alexametrics
Dernières news

Noureddine Taboubi se rend au domicile du dirigeant de la STIP

Noureddine Taboubi se rend au domicile du dirigeant de la STIP

Le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, s’est rendu ce samedi 13 janvier 2018, au domicile de Abdelkader Dridi, dirigeant de la Société tunisienne des industries de pneumatiques (STIP), pour discuter d’une solution relative aux déboires que connaît actuellement la société.

 

Selon un communiqué publié par la centrale syndicale, un accord a été trouvé et sera signé en début de semaine prochaine. Cet accord, précise l’UGTT, préservera les droits des employés de la STIP.

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (6)

Commenter

mjr
| 15-01-2018 07:06
Cette unité de fabrication de pneus a été implantée au milieu de nulle part, dans une région foncièrement agricole en dehors de toute zone d'activité industrielle et économique, alors que la priorité et l'urgence étaient certainement la satisfaction des besoins hydriques et la création de projets agricoles ou agroalimentaires qui auraient amélioré les conditions de travail de l'agriculture avec à long terme des retombées positives sur les milliers de familles vivant de l'agriculture dans toute la région.
D'où l'importance d'une instance indépendante capable d'orienter les investissements en fonction des priorités ,des potentialités et des caractéristiques de chaque région.

jobseeker
| 14-01-2018 14:50
un compromis "rassurant" concocté ....à domicile.
ps: la stip n'est plus une entreprise publique depuis longtemps;son capital serait détenu à moitié par le privé!!

Moustache
| 13-01-2018 23:33
les sociétés et entreprises publiques ainsi que les centres sont tous et toutes la pour nous faire perdre de l'argent.

Les employés savent que quoi qu'ils fassent personnes ne touchera à leur salaire, pourquoi participeraient-ils au bien de leur entreprise ou centre de tutelle.

Si par contre on leur impose une partie du salaire qui varie selon les résultats de la sociétés ou du centres, vous verrez qu'ils travailleront plus.

Les salaires et les avantages sociaux dont bénéficient ces centres et ces entreprises ne sont pas à la hauteur de ce que gagne la société. et c'est pour cela que ca ne marchera jamais!

Ce n'est pas en disant qu'on augmente le nombre de fonctionnaire qu'on augmentera les impôts perçus! Bien au contraire, faites comme à l'étranger:
Peu de fonctionnaires, avec un salaire digne et élevés, un rendement meilleur, très peu de grève interne, et surtout qui dis salaire haut dit cotisations plus élevées donc le résultat sera le même, avec moins de monde inutile à la charge de l'État

-----------------------------------

Les centres sont remplis de personnels, il suffit de voir le CNI, qu'est ce qu'ils foutent? grève!
Le ministère de l'intérieur a une direction qui veut devenir également centre, qu'est ce qu'ils font alors qu'ils ne sont même pas encore centre: grève

l'enseignement a son centre, pourtant je ne me rappelle pas les avoir vu travailler, mis a part mettre en site web en ligne que les directions alimenteront.

Regarder le ministère des finances, ils ont une primer annuel qui est l'équivalent de 3 à 4 salaires, et qu'est ce qu'ils ont fait dernièrement: grève.

Taboubi devrait également se pencher sur la question de la Tunisie car le fonctionnaire est devenue capricieux.

Avec tout mes respects aux fonctionnaires qui travaillent et qui se taisent, je sais qu'ils sont nombreux, leur initiatives se ressentent et c'est grâce à eux que la Tunisie tiens encore, mais il y a malheureusement un fort pourcentage de bon à rien, qui ne méritent pas leur salaire et qui malheureusement salissent le secteur, comme par hasard c'est le gouvernement jebali et larayedh qui recruté comme des bourrins tout ceux qui connaissaient la fatiha (ou alors un ami qui la connait ca fait l'affaire), qui avaient fait de la prison (ou qui connait un nahdhaoui en ayant fait) et surtout qui ne savent ni ouvrir un ordinateur, ni même écrire une correspondance convenablement).






anti-islamiste
| 13-01-2018 22:24
Ce voyou a juste passé commande de milliers de pneus pour les prochaines pseudo manifestation, de quoi faire remonter le chiffre d affaires de la société

Zohra
| 13-01-2018 21:51
Vous avez pris conscience trop tard après que vous avez mis le pays en faillite avec vos comportements irresponsables en 7 ans vous avez réussi à mettre le a genoux

Le vaillant
| 13-01-2018 21:18
Ouf. Pourvu que ce soit vrai!

A lire aussi

Les députés de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), discuteront demain mercredi 25 avril

24/04/2018 21:17
0

La réunion, prévue pour aujourd’hui, mardi 24 avril 2018, au ministère des Finances, entre les

24/04/2018 19:22
2

En visite à Bruxelles où il a rencontré les responsables européens, le chef du gouvernement Youssef

24/04/2018 19:00
1

Une conférence de presse a été donnée ce mardi 24 avril 2018, par le chef du gouvernement Youssef

24/04/2018 17:40
4

Newsletter