Mohamed Talbi est décédé

Businessnews.com.tn | publié le 01/05/2017 08:44

L’historien, penseur et islamologue tunisien Mohamed Talbi est décédé dans la nuit du dimanche au lundi 1er mai 2017 à l’âge de 95 ans.

 

Né en 1921 à Tunis, il a étudié à l’école Sadiki puis à la Sorbonne où il obtient son doctorat. Il se spécialise en histoire médiévale et en islamologie et devient professeur honoraire à la Faculté des sciences humaines et sociales de Tunis. Il a été le premier doyen de la Faculté des Lettres de Tunis en 1966.

 

Auteur d’une trentaine d’ouvrages et de centaines d’articles, Mohamed Talbi est l’une des plus grandes figures intellectuelles de la Tunisie moderne. Mettant en question les dogmes et s’inscrivant dans une approche réformiste du texte religieux, feu Talbi a œuvré pour la rénovation de la pensée musulmane et à la lutte contre les intégrismes.

 

L’enterrement aura lieu au cimetière d’El Jalez ce lundi 1er mai après la prière d’El Asr.

 

Paix à son âme.  

Mohamed Talbi est décédé

publié le 01/05/2017 08:44

L’historien, penseur et islamologue tunisien Mohamed Talbi est décédé dans la nuit du dimanche au lundi 1er mai 2017 à l’âge de 95 ans.

 

Né en 1921 à Tunis, il a étudié à l’école Sadiki puis à la Sorbonne où il obtient son doctorat. Il se spécialise en histoire médiévale et en islamologie et devient professeur honoraire à la Faculté des sciences humaines et sociales de Tunis. Il a été le premier doyen de la Faculté des Lettres de Tunis en 1966.

 

Auteur d’une trentaine d’ouvrages et de centaines d’articles, Mohamed Talbi est l’une des plus grandes figures intellectuelles de la Tunisie moderne. Mettant en question les dogmes et s’inscrivant dans une approche réformiste du texte religieux, feu Talbi a œuvré pour la rénovation de la pensée musulmane et à la lutte contre les intégrismes.

 

L’enterrement aura lieu au cimetière d’El Jalez ce lundi 1er mai après la prière d’El Asr.

 

Paix à son âme.  

Commentaires (45) Commenter
Talbi ne mourra jamais
Jemjem
| 04-05-2017 21:06
Non Talbi ne pourra jamais mourir celui qui veut lui parler il n'a qu'à lire ses 30 livres ses milliers d'articles entr'autres ceux de Jeune Afrique qui a fait de lui un refuge pour les musulmans Africains modérés Si Mohamad Talbi tu as été l'unique à braver ton savoir et ton amour vers dieu contre les pervers et les populistes de l'islamophobie contre les Wahabides contre les Dawaechs contre les faux musulmans nous allons faire de vous notre protecteur contre ces mackiaveos qui ont salis notre islam dors en paix
Paix à son âme
EL OUAFI
| 02-05-2017 09:00
Dogmes en questions? Allah yarhamou sans polémique, n'est guère le moment ! Surement une grande perte pour notre pays. Manai
En forme d'hommage
Gg
| 02-05-2017 07:26
En forme d'hommage, voici un lien vers l'interview de Mohamed Talbi qui m'a conduit à lire ce grand penseur musulman et libre:

http://iqbal.hypotheses.org/2508
allah yarhmou
rzouga
| 02-05-2017 07:09
Vraiment une perte.il était hospitalisé il y a six mois.il a offert un cadeau Pour le service de pneumo pour améliorer le confort pour les malades
ENNAHDA PRESENTE
Montaigne
| 02-05-2017 00:09
J'ai remarqué la presence d'un haut dirigeant d'Ennahdha aux obsèques de TALBI.Bon point pour un parti qu'on croyait fermement opposé aux thèses d'un islamologue largement contesté par le parti du Cheikh.
Le pays se vide
mimi
| 01-05-2017 21:40
Les grands partent et ils ne restent que les minus,les destructeurs et les bons à rien.
Allah yarhamou .
Dans l'histoire...
Skandair
| 01-05-2017 21:18
Rares sont les hommes de cette envergure , non seulement en tunisie , mais dans le monde entier.
Nous ne serons plus là pour le constater , mais je suis sur que les petits écoliers tunisiens de l'an 2500 étudieront du Talbi comme les petits français étudient du voltaire ou du rousseau car ses travaux vont dans le sens de l'histoire , de l'évolution , de l'intégrité , de l'homme...
Une grande perte.
sigillèe
| 01-05-2017 20:32
Paix à son ame,la Tunisie perd un guide , un grand homme visionnaire , un sage qui contrastait au milieu de groupes fètides qui se prennent pour des savants ,lui il en etait un vrai.
Adieu
Allah yarhmou
Sémir
| 01-05-2017 20:31
Allah yarhmou.
Une perte pour la Tunisie et le monde arabe et musulman.
Allahou Akbar
Stouko
| 01-05-2017 20:00

La Tunisie vient de perdre un grand homme, une véritable encyclopédie. Parmi ses écrits, "3iel Allah", un véritable chef d'oeuvre de miniature, oú il traite entre autres de la question du mouvement wahabite et les risques qui en découlent.

Puisse Dieu vous accorder son immense miséricorde et vous accueillir dans son Paradis Eternel, cher Talbi.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration