alexametrics
Dernières news

Neji Jelloul, futur président du bureau politique de Nidaa

Neji Jelloul, futur président du bureau politique de Nidaa

L’ancien ministre de l’Education et actuel directeur de l’Institut tunisien des Études stratégiques Neji Jelloul devrait être le futur président du Bureau politique de Nidaa Tounes, apprend Business News.

Hafedh Caïd Essebsi essaie de convaincre son entourage de cette nomination qui pourrait le sortir de la sale image qu’il traîne actuellement.

 

Personnalité populaire, Neji Jelloul a accepté d’aller ce matin voir ceux qui ont été derrière son limogeage du ministère (UGTT) en contrepartie de ce retour par la grande porte au Nidaa duquel il a pris des distances depuis plus d’un an.

Neji Jelloul prend cependant des risques car il n’a pas informé son supérieur hiérarchique (le président de la République) de sa visite de ce matin à l’UGTT avec Hafedh Caïd Essebsi et Ridha Charfeddine et encore moins de ses projets à Nidaa.

 

R.B.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (22)

Commenter

rayma
| 21-06-2018 19:34
il y va pour leur donner une certaine virginité, le répudié de l'ugtt sera violé et perdra toute sa crédibilité...

EL OUAFYA
| 21-06-2018 19:32
Monsieur, Neji Jelloul, c'est l'image de marque de la politique positive un homme sérieux qui n'est pas assoiffé de pouvoir comme s'il quittait où il revient à la scène politique sa ne lui fait ni froid ni chaux .
Si le maestro Hadef Caïd Essebsi procède à des retouches dans le parti Nida il sait qu'est-ce qu'il est en train de faire( c'est le fils du président et un personnage taiseux, secret et encore méconnu. Portrait d'un homme de l'ombre à qui on prête de grandes ambitions "Jeune Afrique ) ".
Ayant un passé très attirant il s'élevait dans un entourage de pouvoir qu'il avait des contacts avec les hommes de valeur de pouvoir et ce depuis son enfance et ce pour cela il a des difficultés avec l'actuel entourage du parti étant donné la majorité des partisans ne sont bien pas qualifié dans le domaine c'est des débutants car impossibles qu'ils sont dans le même niveau que Driss Guigua, Heddi Nouira, Haddi Bakouche, Mohamed Mezali, Chedly Leklibi et la liste sont trop longue le malheur que HCE se trouve brusquement entre les débitants
Selon certaines informations ( radiotrottoir) HCE était très rattaché envers les idéologies de certains philosophes tel que Platon La cité idéale de Platon;un jour selon certains dits Hadef Caïd Essebsi était entré dans un débat avec son père à propos de la république de Platon ce génial fils voulaient faire des retouches légères en appliquant la méthode de cette république en réel il avait proposé à son père la construction d'une petite république en parallèle à celle existant selon lui la deuxième république on le considère comme un laboratoire où on applique les nouvelles lois ressèment décréter si la loi à donné son résulta on l'applique dans l'?tat réel s'elle en échec on le rejette carrément du système à mon avis HCE et une personnalité un peu particulière et si Platon avait construit sa république sur l'imagination HCE voulait l'instaurer dans le réel, quoique son père BCE était un peu allergique de cette idéologie vue l'obéissance qu'il préserve à son ancien Professeur Habib Bourguiba qui était très vigilant de ce genre de système qui est la cause principale qui a étouffé presque tous les Etats qui ont suivi cette idéologie .

Rachid Barnat
| 21-06-2018 19:07
Après tout le mal fait par le père BCE et le fils HCE, qui peut croire en ce parti totalement dévoyé pour devenir la chose de Ghannouchi ?

- BCE a trahi ses électeurs en s'alliant à Ghannouchi alors qu'il jurait tous ses dieux qu'il ne le fera jamais !
- HCE est allé faire allégeance à Erdogan pour obtenir sa bénédiction pour saper Nidaa de l'intérieur !!

momo
| 21-06-2018 18:44
il a détruit ITES il détruira nidaa touness son seull objectif c d etre au devant de la scéne pauvre tunisie

HAMADI
| 21-06-2018 17:31
ya si neji !! tu ne dois pas serrer la main à ces deux minables pour tous les dégâts qu'ils ont causé à notre pays . le fils à bajbouj pour avoir exploser notre parti sans jamais avancer quelque chose de positif ...jamais rien de constructif .... et taboubi et ses camarades qui sont la cause principale de l'anarchie qui règne dans toutes les entreprises publics et privées .... le blocage des routes ; le blocage de la production ; le blocage de l'enseignement .....etc c'est taboubi et ses camarades il faut les mater pour que l'espoir et le gout du travaille reviennent à notre pays

faouzi
| 21-06-2018 14:46
Dommage qu'un intellectuel et homme de principe comme neji jalloule tombe dans les magouille politique pour sa carrière politique .

LE TUNISIEN
| 21-06-2018 14:27
Que Dieu ait pitié de notre chere Tunisie

Daly
| 21-06-2018 11:57
J'ai beaucoup de respect pour neji Jalloul.
J'espère qu'il ne va pas s'allier avec l'homme le plus détesté en Tunisie (hce). Il risque de perdre sa popularité pour un poste politique bidon

BEN
| 21-06-2018 10:47
Tout seul, il ne peut pas préparer une relève crédible aux bras cassés que sont Hafedh et sa bande. Sauf s'il y a un vrai courant qui lui prête main forte et l'aide dans la préparation d'un congrès à haut risque. Sinon il se sera mis au service de Hafedh pour rien...

Barg-ellil
| 21-06-2018 10:28
Le mot " président " les fait tous saliver.
Franchement être président du bureau politique d'un parti en régression constante sous le règne de H.C.E.et risquer de perdre l'estime des Tunisiens qui voyait en lui un grand commis d'état . C'est faire preuve d'un manque de discernement stratégique et regrettable de la part du directeur de l'institut des études stratégiques.

A lire aussi

La Tunisie vient de rejoindre officiellement le Marché commun de l'Afrique orientale et australe

20/07/2018 16:14
0

Dans un communiqué rendu public, ce vendredi 20 juillet 2018, l’Association tunisienne de soutien

20/07/2018 16:09
1

Le produit net bancaire d’Amen Bank a été en hausse de 16,1% au cours du 1er semestre 2018 par

20/07/2018 15:52
0

L’ancien coordinateur du parti Tounes Awalan de retrour à Nidaa Tounes, Ridha Belhaj est revenu, ce

20/07/2018 15:26
9

Newsletter