Neziha Laâbidi se dit étonnée par la campagne d’affichage contre la violence faite aux femmes

Businessnews.com.tn | publié le 23/11/2017 13:56

 

La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, Neziha Laâbidi a indiqué dans une déclaration accordée à Shems Fm, aujourd’hui, jeudi 23 novembre 2017, qu’elle n’est pas au courant de la campagne d’affichage urbain de sensibilisation contre la violence faite aux femmes.

« Cette campagne je l’ai découverte, comme tout le monde, sur les réseaux sociaux. Nous ne savons pas qui est derrière. Il n’y a eu aucune collaboration avec l’Etat. J’étais, vraiment, étonnée », a-t-elle indiqué.

 

Par ailleurs, elle a indiqué son département possède ses méthodes de communication suivant une pédagogie bien déterminée. « Pour les campagnes de sensibilisation, nous choisissons méticuleusement les termes. Ils doivent être appropriés bien qu’ils restent ancrés dans la mémoire des récepteurs », souligne-t-elle.

 

Notons que cette campagne de sensibilisation « choc », avait suscité une vive polémique à travers les réseaux sociaux, à cause du second degré des messages, mal saisi par une grande partie des internautes.

 

S.H

 

Neziha Laâbidi se dit étonnée par la campagne d’affichage contre la violence faite aux femmes

publié le 23/11/2017 13:56

 

La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, Neziha Laâbidi a indiqué dans une déclaration accordée à Shems Fm, aujourd’hui, jeudi 23 novembre 2017, qu’elle n’est pas au courant de la campagne d’affichage urbain de sensibilisation contre la violence faite aux femmes.

« Cette campagne je l’ai découverte, comme tout le monde, sur les réseaux sociaux. Nous ne savons pas qui est derrière. Il n’y a eu aucune collaboration avec l’Etat. J’étais, vraiment, étonnée », a-t-elle indiqué.

 

Par ailleurs, elle a indiqué son département possède ses méthodes de communication suivant une pédagogie bien déterminée. « Pour les campagnes de sensibilisation, nous choisissons méticuleusement les termes. Ils doivent être appropriés bien qu’ils restent ancrés dans la mémoire des récepteurs », souligne-t-elle.

 

Notons que cette campagne de sensibilisation « choc », avait suscité une vive polémique à travers les réseaux sociaux, à cause du second degré des messages, mal saisi par une grande partie des internautes.

 

S.H

 

Commentaires (4) Commenter
Où sont les hyènes et les chacals humains de ce forum pour répondre à la Ministre, au lieu de ne se rassembler qu'autour leur nourriture excrémentielle ?
Abel Chater
| 24-11-2017 14:34
Hormis un seul chacal qui veut virer le sujet vers sa quotidienne et habituelle nourriture excrémentielle, toute cette horde d'hyènes et de chacals inhumains, désertent tous les sujets qui les incriminent et qui leur dénudent leurs crimes contre le peuple tunisien arabe et musulman.
Oh, comme je suis heureux de constater leur lâcheté et la faillite de leurs intrigues dans notre patrie la Tunisie arabe et musulmane. Nos ancêtres et nos parents Martyrs de l'indépendance, les avaient chassés et nous ne les laisserons jamais recoloniser notre belle Tunisie, par le biais de leurs Harkis traîtres, ennemis des Arabes et de l'Islam.
Allahou Akbar.
Mme la ministre
Rochdi
| 24-11-2017 14:18
Campagne choc, c'est ce qu'il faut. Bravo. Mais notre ministre qui paraît gêné doit à mon sens approuver cette initiative et l'épauler.
@Abel Chater
kameleon78
| 24-11-2017 13:15
Occupe-toi de ton Cheikh qui fait la une des médias avec sa fameuse photo parmi les Oulémas qui prônent le terrorisme islamiste international et ne t'occupe pas de l'ambassadeur de France en Tunisie. Ton Cheikh est démasqué, il aura du mal à obtenir un visa vers les pays démocratiques, déjà le Canada lui a refusé son visa, occupe-toi de ta confrérie tu seras plus utile.
Madame la ministre, l'ambassadeur de France àTunis, se prend pour un résident général d'une colonisation française.
Abel Chater
| 23-11-2017 21:53
Il faut que le parlement tunisien ARP se réveille et bouge contre les pratiques colonialistes de l'actuel ambassadeur de France en Tunisie. Il se prend pour un résident général d'un protectorat français en Tunisie. Il distribue de l'argent partout où les corrompus lui tendent la main. Il est le seul ambassadeur qui nous détruit notre pays au profit de son pays la France. Il faut le convoquer au ministère des Affaires étrangères et l'avertir officiellement afin qu'il comprenne que nos Martyrs, n'avaient pas libéré la Tunisie de l'occupation française, pour qu'il nous revienne avec son hypocrisie nouée à sa nostalgie colonialiste.
Vive la Tunisie arabe et musulmane indépendante.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration