Moncef Marzouki exprime la reconnaissance de la majorité des Tunisiens au Qatar et à ses princes

Businessnews.com.tn | publié le 13/05/2015 12:30


Présent a Forum de Doha qui se tient du 11 au 13 mai 2015, l’ancien président de la République Moncef Marzouki continue à s’exprimer au nom des Tunisiens et à manifester sa reconnaissance pour le Qatar.


« Je remercie, en mon nom et au nom de la majorité écrasante des Tunisiens, son altesse le prince Hamad et son altesse le prince Tamim parce que nous avons trouvé en eux, en le Qatar et en le peuple qatari le soutien, la fraternité et la sympathie», a déclaré M.Marzouki qui a qualifié l’aide évoquée comme étant dénuée d’attentes particulières et de pressions politiques.


Abordant ensuite l’analyse du contexte tunisien, l’ancien président a évoqué la « fausse stabilité » et celle espérée, accusant les forces de la destruction de tirailler le pays. Ce sont les forces de construction qui pourront amener le pays vers cette stabilité espérée, a-t-il indiqué.


R.B.H

 

Moncef Marzouki exprime la reconnaissance de la majorité des Tunisiens au Qatar et à ses princes

publié le 13/05/2015 12:30


Présent a Forum de Doha qui se tient du 11 au 13 mai 2015, l’ancien président de la République Moncef Marzouki continue à s’exprimer au nom des Tunisiens et à manifester sa reconnaissance pour le Qatar.


« Je remercie, en mon nom et au nom de la majorité écrasante des Tunisiens, son altesse le prince Hamad et son altesse le prince Tamim parce que nous avons trouvé en eux, en le Qatar et en le peuple qatari le soutien, la fraternité et la sympathie», a déclaré M.Marzouki qui a qualifié l’aide évoquée comme étant dénuée d’attentes particulières et de pressions politiques.


Abordant ensuite l’analyse du contexte tunisien, l’ancien président a évoqué la « fausse stabilité » et celle espérée, accusant les forces de la destruction de tirailler le pays. Ce sont les forces de construction qui pourront amener le pays vers cette stabilité espérée, a-t-il indiqué.


R.B.H

 

Commentaires (70) Commenter
Réponse à @nazou
Abel Chater
| 14-05-2015 23:10
Où est le mal de voir le Qatar investir et avoir des intérêts en Tunisie?
Le Qatar n'a qu'une population de cinq cent mille citoyens qataris et un million et demi d'étrangers résidant chez eux.
Ils sont à six mille kilomètres de chez nous et peinent même à venir superviser leurs projets en Tunisie. La nouvelle faculté de médecine de Tunis, à côté de l'hôpital La Rabta est parmi les multiples cadeaux de Qatar.
Nous avons rêvé depuis toujours de voir nos frères les Arabes se retourner vers nous, au lieu d'aller investir aux USA, en France et en Angleterre. Maintenant qu'ils le font, les saboteurs français et leurs Harkis médiatiques, nous font peur de nos propres frères les Arabes, comme quoi ils pourraient nous occuper notre pays par la force.
Une folie de faire confiance à ceux qui nous colonisèrent par la force des armes de 1881 jusqu'à au moins 1956, alors qu'on devrait avoir peur de nos frères de sang et de religion, les Qataris.
Sommes-nous bêtes à ce point ou sommes-nous maladivement naïfs jusqu'à être piqués dans les nerfs par des histoires d'abeilles et par des versets de guêpes?
Bien à toi.
il ne represente que sa personne !
nour
| 14-05-2015 16:00
en tant que tunisien , fier de son pays , attache a ses racines , n'a de loyauté qu'a dieu et a cette terre sacrée , et non pas a d'autre , comme font ces nouveaux lécheurs de bottes , en tant qu'un bob patriote , je réclame fort , au nom de qui , notre rate ,cher , ancien président s'exprime , je doute fort qu'une infime minorité de notre peuple ait de la sympathie envers le Qatar , pays comploteur contre quelques pays arabes comme la Syrie , la Tunisie, et d'autres , emmitouflant les intégristes et les serveurs des grandes puissances . Dommage , que marzouki par son esprit revanchard et ses comportements bizarroïdes et ses sautes d'humeur trouve le moyen de s'exprimer , au nom de tout un peuple digne et souverain auprès d'un pays dépendant .
@ maso-nazou | 14-05-2015 12:30
Mêmepaspeur
| 14-05-2015 15:58
"Je vous aime bien quand même."

Nazou...d'accord !
Mais "maso" également ?

MPP
Que Dieu nous préserve de ces khalijis
Wanes
| 14-05-2015 12:47
Il faudrait comprendre un jour que nous ne partageons absolument rien avec ces gens, ils représentent les ennemis de la Tunisie, je préfère faire du business avec les juifs plutôt qu'avec ces traîtres, il faudrait également renvoyer les ambassadeurs de ces pays chez eux, l'Afrique où tout le monde est présent, les français, les chinois et les libanais, ce continent est à construire, l'Asie ou encore l'Amérique latine.
Voulons nous être une vraie Nation ?
Pour cela il va falloir bosser et organiser notre économie pour devenir indépendant car nous sommes trop attentiste, l'argent ne viendra pas sur un plateau, c'est à nous d'aller le chercher par des propositions avec des valeurs ajoutées qui fera la différence avec d'autres concurrents, par l'innovation pour éviter de rester dans le carcan de la sous traitance et surtout par l'invention, regardez les hollandais, ils sont partout dans le monde, c'est un tout petit pays, ils n'ont pas de pétrole ni de gaz,...
Quant à ces vendus, comme marzouki, ils sont égoïstes et pensent déjà à leur futur retraites financés par les khalijis.
Pensent collectifs, en dépit de notre mentalité qui est parfois un handicap à cette évolution.
Dernier point, certains parlent de Bourguiba et...Ben Ali, par pitié arrêtez de confondre un homme intelligent et précurseur (Bourguiba) avec un *** comme Ben Ali.
Abel chater
nazou
| 14-05-2015 12:30
Je vous aime bien quand même.
Mais ne vous trompez pas, le Qatar n'a contribué à votre révolution, que pour faire appliquer le libre échange.
Le Qatar à énormément d'argent à placer.
Et ben Ali, tout comme les "dictateurs ",qui ont sautés, étaient trop protectionniste.
Il y-à même des révolutionnaires qui pensaient avoir contribué à faire sauté ben Ali, pour êtres encore plus nationalistes que lui.
Ce sont les révolutionnaires qui ont été le plus enflés, par ceux qui les ont manipulés.

Cette réunion au Qatar à pour but le commerce international justement.
Et Marzouki leur vend sa salade.

C'est tout !!!
Pas en mon nom!
Ataturk
| 14-05-2015 12:14
De quel droit se permet-il de parler au non "d'une majorité de tunisiens"?
En tout cas pas en mon nom!
Ce valet du Qatar nous fait honte quand il parle. A-t-il oublié l'humiliation du prince-père qui voulait lui apprendre à se tenir debout et à apprendre à saluer?
MMM
stoura
| 14-05-2015 11:45
est ce que je rêve,de quel droit ce vendu parle à mon nom;est ce que ce malade croit toujours qu'il est président,ah ya donia,voila notre révolution ce qu'elle nous laissé des fanfarons.
Pas en mon nom
saga
| 14-05-2015 11:41
Et pas au non de tous ceux qui ont voté contre ce collabo.
On ne peut soutenir daesh
Ouiiiiiiiiiiii
Léon
| 14-05-2015 10:22
Merci au Qatar, à ses princes et à Al Jazeera d'avoir fait de la Tunisie une démocratie comme leur pays, ses princes et sa chaine de télévision. Pays où il fait bon vivre. Où même Abel Chater se sentira mieux qu'en Allemagne, lorsqu'il sera parrainé par un être supérieur qui prendra son passeport et aura tous les droits sur lui; jusqu'au droit de l'exclure s'il se plaignait de ne pas être payé.
Lerci encore Al Jazeera pour nous arroser des libertés et des droits que vivent les immigrés chez vous. J'espère que les hypoc, euhhhh je veux dire les homme libres tunisiens auront le même modèle chez eux.
Léon.
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
L Histoire rattrapera Marzouki
Bourguibiste
| 14-05-2015 10:00
Un jour viendra où nous parlerons également en ton nom Marzouki. L Histoire est la pour nous rappeler qui a été ou non les Judas de la Nation Tunisienne.

Je te souhaite bien du plaisir en attendant que l Histoire te rattrape.

Cordialement
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration