alexametrics
Dernières news

Mounir Ben Salha : Une demande de grâce a été soumise à BCE pour amnistier Borhene Bsaies

Mounir Ben Salha : Une demande de grâce a été soumise à BCE pour amnistier Borhene Bsaies

 

Mounir Ben Salha, l’avocat de Borhene Bsaies, chargé des affaires politiques de Nidaa Tounes et condamné à 2 ans de prison, a affirmé dans une déclaration, à Business News, ce jeudi 6 décembre 2018, qu’il a soumis au président de la République Béji Caïd Essebsi, une demande de grâce pour son client : une amnistie présidentielle qui concerne exclusivement le chef de l’Etat qui l’accorde lorsqu’il le souhaite à qui bon lui semble, sans conditions.

 

Pour rappeler les faits, des rumeurs avaient circulé la veille sur la libération de M. Bsaies suite à une grâce présidentielle. Une source au ministère de la Justice avait alors précisé à Business News qu'une telle grâce doit obéir à des conditions spécifiques, relatives à la nature de l'affaire et la conduite du bénéficiaire, conformément à l'article 371 du code des procédures pénales.

 

Borhene Bsaies a été condamné le 2 octobre 2018 par la cour d'Appel de Tunis à deux ans de prison avec exécution immédiate dans le cadre de l’affaire des emplois fictifs à la Sotetel.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

Foued
| 06-12-2018 21:40
Bien-sûr si Mounir y a t il une demande pour ZABA , leila trabelsi , sakher el matri , toi Mounir tu prends les tunisiens comme des débiles .

SBL
| 06-12-2018 17:31
Sous la pression de Nida et de HCE, le président Caïd Essebsi finira par lui accorder l'amnistie, prétextant un grave problème de santé qui oblige sa relax.

Mansour Lahyani
| 06-12-2018 16:57
Une demande de grâce présidentielle a été soumise au Président de la République. En bon juriste, celui-ci l'a étudiée, et classée sans suite : il ne faut pas prendre les Présidents de plus de 92 ans pour des débiles ! Et tant que ce BB restera en prison, le junior de BCE sera à l'abri de ses mauvais conseils!

raspoutine
| 06-12-2018 16:29
c'est exactement la définition de l'injustice. donc on n'est pas égaux face à la loi.
bienvenue au pays de cocagne

A lire aussi

Le secrétaire général de la Fédération générale de l'enseignement secondaire, Lassâad Yaâcoubi, a

15/12/2018 22:07
0

La colère des experts comptables ne s'est pas atténuée et ils ne vont pas s’arrêter

15/12/2018 17:53
3

A l’issue de sa visite à Riyadh en Arabie Saoudite, le chef du gouvernement Youssef Chahed a fait le

15/12/2018 17:18
6

Le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi a exprimé son regret suite au rejet du projet de

15/12/2018 14:38
6

Newsletter