Riadh Mouakhar au sommet sur le climat : Il faut initier la transition vers une économie verte

Businessnews.com.tn | publié le 12/12/2017 09:11

En direct du Sommet sur le Climat qui se tient actuellement à Paris, le ministre des Affaires locales et de l'Environnement, Riadh Mouakhar, est intervenu téléphoniquement dans la matinale d’Express FM, présentée par Wassim Ben Larbi, où il a dit : « Je pense que la France veut reprendre la main sur le sujet des changements climatiques surtout après le revirement des américains sur la question », il a ajouté : « Il s’agit d’un sujet très important qui concerne les futures générations »

 

Selon le ministre, ce sommet a été organisé pour sortir de l’immobilisme, « surtout que 100 Etats y participent ». M. Mouakhar a aussi expliqué durant son intervention, que pour obtenir des résultats concrets « il faut mettre les grands moyens. Pour y arriver, les gouvernements locaux devrons beaucoup investir mais aussi le secteur privé ! Il faut accélérer les investissements dans ce secteur ».L’objectif de ce sommet est donc essentiellement financier. « Il faut arriver à obtenir suffisamment de financements pour initier la transition vers une économie verte ».

 

Le ministre des Affaires locales et de l'Environnement a en outre révélé que la Tunisie s’apprête à signer un accord avec l’agence française de développement. « Il s’agit d’un accord d’entente que 3 autres pays signeront, et à travers lequel nous obtiendrons un appui technique pour atteindre une certaine efficacité énergétique et améliorer nos grands projets » a-t-il déclaré, avant de révéler que le président de la République Béji Caïd Essebsi, actuellement à Paris, sera également présent durant cette journée de travail.

 

S.A

 

 

Riadh Mouakhar au sommet sur le climat : Il faut initier la transition vers une économie verte

publié le 12/12/2017 09:11

En direct du Sommet sur le Climat qui se tient actuellement à Paris, le ministre des Affaires locales et de l'Environnement, Riadh Mouakhar, est intervenu téléphoniquement dans la matinale d’Express FM, présentée par Wassim Ben Larbi, où il a dit : « Je pense que la France veut reprendre la main sur le sujet des changements climatiques surtout après le revirement des américains sur la question », il a ajouté : « Il s’agit d’un sujet très important qui concerne les futures générations »

 

Selon le ministre, ce sommet a été organisé pour sortir de l’immobilisme, « surtout que 100 Etats y participent ». M. Mouakhar a aussi expliqué durant son intervention, que pour obtenir des résultats concrets « il faut mettre les grands moyens. Pour y arriver, les gouvernements locaux devrons beaucoup investir mais aussi le secteur privé ! Il faut accélérer les investissements dans ce secteur ».L’objectif de ce sommet est donc essentiellement financier. « Il faut arriver à obtenir suffisamment de financements pour initier la transition vers une économie verte ».

 

Le ministre des Affaires locales et de l'Environnement a en outre révélé que la Tunisie s’apprête à signer un accord avec l’agence française de développement. « Il s’agit d’un accord d’entente que 3 autres pays signeront, et à travers lequel nous obtiendrons un appui technique pour atteindre une certaine efficacité énergétique et améliorer nos grands projets » a-t-il déclaré, avant de révéler que le président de la République Béji Caïd Essebsi, actuellement à Paris, sera également présent durant cette journée de travail.

 

S.A

 

 

Commentaires (8) Commenter
Mister Mouakhar, taisez vous svp
Vent du Nord
| 13-12-2017 11:58
Encore une fois M. Riadh Mouakhar, qui a été nommé ministre par calcul politique et non par compétence. Il se déplace à Paris pour le Sommet sur le Climat. Un déplacement inutile qui revient cher aux contribuables tunisiens. Et de Paris,il fait une déclaration dans laquelle il enchaine tout une série de platitudes qu'il a appris par c'ur telle que :
- « Il s'agit d'un sujet très important qui concerne les futures générations »
- « il faut mettre les grands moyens. Pour y arriver, les gouvernements locaux devrons beaucoup investir mais aussi le secteur privé ! Il faut accélérer les investissements dans ce secteur »
- « Il faut arriver à obtenir suffisamment de financements pour initier la transition vers une économie verte ».

Combien de temps va durer ce théâtre des ministres incompétents ?
Pauvre pays !!!!!!
Marche arriere
LE TUNISIEN
| 13-12-2017 09:39
Il a enleve les sachets gratuits et les a remplacé par les payants, marche arriere si le mouakher.
LE 100eme MINISTRE QUI EN PARLE......
AGISSEZ...ARRETEZ DE PARLER DANS LE VIDE....
| 12-12-2017 16:36
avec tout l ensoleillement, et le vent dans le nord.... dont nous beneficions....votre INCAPACITE est tout simplement inqualifiable.....vous nous rammenez au tier monde.....
Rêves de gamins
Léon
| 12-12-2017 15:19
Je rêve! Non mais, ils continuent tous à s'amuser.
Le mur, on y est! On est en plein dedans.
La vacuité de ces gens-là, assurera notre affiliation au tiers monde jusqu'à la fin des temps! Nos ennemis peuvent dormir sur leurs deux oreilles: Leur révolution (c-a-d leur coup d'état) a largement atteint ses objectifs. Il les a même dépassés.
Bourguiba aura essayé. Ben Ali l'a fait. Les tunisiens ont réduit tout le boulot à néant!
c'est foutu!

LÉON, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
correction
versus
| 12-12-2017 11:29
Ce 6 mais 6000 milliards/an dont 4000 pour les pays du sud.
Pourquoi autant d'intérêt des pays du sud
versus
| 12-12-2017 11:23
Je vous l'explique, brièvement, une arnaque mondiale ne peut prendre que quelques courtes lignes. Le budget de cette arnaque est de 6000 milliards $/an dont 4 milliards iraient aux pays du sud, voilà pourquoi l'Afrique adhère. Encore un transfert des pays productifs vers les pays improductifs avec au passage une bonne rente annuelle assurée pour tous les politiques, du nord et du sud. Si ce plan aboutit, ce sera le nivellement du nord au niveau du sud et plus personne pour remplir la main du mendiant sudiste.
Ces ministres mendiants
jilani
| 12-12-2017 09:53
Quand est ce qu'on va comprendre que pour développer un pays il faut compter essentiellement sur ses ressources. les projets de l'énergie solaire sont entrés dans la coupe de la STEG avec toute la corruption qu'il va y avoir et les blocages.
France veut prendre le Lead
amine
| 12-12-2017 09:28
Occupe toi des poubelles et des dechets qui empoisonnent la vie des tunisiens c'est plus urgent...La pollution côtière, Tout le reste n'est que du blablabla.... et ca te depasse !
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration