alexametrics
BN TV

Mustapha Kamel Nabli : Je n’envisage pas d’entrer dans la course à la présidentielle

Mustapha Kamel Nabli : Je n’envisage pas d’entrer dans la course à la présidentielle
 
Selon Mustapha Kamel Nabli, ancien gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), les Accords de Carthage I et II ne visent pas à résoudre les problèmes socio-économiques auxquels fait actuellement face la Tunisie. Ces deux accords, selon lui, ont été mis en place uniquement pour des fins politiques.
 
Mustapha Kamel Nabli a, également, indiqué, lors de son passage à « Midi Show » sur Mosaïque FM aujourd’hui, mardi 26 mars 2019, qu’il n’a aucun projet personnel pour présenter sa candidature à l’élection présidentielle, prévue en novembre prochain.
Rappelons que M. Nabli avait présenté sa candidature, en 2014, à la présidentielle en tant que candidat indépendant. Or, quelques mois plus tard, il s’était retiré de la course présidentielle.  
 
« Je n’envisage pas à travers la publication de mon nouveau livre « J’y crois toujours », qui sera disponible à partir de demain dans les librairies, d’entrer dans la course présidentielle ou de mettre en place une initiative politique », a-t-il déclaré, ajoutant : « J’estime qu’il est nécessaire que les partis et les projets politiques ayant les mêmes points de vue se rassemblent. Je refuse de faire parti d’un projet politique uniquement pour avoir un poste ministériel ou autre ».
Mustapha Kamel Nabli a, par ailleurs, indiqué qu’il a, à travers son nouveau livre, présenté quelques solutions visant à sortir le pays de la crise économique.
 
Notons qu’une séance de dédicace du nouveau livre de l’ancien gouverneur de la BCT aura lieu samedi 30 mars, à 16h, à la librairie d’Al Kitab.  
 
E.B.A.
 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (7)

Commenter

Mustapha STAMBOULI
| 27-03-2019 10:40
Avec bcp de lucidité, MKN met sur la table les problèmes de fond de notre pays et propose des grands débats pour trouver la voie tunisienne, alliant démocratie et prospérité ... i

amt
| 26-03-2019 16:28
En réponse à Monsieur Mustapha Kamel Nabli: patriote, intègre, et compétent. Je résume ma pensée en une simple phrase: le Tunisien n'est pas encore prêt de changer d'attitude, et toujours dans la négation. Sa culture et sa conception de la vie lui font obstacle.

Bourguibiste nationaliste
| 26-03-2019 16:09
Chère lectrice, vous demandez qu'on soit juste avec M. Nabli. Je vous dis, soyons francs et sincères.
Depuis son départ de la BCT, sous la pression des islamistes, M. Nabli n'a jamais eu une position et cohérente concernant les institutions, son soutien à BCE ou encore concernant la lutte contre le terrorisme.
S'agissant des institutions, dans un texte qu'il a publié le 22 août 2016, il semblait regretter que la Tunisie revienne au régime présidentiel sans nous expliquer les méfaits de ce régime. Nous lui avons répondu alors qu'il était sûrement bon en matière de finances mais très mauvais en termes d'analyse politique.
S'agissant du soutient à BCE, le 9 décembre 2014, M. Nabli a publié une déclaration dans laquelle il disait clairement qu'il votera et apportera son soutien à BCE.
S'agissant du terrorisme, dans un texte du 1.12. 2015, M. Nabli avait affirmé que pour lutter efficacement contre le terrorisme, il fallait s'attaquer à ses sources de financement et remettre en cause la loi sur les associations qui a permis aux islamistes de s'organiser. Nous lui disions alors que faire le constat est nécessaire mais insuffisant. Il fallait aller plus loin et modifier la loi en question et interdire les associations religieuses de toutes sortes et les poursuivre pour financement du terrorisme. Il fallait aussi avoir le courage de remettre en cause les options prises depuis 2011 en matière de liberté qui est en fait la liberté du renard dans le poulailler.
Il en ressort de tout cela que M. Nabli n'a pas de positions claires et précises sur bien des questions. Ses objections sur le régime présidentiel manquent de clarté et son attitude à l'égard des islamistes n'est pas non plus très claires. Enfin, sa critique du gouvernement d'union (juste dans son principe) manque de clarté. En clair, ce Monsieur semble quelque part craindre les islamistes et évite de les affronter et de les dénoncer comme nous le faisons sur ce site.

Abir
| 26-03-2019 15:29
Quand il a refusé les désires d'Ennahd,elle l'a mis dehors,il était intègre et contre les magouilles d'Ennada,après lui elle a placé un de Ettakatol qui a obéi à ses désirs.Monsieur Nabli est un homme honnête et intègre,j'aimerai bien s'il coopère avec Abir Moussi !?

hadou
| 26-03-2019 15:20
tous ceux qui ont collaboré avec ennahtha sont des cartes brulée..et toi tu été gouverneur de la banque centrale et tu as caché tous les versements illicites et frauduleux qu'a fait ennahtha pour s'enrichir et détruire notre tunisie...

Abir
| 26-03-2019 15:04
Pourtant vous avez tout ce qu'il faut pour être président monsieur,charisme,expérience, honneur, et respect, vous êtes aussi un homme responsable et watani,c'est à vous de voir si vous êtes près ou non,pour nombreux de Tunisiens vous seriez l'homme de circonstance!

Bourguibiste nationaliste
| 26-03-2019 14:36
Ce Monsieur n'a pas grande chose à dire.
Ou il parle vrai et dit franchement les choses, ou alors c'eat mieux de se taire.

A lire aussi

Votre loi ne nous fait pas peur et vous n’allez pas nous intimider. Nous allons poursuivre sur notre

18/06/2019 18:59
0

Le sujet a suscité de vives réactions, et le vice-président de l’ARP, Abdelfatteh Mourou a

18/06/2019 12:15
30

Les examens sont conformes au programme officiel, ne comportent pas d’erreurs et sont à la portée de

18/06/2019 09:42
2

Fidèle à ses réactions farfelues et originales, l’ancien président de la République, Moncef Marzouki

17/06/2019 23:52
73

Newsletter