Sahbi Ben Fredj : Des lobbies tentent d’instaurer une justice à deux vitesses

Businessnews.com.tn | publié le 12/12/2017 15:32
 
 
Le député d’Al Horra, Sahbi Ben Fredj, a affirmé, ce mardi 12 décembre 2017, concernant l’affaire Chafik Jarraya, que des lobbies tentent d’instaurer une justice à deux vitesses pour orienter l’issue du procès. 
 
Il a ajouté, lors de son passage sur la Radio Shems Fm, qu’on a tenté de transférer le dossier de la chambre de mises en accusations. Une demande refusée par le procureur général. Il a en outre précisé que de nombreuses tentatives ont été déployées pour que la juge dans l’affaire Jarraya se déclare incompétente. 
« Ces tentatives ne sont pas logiques et nous allons vers une justice à deux poids deux mesures, en plus de cela, on laisse moisir sur les étagères les dossiers des témoins qui trainent là durant des mois sans qu’aucune enquête ne soit ouverte. Le témoin principal a, pour sa part, été enseveli sous quatre affaires engagées à son encontre » a enfin souligné le député. 
 
Sahbi Ben Fredj avait déjà émis des inquiétudes quant « à tentatives d’enterrer l’affaire Jarraya par tous les moyens. Dans un statut Facebook, le député a fait part, sans entrer dans les détails, « d’énormes pressions sur la justice pour enterrer ce dossier »
 
M.B.Z

Sahbi Ben Fredj : Des lobbies tentent d’instaurer une justice à deux vitesses

publié le 12/12/2017 15:32
 
 
Le député d’Al Horra, Sahbi Ben Fredj, a affirmé, ce mardi 12 décembre 2017, concernant l’affaire Chafik Jarraya, que des lobbies tentent d’instaurer une justice à deux vitesses pour orienter l’issue du procès. 
 
Il a ajouté, lors de son passage sur la Radio Shems Fm, qu’on a tenté de transférer le dossier de la chambre de mises en accusations. Une demande refusée par le procureur général. Il a en outre précisé que de nombreuses tentatives ont été déployées pour que la juge dans l’affaire Jarraya se déclare incompétente. 
« Ces tentatives ne sont pas logiques et nous allons vers une justice à deux poids deux mesures, en plus de cela, on laisse moisir sur les étagères les dossiers des témoins qui trainent là durant des mois sans qu’aucune enquête ne soit ouverte. Le témoin principal a, pour sa part, été enseveli sous quatre affaires engagées à son encontre » a enfin souligné le député. 
 
Sahbi Ben Fredj avait déjà émis des inquiétudes quant « à tentatives d’enterrer l’affaire Jarraya par tous les moyens. Dans un statut Facebook, le député a fait part, sans entrer dans les détails, « d’énormes pressions sur la justice pour enterrer ce dossier »
 
M.B.Z

Commentaires (2) Commenter
A deux vitesses?
TNN
| 12-12-2017 17:27
La justice en Tunisie a toujours été à plusieurs vitesses. Et il n'y a pas que la justice. Arrêtons de nous cacher la tête dans le sable!
... TOUT A FAIT : LE LOBBY DES "MATELAS" ET COMPAGNIE ... !
URMAX
| 12-12-2017 15:58
...
et il y en a plein d'autres !
...
URMAX
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration