Réunion de la cellule de coordination sécuritaire et militaire

Businessnews.com.tn | publié le 05/03/2016 12:30

Le chef du gouvernement Habib Essid a présidé, ce samedi 5 mars 2016, la cellule de coordination sécuritaire et militaire, en présence des ministres de la Défense nationale, de l’Intérieur et des Affaires étrangères ainsi que de hauts cadres militaires et sécuritaires.


La réunion a été consacrée à l’étude de la situation sécuritaire du pays et des efforts déployés afin de prévenir du fléau du terrorisme et s’en préserver. Elle a permis également d’examiner les progrès de la mise en œuvre des mesures et des procédures adoptées pour activer davantage la nouvelle approche dans le travail sécuritaire, basé sur l’anticipation et la traque des terroristes dans leurs cachettes, l’objectif étant de tarir les sources du terrorisme.
La cellule de coordination sécuritaire et militaire a enregistré les réussites dans ce cadre, et notamment les dernières en date qui ont permis d’abattre les terroristes infiltrés de Libye et de mettre en échec leurs plans. Elle a étudié le plan mis en place pour renforcer les frontières du pays, notamment celles du Sud-Est, ainsi que la réactivité face à l’évolution de la situation en Libye.

Le chef du gouvernement a souligné l’importance de continuer les préparatifs pour contrer toutes les évolutions possibles et de rester vigilants pour pouvoir lutter contre tout ce qui peut nuire à l'intégrité du territoire national ainsi qu'à la sécurité des citoyens et de la patrie, en mettant en relief la coopération des citoyens avec les institutions militaires et de sécurité.


Il a également souligné la nécessité d'unir les efforts de toutes les parties politiques et sociales afin d'améliorer les piliers de l'unité nationale et de solidité du front intérieur pour faire face aux risques existants.



I.N

Réunion de la cellule de coordination sécuritaire et militaire

publié le 05/03/2016 12:30

Le chef du gouvernement Habib Essid a présidé, ce samedi 5 mars 2016, la cellule de coordination sécuritaire et militaire, en présence des ministres de la Défense nationale, de l’Intérieur et des Affaires étrangères ainsi que de hauts cadres militaires et sécuritaires.


La réunion a été consacrée à l’étude de la situation sécuritaire du pays et des efforts déployés afin de prévenir du fléau du terrorisme et s’en préserver. Elle a permis également d’examiner les progrès de la mise en œuvre des mesures et des procédures adoptées pour activer davantage la nouvelle approche dans le travail sécuritaire, basé sur l’anticipation et la traque des terroristes dans leurs cachettes, l’objectif étant de tarir les sources du terrorisme.
La cellule de coordination sécuritaire et militaire a enregistré les réussites dans ce cadre, et notamment les dernières en date qui ont permis d’abattre les terroristes infiltrés de Libye et de mettre en échec leurs plans. Elle a étudié le plan mis en place pour renforcer les frontières du pays, notamment celles du Sud-Est, ainsi que la réactivité face à l’évolution de la situation en Libye.

Le chef du gouvernement a souligné l’importance de continuer les préparatifs pour contrer toutes les évolutions possibles et de rester vigilants pour pouvoir lutter contre tout ce qui peut nuire à l'intégrité du territoire national ainsi qu'à la sécurité des citoyens et de la patrie, en mettant en relief la coopération des citoyens avec les institutions militaires et de sécurité.


Il a également souligné la nécessité d'unir les efforts de toutes les parties politiques et sociales afin d'améliorer les piliers de l'unité nationale et de solidité du front intérieur pour faire face aux risques existants.



I.N

Commentaires (2) Commenter
NOTE IMPORTANTE aux sécuritaires
Nahor
| 06-03-2016 07:07
Je me permets de faire une remarque importante : l'attaque par convois de 4X4 dans la zone de Ben Gherdane serait vraiment une "infiltration" depuis la Libye?

Ce n'est pas sérieux d'annoncer (Ministère de la Défense) que "les frontières avec la Libye sont hermétiques" quelques jours auparavant et puis constater cette "infiltration" mystérieuse, alors qu'il y a une barrière le long de 250 Km, des drones et la zone tampon militarisée!

En plus que cette attaque se déclenche -ce n'est pas un détail marginal - en conclusion de la visite d'Etat dont a bénéficié le "patron" islamiste Rached Ghannouchi de la part du Qatar, en délit protocolaire et avec un immense mépris de la mesure et arrogance de la part du premier ministre qatarien, qui tient ainsi une "réunion stratégique" concernant surement la Libye et ses terroristes recrutés!

Non, je me suis convaincu par contre qu'il existe bel et bien une base stratégique terroriste dans le Sud tunisien et dans la zone de Zarzis, très bien équipée et fournie en armes, voitures et autres équipements! Et que la MAFIA ISLAMISTE TUNISIENNE il y a ses pattes dedans!
L' UGTT aurait dû participer à cette réunion !
Najib
| 05-03-2016 15:08
Le chef du gouvernement Mr Hbib Essid doit s'attendre à des sévères critiques et des reproches de la part du " prix Nobel " Houcine Abassi . Son absence à cette réunion est une atteinte au principe du dialogue national que l'UGTT tente d'instaurer pour résoudre tout les les problèmes du pays . Vues les compétences multiples des dirigeants de la centrale des grévistes , il ne faut jamais s'en passer pour les consulter .
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration