alexametrics
Dernières news

Sejnane : Affrontements entre des protestataires et les forces de l’ordre

Sejnane : Affrontements entre des protestataires et les forces de l’ordre

 

Des affrontements ont eu lieu mardi le 12 décembre 2017, entre des manifestants et des unités sécuritaires devant le district de la Garde nationale de la délégation de Sejnane, dans le gouvernorat de Bizerte.

 

Ces protestataires ont jeté des pierres  avant d’être dispersés par les forces de l’ordre qui ont fait usage du gaz lacrymogène.

Un nombre de manifestants s’est également rassemblé devant le siège de la délégation en signe de contestation contre l’inaction du gouvernement face à leurs revendications sociales.

Les agents de la sécurité nationale ont suite à ces altercations, sécurisé le périmètre de la délégation en vue d’essayer de limiter ces actes de violence et de vandalisme.

 

Rappelons que Sejnane observe une grève générale aujourd’hui, et ce en réponse au décès, le 8 décembre 2017, de Radhia Mechergui, une femme de 44 ans et mère de 5 enfants qui s’est immolée par le feu le 17 novembre dernier suite au refus des autorités locales de lui accorder des aides sociales.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

Le Patriote
| 13-12-2017 09:44
Shame on you Mister Caied Essebsi.
Ce sont les indemnites des trois Presidents qu il diviser par deux, 15000 dinars par mois sont largement suffisants pour un pays en faillite et 30 % de citoyens qui vivent sous le seuil de la pauvrete.Shame on you.

El Chapo
| 13-12-2017 09:41
Pendant ce temps, votre bajb'uj national (descendant d'un fugitif sarde) pavane dans la ville lumière (son deuxième pays) à un farfelu sommet au cause qui ne nous concernent pas et ceci au frais du 'con' tribualble ..

Voyez vous, il se doit de finir le budget de 110 milliards qui lui a été alloué par les représentants de la peuplade fruit d'une alliance entre mafieux et ikhwanistes

anti-islamiste
| 12-12-2017 19:40
Je ne savais pas que Sejnane était en Palestine.

momo
| 12-12-2017 18:50
une seule phrase les tunisiens c un peuple paresseux et assiste

Léon
| 12-12-2017 18:45
1- "Echahid Al Bouazizi": Phrase prononcée en boucle des milliers de fois par les médias putschistes et le peuple de traitres. Même par le chef des barbus, pour qui, l'ont n'accorde pas "Chahada" à quiconque. Il avait jadis qualifié Bouazizi de "Chahid" devant les médias su monde entier. C'est que pour ces hypocrites, "Bouazizi" et l'oncle du prophète "Hamza" sont tous les deux logés à la même enseigne!
2- Ennidham Al Beyid. Laissez-moi donc rire!
3- Dawlat Al Fassad. Laissez-moi crever de rire!
4- Al Azlam. Hahahahaha! Bande de traitres! Al Azlem dites-vous? Bandes d'ingrats! Ceux qui ont fait des bergers aux quatre brebis que vous étiez des polytechniciens et des hauts diplômés. Tas d'ingrats!
5- Attaghia! Celui qui vous protégeait de votre propre mal. Taghia parce qu'il vous empêchait de détruire? Bande de destructeur qui avez réduit à néant le travail de 55 années d'hommes.
5-Le Bac-3, et Al Makhlou3! Il ne vous manque pas! Avez)vous bien saisi sa force et son savoir faire inégalé. Celui qui a fait des non respectables que vous êtes, et en tout premier lieu vos diplômés, un peuple respecté et craint par ses ennemis pour ses prises de positions souveraines
- Et j'en oublie et j'en oublie et j'en oublie: Alors avant de finir je tiens quand même à vous dire :"Ya Chaab Ettounsi Ya 3dhim! Ya Chaab Ettounsi Ya 3dhim! Ya Chaab Ettounsi Ya 3dhim!"
Et aussi "Laqad Harimna 7atta Nara Hédhé AL Yawm".
Oui en effet, Hadha Al Yawm que l'on a vécu pour voir la Tunisie re-colonisée et au plus bas, par la faute aux merdeux régionalistes, aux viragistes de stades, et aux prétentieux diplômés aux diplômes aussi stériles que pompeux. Sachez qu'il y ait des hommes aux corps d'esthètes et aux membres sur-dimentionnés, mais stériles aussi bien dans la vie que dans ce qu'ils peuvent apporter aux autres.
Un président comme Ben Ali, vous n'êtes pas prêts à en voir de si tôt! Peuple d'ingrats!
Les pauvres que vous avez affamé, en prétendant penser à eux, alors que vous ne pensiez qu'à votre égo de prétentieux merdouilleux, seront votre rappel à l'ordre.
Bande de traitres!

LÉON, Min Joundi Tounis AL Awfiya,
Résistant, Hani Jey, et vous verrez alors Yawmikom hédhé que vous attendiez!

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Foued Abid
| 12-12-2017 17:16
C triste

el manchou
| 12-12-2017 16:32
Désolé mais Al Jazeera et Soros n'ont pas pour le moment besoin d'une deuxième révolution en Tunisie.

Les habitants de Sejnène sont naïfs de croire que la révolution de la brouette a été causée par le suicide de Tarek Bouazizi, sa mort n'a été qu'un prétexté pour mettre en place un scénario déjà prêt et alimenté par les ONG aux financements douteux.

veritas
| 12-12-2017 16:08
ils essayent d'occuper la police pour que les terroristes dans le maquis puissent s'echapper et descendre en ville à fin de s'en fuire ,tout est planifier par les terroristes et par leur soutiens ...???

A lire aussi

La SNCFT a annoncé dans un communiqué publié ce matin un arrêt du trafic ferroviaire dans les

18/10/2018 07:04
0

D'importantes quantités de pluie ont été enregistrées entre mercredi 17 et jeudi 18 octobre 2018,

18/10/2018 07:00
8

Les commissions régionales de lutte contre les catastrophes naturelles ont décidé, tard dans la

18/10/2018 06:00
0

Des pluies torrentielles se sont abattues, ce soir du mercredi 17 octobre 2018, sur le Grand Tunis.

17/10/2018 23:50
0

Newsletter