Samir Taïeb : Al Massar ne se retirera pas du gouvernement

Businessnews.com.tn | publié le 17/11/2017 09:12

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime et des Ressources hydrauliques, Samir Taïeb a indiqué ce matin du vendredi 17 novembre 2017, lors de passage au micro de Wassim Ben Larbi, sur Express Fm, que la Tunisie reste attachée à l’accord de Paris, et à honorer ses engagements pris à la COP 21.

 

Intervenant depuis Bonn en marge de sa participation à la COP 23, M. Taïeb a indiqué que la Tunisie a décidé de mettre à disposition l’une de ses compétences à la commission exécutive. «  La Tunisie a pris part aux différentes activités et ateliers, et notre contribution a été très significative ».

 

« Durant les prochaines années, nous ferons face à une hausse des températures, une hausse du niveaux des eaux. Ainsi, plusieurs plans d’action techniques ont été établis, et nous tenons à les appliquer. J’estime que nous sommes sur la bonne voie ».

 

Par ailleurs, il a assuré que plusieurs départements sont concernés par la question environnementale, comme le ministère du Transport et celui de l’Equipement soulignant que la collaboration doit être transversale pour plus d’efficacité.

 

Revenant sur le volet politique, M. Taïeb a indiqué qu’Al Massar ne se retirera pas du gouvernement, «  Nous sommes attachés à l’Accord de Carthage. Tant qu’il est respecté, nous ne quitterons pas, encore moins dans les moments de difficultés ».

 

S.H

Samir Taïeb : Al Massar ne se retirera pas du gouvernement

publié le 17/11/2017 09:12

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime et des Ressources hydrauliques, Samir Taïeb a indiqué ce matin du vendredi 17 novembre 2017, lors de passage au micro de Wassim Ben Larbi, sur Express Fm, que la Tunisie reste attachée à l’accord de Paris, et à honorer ses engagements pris à la COP 21.

 

Intervenant depuis Bonn en marge de sa participation à la COP 23, M. Taïeb a indiqué que la Tunisie a décidé de mettre à disposition l’une de ses compétences à la commission exécutive. «  La Tunisie a pris part aux différentes activités et ateliers, et notre contribution a été très significative ».

 

« Durant les prochaines années, nous ferons face à une hausse des températures, une hausse du niveaux des eaux. Ainsi, plusieurs plans d’action techniques ont été établis, et nous tenons à les appliquer. J’estime que nous sommes sur la bonne voie ».

 

Par ailleurs, il a assuré que plusieurs départements sont concernés par la question environnementale, comme le ministère du Transport et celui de l’Equipement soulignant que la collaboration doit être transversale pour plus d’efficacité.

 

Revenant sur le volet politique, M. Taïeb a indiqué qu’Al Massar ne se retirera pas du gouvernement, «  Nous sommes attachés à l’Accord de Carthage. Tant qu’il est respecté, nous ne quitterons pas, encore moins dans les moments de difficultés ».

 

S.H

Commentaires (5) Commenter
Bravo et merci .
Jamel
| 17-11-2017 14:28
Mr je vous félicite de votre cohabitation avec les traîtres et les islamistes.
Suggestions au ministre de l'agriculture
OBSERVATEUR
| 17-11-2017 14:20
Si Samir ETTAIEB, ministre de l'agriculture, à vous entendre parler, on voit que vous êtes un ministre actif, aimant le travail et défendant les intérêts de l'état tunisien. Pour cela permettez-moi de vous présenter quelques suggestions :
1/ Procéder à un contrôle inopiné (à n'importe quel moment de la journée) des bureaux de votre immense ministère et vous allez constater le nombre important des agents déserteurs.
2/ Faites un tour (toujours à n'importe quel moment de la journée) dans les cafés et buvettes se trouvant à proximité de votre ministère. Je parie que la majorité de leurs clientèles appartient à votre ministère (à comparer avec la clientèle du samedi matin).
3/ Visitez, le point de vente directe « du producteur au consommateur » (j'en doute fort) et vérifiez la composition de la file d'attente.
4/ Par la même occasion, faites une promenade, en voiture, dans les rues en face de votre ministère (de préférence avant 16heures) et vous allez découvrir le nombre important de véhicules étatiques (dont des voitures luxueuses) qui sont garés en permanence dans ces lieux. Demandez des explications quant à ce stationnement douteux et en cachette. De mon coté, je crois qu'entre autres, vos cadres et agents laissent leurs voitures en dehors du siège du ministère pour pouvoir quitter le travail à n'importe quel moment sans être repérés (bien sur, tout en laissant une veste ou une paire de lunettes sur le bureau) et, aussi, remplir leurs malles loin des regards curieux.
Un ministre qui parle de ce qu'il ne comprend pas
Ellou
| 17-11-2017 13:27
M. Samir Bettaieb, essaye de nous enfumer, mais c'est un échec total, car on se rend bien compte qu'il parle de choses qu'il ne comprend même pas : voir le passage sur l'initiative 4/1000 ou encore quand il évoque l'agroécologie.
Bravo la gauche constructive
Saber
| 17-11-2017 12:29
Samir Taieb fait preuve d'une grande maturité contrairement à son grand rival hamma.
Bravo, c'est un homme de principe
jilani
| 17-11-2017 10:09
Il connait l'enjeu et il est au courant de ce qui se passe autour de lui avec ces Mugabe au pouvoir qui veulent descendre le gouvernement et surtout Chahed comme ils ont fait avec Essid et créer encore une instabilité pour modifier la constitution. Il a raison de rester au gvt aussi pour récolter les fruits de cette bonne saison agricole.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration