alexametrics
Dossiers

Record mondial pour la Tunisie en termes de croissance de son stock d'huile d'olive

Record mondial pour la Tunisie en termes de croissance de son stock d'huile d'olive

Dans une note économique publiée ce mardi 26 décembre 2017, la présidence du gouvernement a présenté les indicateurs économiques des 11 premiers mois de l’année 2017, relatifs aux secteurs de l’agriculture, de l’industrie et des services, des investissements étrangers, du tourisme, de la production du phosphate et du développement économique.

 

Selon le rapport, le développement des investissements dans le secteur de l’agriculture atteint 76.5% et la Tunisie a enregistré, jusqu’au mois de novembre,  le taux de croissance le plus élevé au monde en stock d’huile d’olive soit +74%.

Quant au secteur de l’Industrie et des services, le pays a enregistré un développement des investissements, durant les 11 premiers mois de l’année, de l’ordre de 18%.

Les exportations des produits de l’industrie manufacturière ont augmenté de 17% et les investissements déclarés dans les zones de développement régional ont atteint 10.2%.

Les investissements étrangers ont connu une croissance de 11.7% et les revenus du secteur du tourisme ont augmenté de 16.3% alors que le nombre de touristes a augmenté de 23%.

Pour ce qui est de la production du phosphate, elle a augmenté de 28%. Le taux de croissance économique, précise la note, a atteint 2.1%.

 

Cliquer ici pour consulter la note

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (17)

Commenter

le berbère
| 21-03-2018 12:14
une grande quantité sur les coeurs de ses prioritaires qui ont fait grimper le prix pour que le tunisien reste esclave de l'huile de soja ,bref j'ai tant souhaité que cette quantité redevient par magie à une bière fraîche ,moi personnellement je passe une commande pour avoir sa moitié à moi seul .c'est très bien de faire une douche avec de l'huile d'olive made in tunisia ..

Johna412
| 31-01-2018 06:32
Howdy! This article could not be written any better! Looking at this post reminds me of my previous roommate! He constantly kept preaching about this. I'll send this information to him. Fairly certain he's going to have a good read. Thanks for sharing! kkdedgfcdkea

IMAZIREN
| 31-12-2017 22:01
En effet, le stock c'est de l'actif circulant, il est considéré comme bénéfice (richesse de l'entreprise) mais par un jeu d'écriture, provision pour dépréciation de stock, sa valeur peut être ramenée à 0, même si après il est vendu.

AMOROS
| 27-12-2017 19:48
Le taux de croissance le plus élevé au monde en stock d huile d olive ne veut rien dire pour le citoyen tunisien et surtout pour le contribuable qui finance une partie très importante de la production nationale de ce produit agricole noble mais qui se retrouve en fin de obligé à l acheter à un prix inabordable en raison de la gestion du flou de la filière. Pour aborder ce sujet, il est impératif d annoncer de prime abord que le secteur de l agriculture a besoin actuellement d un coup de balai moralisateur qui doit toucher surtout la restructuration des deux filières huile d olive et huile végétale et la délimitation des responsabilités des divers intervenants à savoir : le ministère de l agriculture en tant que tutelle, ses CRDA implantés sur les 24 gouvernorats du pays, l office national de l huile organisme public, l institut de l Olivier, le ministère du commerce, l UTAP, les producteurs, les industriels ( conditionneurs et raffineurs),etc....Les responsables concernés doivent nous communiquer avec transparence toutes les données qui se rapportent à la production de ce produit parce que le contribuable prend en charge l armada des employés et cadres publics affectés au secteur et dont la moitié des effectifs perçoivent des salaires au temps passé. Par ailleurs, des emplois fictifs sont constatés ici et là et des concours sont simulés pour placer des proches. Il est regrettable d apprendre qu un ouvrier du ministère peut atteindre sans formation et sans aptitudes professionnelles adéquates le grade d ingénieur ( qui nécessite des études réglementées par la loi) et être investi d un emploi fonctionnel sans remplir les conditions. Toute la filière doit être revue et restructurée par des textes clairs qui corroborent les mesures de la bonne gestion, de la transparence et de la lutte contre la corruption,la malversation et l immoralité.

Famous Corona
| 27-12-2017 11:16
Le stockage dans ce pays est devenu une stratégie commerciale dont les coûts sont imputés au consommateur alors que le stocker en tire d'énormes profits toujours aux dépens du consommateur !!! Prenez en exemple les dattes, les pommes, la pomme de terre etc que ces trafiquants stockent pour en minimiser l'offre et ainsi en garder des prix au niveau le plus élevé et en tirer des profits phénoménaux vu que les prix de vente atteignent des fois le triple du prix d'achat de chez le producteur !!!! En résumé: un pays où les règles les plus prouvées deviennent obsolètes à cause de mafias qui sévissent dans tous les secteurs !!!' PAUVRE TUNISIE!!!!!

Forza
| 27-12-2017 11:15
Mais les opérations d'export prennent du temps, ce n'est pas mid chid ya hmid, il faut conclure les contrats, organiser la logistique etc. donc il est très logique que le stock augmente mais la quantité va être exporté au fur des prochains mois surtout que la saison en Espagne et en Italie n'est pas excellente donc il y'a de la demande et ceci explique pourquoi le prix reste assez élevé.

CHDOULA
| 27-12-2017 08:33
Grace au stockage de l'huile d'olive , la coissance sera égale à la richesse du déficit positif et n'aura aucun impact sur le gain négatif des investissements actifs dans le passif du domaine agricole , ce qui veut dire en langage baghli que bientot l'huile d'olive aura le meme prix que le caviar!!!!!

Léon
| 27-12-2017 06:49
Vous en avez bien besoin. Il faudra beaucoup d'huile pour faire avaler aux 12 millions de tunisiens la pilule des restrictions qui les attendent en 2018.
C'est bizarre que tout va bien dès lors que la nostalgie pointe du nez dans le coeur du peuple colonisé. N'est-ce pas mon cher Watson?

LÉON, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

kameleon78
| 26-12-2017 23:51
J'ai fait un peu de comptabilité à l'Université, le stock est un actif au débit donc il participe à la richesse, en contrepartie sa valorisation comptable au crédit (vente). Donc on augmentant l'Actif (Stock) vous augmentez la richesse. Pour les entreprises, on cherche le stock idéal qui est à 0 car cela veut dire qu'on a tout vendu.(le stockage coûte cher). Dans notre cas de l'huile d'olive, le stockage est considéré comme une réserve prête à la vente.

L'étranger!!
| 26-12-2017 22:41
Que de la poudre aux yeux, c'est des mensonges bien déguisé... il faudrait être plus sérieux, à vous lire, on dirait que bientôt la Tunisie ne sera plus endettée. avec un euro à 3 dinars, tout est possible en matière de chiffres.

A lire aussi

Mohamed Ben Ayed est le nouvel ambassadeur de la Tunisie au Maroc, succédant à Mohamed Najem

27/03/2018 15:45
1

Le programme des réformes annoncé par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, aujourd’hui, vendredi

23/03/2018 17:30
4

La majorité des Tunisiens possédant des comptes bancaires n’ont aucune idée sur les détails des prix

07/03/2018 16:05
4

Titulaire d’un Doctorat en Economie auprès de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Marouen

15/02/2018 22:40
9

Newsletter