alexametrics
Dernières news

Ridha Belhaj : Je suis revenu à Nidaa pour contrer le projet d’Ennahdha et de Chahed

Ridha Belhaj : Je suis revenu à Nidaa pour contrer le projet d’Ennahdha et de Chahed

L’ancien coordinateur du parti Tounes Awalan, Ridha Belhaj est revenu, ce vendredi 20 juillet 2018, sur les ondes de Mosaïque FM, sa réintégration à Nidaa Tounes soulignant la nécessité de procéder à des amendements au sein du parti.

 

Au micro de Amina Ben Doua, M. Belhaj a affirmé que sa réintégration à Nidaa Tounes s’inscrit dans un processus de réformes visant à restructurer le parti et à restaurer son image ainsi qu’à restituer les dissidents. Ce retour s’inscrit dans le cadre d’un montage politique afin d’évaluer le lien entretenu avec Ennahdha et d’évaluer aussi l’expérience des municipales de 2018, selon ses dires.

 

Il a, dans ce sens, indiqué qu’il y a des négociations autour de la répartition des responsabilités au sein de Nidaa Tounes sans prise de décision individuelle ni exclusion. 

« Je pourrais appeler Hafedh Caïd Essebsi à inclure tous les membres du parti dans la détermination des choix du parti mais personne n’a le droit de lui demander de le quitter. Il est clair que l’instance politique, orchestrée par Youssef Chahed et Ennahdha, œuvre à s’emparer du parti au profit de Youssef Chahed et je suis revenu afin de mettre fin à cette tentative » précise M. Belhaj.

 

L’invité de Midi Show a, par ailleurs, dit qu’Ennahdha est intimidé par le retour des dissidents, des dirigeants de gauche et des indépendants à Nidaa Tounes. Un retour qui menacerait sa domination sur la scène politique.

 

Ridha Belhaj a conclu en réitérant qu’il est revenu à Nidaa Tounes pour servir son parti et son pays et non pas pour soutenir le directeur exécutif de Nidaa Tounes, Hafedh Caïd Essebsi martelant que le dialogue au sein du parti se positionne aujourd’hui comme la seule solution capable aujourd’hui de débloquer la crise.

B.L

 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (27)

Commenter

Pascal
| 25-07-2018 18:32
Il est revenu de loin, il a mis longtemps très longtemps (refrain d'une chanson) . Il aurait dû s'abstenir . Pas Besoin de caméléon dans notre pays.

Aksel
| 21-07-2018 15:48
Ce qui me plait chez BN c'est qu'il me prend pour son fils ,il corrigés tous mes dépassements.

Aksel
| 21-07-2018 14:57
On a besoin de tout le monde des bras casses,des partisans du moindre effort ,des flemmards , des cocus ,des ***, des ***, des rigolos ,des repentis , des ex.naris , et des éboueurs pour terminer le travail
PS :on n 'accepte pas de vendus qui sont au milieu de l'océan s'ils avancent ils coulent s'is reculent ils se noient c'est ,au choix.

Lazhar
| 21-07-2018 12:40
Nouveau mercenaire

Manane
| 21-07-2018 12:03
Que Dieu nous préserve des lèches bottes combien qu'ils sont nombreux dans notre pays.

rz
| 21-07-2018 10:06
C'est ce qu'il fallait faire dès le départ; il fallait demeurer dans le Parti et batailler pour nettoyer les mauvaises graines et ne pas fuir devant; le gourou a raison quand il avertissait ses ouilles: la force c'est dans l'unité et ceux qui quittaient deviendront de parfaits inconnus; il a raison et on l'a vu: tous ceux qui ont quitté n'ont rien récolté donc logiquement il faut revenir au bercail et corriger le Parti de l'intérieur, vous avez encore du temps sinon à la prochaine échéance, le débâcle sera inéluctable et tout le pays perdra.

Soufi
| 21-07-2018 08:25
Je pense que ce genre de politicars sont malades ils ne savent pas sur quel pied danser. ' Moudhadhabina baina haoulai wa haoulai ', sans aucun principe je conseille de les éviter car ils ne mènent qu'à la ruine.
A bon entendeur salut

Abel Chater
| 21-07-2018 00:08
On raconte dans les histoires populaires Tunisiennes, qu'ils avaient fixé la queue d'un chien par un morceau de bambou, pour l'ajuster et le rendre droit de forme. Après 40 ans (bien que la vie des chiens soit limitée aux alentours de 15 ans seulement) à peine qu'ils eurent enlevé le bambou, que la queue du chien reprit sa forme courbée.
C'est exactement ce qui se passe avec cette tête chauve de Yull Brunner, qui ne veut pas reconnaître sa faillite, sa nullité et son incompétence. Partout où ce Belhaj est passé, il n'a laissé que le baratin et les intrigues derrière lui. Maintenant, il revient à Nidaa Tounes avec son semblable Mohsen Marzouk, par la toute petite porte de rats, une main vide et dans l'autre main, il n'y a rien du tout.
Au lieu de présenter un projet pour faire avancer le pays, il revient pour continuer là où il avait déjà échoué comme tous les nullards de son espèce. Que ces amateurs de la démocratie apprennent, que le dénigrement de ses opposants, n'intéresse personne. Dans toute concurrence, seuls les produits et leurs prix intéressent les consommateurs. Les chamailleries et les coups sous la ceinture entre les concurrents eux-mêmes, n'intéressent personne. Surtout pas le peuple tunisien.
Nidaa Tounes ne s'en sortira jamais sans l'honnêteté de Faouz Elloumi & Co. Tout le reste n'est qu'une perte de temps.

Le Baron
| 20-07-2018 23:35
Tant qu'il y aura des imbéciles qui mangent du gort ce bouffon pourra vendre sa marchandise

A4
| 20-07-2018 22:50
Belha...girouette !

A lire aussi

Le mouvement Ennahdha a rendu public un communiqué ce mardi 23 octobre 2018, dénonçant le meurtre du

23/10/2018 19:19
0

La chaîne Attessia a rendu public, ce mardi 23 octobre 2018, un communiqué annonçant qu’elle a

23/10/2018 18:49
1

La municipalité de la ville de Tunis a indiqué ce mardi 23 octobre 2018 sur sa page Facebook qu’elle

23/10/2018 17:18
2

Un accord d’hôtel d’application partenaire a été conclu le 15 octobre 2018 entre l'Hôtel Mövenpick

23/10/2018 17:04
0

Newsletter