus est né en France, ce n'est pas par hasard, Airbus est aussi une fierté francaise!
Aux antipodes de la méthode allemande, voyez l'Italie. L'Italie de Fiat, Ferrari, Maserati... On est aussi dans le top du top.
Je veux dire que chaque culture peut trouver une efficacité qui lui est propre, le tout est de fixer des buts et de les suivre... La Tunisie le peut aussi.
toujours la meme erreur
ali bey
| 26-09-2017 13:01
tous les ministres de la santé que j'ai connus ont fait la même erreur. fraîchement nommés ils quittent le bureau tard le soir et vont effectuer une visite "inopinée". Scandalisés ils rentrent au ministère jurent qu'une révolution sera faite et que tous les problèmes seront résolus.
le lendemain une couche de peinture dans les salles d'urgence,quelques bancs pour les patients en attente et des blouses propres pour le personnel. Et le tour est joué laissant le ministre englouti par l'administration et le syndicat. la révolution peut attendre le prochain remaniement. Et bis répétita pour le prochain nouveau ministre.
Méthode de travail inefficace et populiste.
Vent du Nord
| 26-09-2017 12:32
Ce n'est pas au Ministre de la Santé de faire des visites inopinées aux hôpitaux.A quoi servent ses collaborateurs alors?

C'est une méthode de travail inefficace que la Tunisie a hérité du système français où les dirigeants ne savent pas déléguer à leurs collaborateurs. C'est le Boss qui doit intervenir dans les plus petits détails. Que ce soit dans l'administration ou des entreprises privées, c'est le Boss qui se mêle de tous les détails. Les collaborateurs ont peur de prendre des décisions. Ils attendent des ordres leurs chefs supérieurs. Ceci est la méthode française.

Dans les pays nordiques et les pays anglo-saxons, par contre, la méthode de travail est différente. Là les administrations ou les entreprises sont régies par un organigramme et un « job description » strict qui définissent les responsabilités de chacun. Le fonctionnaire ou l'employé sait exactement le travail qu'il doit faire et en est responsables.

Je suis membre de l'Amicale de Hambourg (Club d'Affaires Franco-allemands). Hambourg est une ville portuaire et industrielle. Là il y a une grande communauté française qui travaille entre autre aux usines AIRBUS et qui est confrontée à la méthode de travail allemande.
Il nous est arrivé de visiter AIRBUS plusieurs fois et de discuter au cours de nos réunions à l'Amicale de ces deux approches de travail différentes.
«Les Allemands ne peuvent pas commencer un projet sans un process précis ».
«Tous les process et spécifications doivent être écrits, sans quoi les Allemands ne commencent pas à travailler. Tous les process et spécifications doivent être écrits, sans quoi les Allemands ne commencent pas à travailler»
Les Français trouvent les Allemands rigoureux, peu enclins à la fantaisie et ardus en affaires.
Une rigueur à laquelle les équipes hexagonales, qui travaillent avec les équipes allemande, peuvent difficilement échapper. Voir le site: http://www.usinenouvelle.com/article/travailler-efficacement-avec-les-allemands.N243163.
J'ai un ami allemand qui lui travaille à Hambourg pour une entreprise française et doit souvent se déplacer à Paris pour des réunions. Selon son expérience ces réunions ont une perte de temps, car ses collègues français ne vont pas direct au but et passent trop de temps à «bla-blaber» et n'ont pas la notion du temps.
Cordialement
Mais Souad SEDRAOUI est bien la directrice de l'hopital Charles Nicolle
DHEJ
| 26-09-2017 11:09
Et c'est elle qui va MODERNISER;;;


Punaise...
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration