alexametrics
A la Une

Privatisation - La RNTA, une ligne rouge pour l’UGTT

Privatisation - La RNTA, une ligne rouge pour l’UGTT

La privatisation des entreprises publiques est une ligne rouge à ne pas dépasser pour les dirigeants de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT). C’est même un sujet délicat entre la centrale syndicale et la présidence du gouvernement depuis plusieurs mois. Et ce bras-de-fer risque de ne pas finir de sitôt ! Chaque partie défend ses principes et ses visions sur la question.


Ce sujet risque d’ailleurs de faire des remous après la récente déclaration du conseiller auprès du chef du gouvernement chargé de la réforme fiscale, Faycel Derbel, sur Express FM. M. Derbel a estimé, ce matin, jeudi 18 avril 2019, que la Régie nationale des tabacs et des allumettes (RNTA) devrait être privatisée. Selon lui, cette solution pourrait mettre fin au phénomène de la contrebande et de la vente illégale du tabac. « Si on veut vraiment en finir avec la contrebande du tabac, il faut privatiser la RNTA. C’est mon avis personnel et non celui du gouvernement », a-t-il précisé.


Une telle déclaration risque de ne pas plaire aux dirigeants syndicalistes et en particulier à leur secrétaire général, Noureddine Taboubi, qui, rappelons-le, avait estimé, en mai 2018, que le gouvernement d’union nationale veut privatiser à outrance certaines entreprises publiques, notamment, la RNTA, Agil, la Banque de l’habitat (BH) et la Compagnie tunisienne de navigation (CTN). « Ces entreprises sont non seulement rentables et productives mais leur privatisation ne servira absolument à rien », a-t-il souligné.
Or, la centrale syndicale a omis de mentionner que la RNTA, qui détient le monopole de la production et la distribution du tabac, fait face ces dernières années à de nombreuses difficultés financières.

 

Avec un effectif de plus de 20.000 employés, la RNTA enregistrait chaque année un chiffre d’affaires impressionnant. A titre d’exemple, en 2010, cette société publique a enregistré 261 millions de dinars tunisiens (MDT) comme chiffre d’affaires et 1.623 tonnes de tabac en feuilles avaient été récoltés localement.
Après la révolution de janvier 2011 et jusqu’à ce jour, la RNTA enregistre malheureusement de grosses pertes financières et fait face à des difficultés. Pire encore, la masse salariale a doublé en quelques années et la majorité des salariés de cette entreprise sont membres de la centrale syndicale. La position de l’UGTT face à la privatisation de cette entreprise trouve donc ici sa justification.

 

En octobre 2018, l’UGTT avait lancé sur les réseaux sociaux une sorte de campagne anti-vente de la RNTA : « Touche pas ma RNTA ». Cette campagne était également accompagnée d'une vidéo de 40 minutes ayant pour but de sensibiliser les Tunisiens à cette « cause juste », selon eux.
Les employés de la RNTA étaient bien évidemment en premier plan sur cette vidéo. Durant toute la séquence, ils ne cessaient d’appeler le gouvernement Chahed à lancer et à entreprendre des réformes profondes sans pour autant privatiser l'entreprise.

 

Une telle demande risque de ne pas être prise en considération par le gouvernement car la privatisation serait LA solution à envsiager pour mettre fin aux cauchemars de cette entreprise publique et faire rentrer de l’argent dans les caisses comme l’avait affirmé, en septembre dernier, Tarek Cherif, président de la Confédération des entreprises citoyennes en Tunisie (Conect). Pas sûr que le syndicat laisse faire...

 


Emna Ben Abdallah

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11)

Commenter

keftafgi
| 22-04-2019 09:20
Jetez un coup d'oeil sur le volume de la masse salariale et les avantages accordés aux 20 000 dont vous parlez et vous comprendrez tout .
Voyez le niveau des pensions des retraités de la RNTA et vous comprendrez aussi !!!
Personne ne lâchera sa vache à lait ...

Pitbull
| 19-04-2019 18:56
Donc pour vous F. DERBEL n'est qu'un pseudo expert comptable....
Quel respect pour les autres..
A fait est ce qu'on peut avoir une idée sur votre CV....
Bien à vous....

URMAX
| 19-04-2019 18:41
... c'est le tiret N° 1 de mon commentaire de 09h40 (bronchites chroniques obstructives) où j'ai omis de mentionner le "P" de pneumopathie ...

Justinia
| 19-04-2019 17:20
J'espère que vos deux commentaires vont faire dégouter les gens de la fumée.Mais cela m'étonnerait un peu.Vous avez très bien expliqué l'étiologie des maux dus au tabac.J'ajoute, si vous le voulez bien,ce mal qui s'installe sans s'annoncer qu'est l'Emphysème pulmonaire,ces bulles d'air qui s'introduisent et qui envahissent les poumons et à la longue c'est la destruction des bronches.C'est la broncho pneumopathie chronique obstructive qui mène à l'handicape. Cette pathologie est incurable, ,qu'on ne peut stabiliser mais qu'on peut ralentir en pratiquant du sport et des inhalations pour broncho dilatation.
J'ai apprécié la pertinence de vos deux commentaires.
Cordialement.

URMAX
| 19-04-2019 15:24
...pour un cas de cancer du sein, par exemple.
désolé !

URMAX
| 19-04-2019 15:11
Cela varie grandement en fonction du type de molécule utilisée.
...
- Entre 15.000 et 10.000 DT pour un cas de cancer du sein, par exemple.
- Pour un essai clinique, de 30.000 à 75.000 DT
- Pour un traitement innovant de type immunothérapie, ça crève le plafond : Entre 24.000 et 350.000 DT ! ... Rien que ça !
...
Q :Pourquoi est ce que le tabagisme produit-il des maladies ?
R : La combustion de la cigarette produit une multitude de composés volatils, dont des résidus provenant de la manufacture de la cigarette (papier, tabac, filtre), totalisant environ 4.000 sous produits de combustion.
Parmi eux, nous pouvons trouver :
- La nicotine, affectant le système respiratoire et cardiovasculaire ;
- Des gaz toxiques, dont le monoxyde d'azote, le monoxyde de carbone (qui se fixe sur les globules rouges véhiculant normalement l'oxygène de l'air, des poumons vers les organes), de l'acide cyanhydrique et de l'ammoniac ;
- Des métaux lourds dont le plomb, le chrome, le cadmium et le mercure ;
- Les goudrons - irritants des muqueuses et système respiratoire contenant des irritants, tels que de phénols, acétone, de l'acide (citée plus haut), ... et tapissant les alvéoles pulmonaires, diminuant - de fait - la capacité respiratoire de l'individu et provoquant l'hypoxie (manque d'oxygène ; la victime "manque d'air" , tout comme le CO cité plus haut) ;
...
D'autres composants, comme :
- Chlorure de vinyle ;
- Benzopyrène ;
- Naphtalène ;
- Diméthylnitrosamine ;
- Pyrène ;
- Méthanol ;
- Naphtylamine ;
- Acroléine ;
- Acétaldéhyde ;
- Toluidine ;
- Uréthane ;
- Toluène ;
- Arsenic ;
- Dibenzacridine ;
- Polonium 210
- Styrène ;
- DDT.
...
Plusieurs substances parmi elles sont des poisons violents.
...
Q : "Quels rapports entre ces substances et des cancers [ situé loin du système respiratoire]" ?
R : La plupart de ces produits passent à travers la membrane pulmonaire et sont alors, véhiculés par le sang dans tout l'organisme.
IL réagissent alors avec les tissus environnants, créant ainsi des pathologies.
...
Encore envie de fumer ?
...
Pour ceux qui se rabattraient vers la cigarette électronique, sachez que cela est encore considéré comme étant "un nouveau produit" (10 ans) dont la technologie de la vaporisation par résistance chauffante, inventée et brevetée en 2009 - la seule utilisée industriellement dans le monde - n'a pas encore été exploitée suffisamment pour que l'on connaisse parfaitement les effets secondaires.
Cela ressemble un peu "à se jeter dans l'inconnu" ...

HatemC
| 19-04-2019 12:54
Tout ça en avalant de la fumée ... ça fait peur ... le slogan est super ... RNAT : Régie Nationale pour l'Arrêt du Tabagisme !
Bien vu URMAX ... HC

Justinia
| 19-04-2019 12:26
Que voulez vous tirer de ce Taboubi ?Ce type a l'intime conviction que c'est lui qui dirige le pays,qu'il surpasse Chahed et BCE.
Maintenant le tabac.J'ai été surpris et choqué quand j'ai vu des gamins avec un mégot au bec.Dans certains pays d'Europe,il est mal vu de fumer en public.Le tabac a un effet dévastateur sur la santé.pour un fumeur invétéré,au pire c'est un cancer du poumon,au mieux une Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive ( BPCO ),et là bonjour les dégâts, car il s'agit d'une pathologie insidieuse,incurable et invalidante.
Malheureusement cette maladie est mal diagnostiquée mais elle coute cher à la société.

URMAX
| 19-04-2019 09:40
... Une société sous contrôle ETATIQUE qui propose à ses citoyens des substances pouvant provoquer de très nombreuses pathologies, dont de nombreux cancers.
...
Pour ceux qui ont l'estomac solide, lisez la suite ; les autres, abstenez-vous-en !
...
- bronchites chroniques obstructives ;
- maladies cardiovasculaires ;
- accidents vasculaires cérébraux ;
- prématurité ;
- perte de la libido ;
- infertilité ;
- impuissance ;
- altération de la peau ;
- et ... de nombreux types de cancers !
Près d'un cancer sur trois est lié au tabagisme, dont ceux de:
- cavité buccale ;
- fosses nasales et sinus ;
- larynx ;
- pharynx ;
- gorge ;
- oesophage ;
- poumons ;
- estomac ;
- foie ;
- pancréas ;
- colorectal ;
- reins ;
- vessie ;
- leucémie myéloide chronique ;
- ovaires ;
- utérus ;
- seins.
...
@ RNTA (allias ETAT TUNISIEN) : ... Si vous causiez moins de problèmes de santé à nos citoyens, nous pourrions peut-être économiser en médicaments et en soins oncologiques - particulièrement coûteux - et mieux contribuer a honorer nos emprunts, qu'en dites-vous ... ?
...
Contribuez plutôt à l'arrêt du tabagisme ; faites des campagnes de prévention / sensibilisation chez les jeunes et moins jeunes ; en commençant dans les écoles !
...
Changez votre dénomination de RNTA en RNAT, qui serait alors : Régie Nationale pour l'Arrêt du Tabagisme !
...
(de plus, je suppose que plusieurs d'entre-vous @ RNTA sont croyants, non ? ... Et vous vendez des produits qui rendent les gens malades, voire, les tueunt ? ... C'est bien ; très bien : Dieu vous en remerciera beaucoup).

HatemC
| 18-04-2019 21:51
Rien à foutre '?' c'est la mort '?' en tous les cas les marque US restent dominantes partout dans le monde '?' les normes sont US, on mange US, on s'habille US, on roule US on fume US, on s'équipe US, on écoute US on visionne US '?' nos marques nationales ne sont là que pour faire du faire valoir si on améliore nos produits '?' HC

A lire aussi

L’image, déjà écornée, du président du bloc parlementaire et du comité central de Nidaa, dans un

19/05/2019 16:59
8

La pénurie des médicaments fin 2018, on s’en souvient

17/05/2019 17:59
5

Démarrage aujourd’hui, jeudi 16 mai 2019, du procès de Habib Bourguiba, premier président de la

16/05/2019 17:00
28

Il y a un an, alors qu’Oxford Business Group publiait son premier Business Barometer: sondage auprès

16/05/2019 16:59
0

Newsletter