alexametrics
Dernières news

Mise en place d’une charte fixant l’action gouvernementale

Mise en place d’une charte fixant l’action gouvernementale



Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a présidé, aujourd’hui, mercredi 13 septembre 2017, le conseil des ministres qui a examiné la charte de l’action gouvernementale. Cette charte détermine la méthode et les règles de travail du gouvernement et assure le suivi des recommandations et des projets de lois.



La charte fixe, également, la communication avec l’Assemblée des représentants du peuple et les déplacements des membres du gouvernement et leur engagement envers les relations étrangères et la bonne représentation de la Tunisie, outre la bonne gouvernance des missions et l’annonce des nominations pour les hauts postes.



Par ailleurs, le chef du gouvernement, a assuré que le gouvernement d’union nationale est un gouvernement de guerre contre la corruption et le terrorisme soulignant l’obligation de relever les défis économiques et sociaux, ainsi que la concrétisation des priorités fixées par l’Accord de Carthage.
Youssef Chahed a appelé les membres de son équipe de faire preuve de courage et d’engagement afin d’accomplir au mieux la mission qui leur est confiée.

 


S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

LIBRESPRIT
| 15-09-2017 07:19
A côté de la FERMETE du GUERRIER, il ne faut que le SERIEUX et le BON SENS...C'est la REGLE D'OR !!!

Dr. Jamel Tazarki
| 13-09-2017 20:22
pour cela:
1) il faut répondre à la question "comment faire" afin de réaliser le miracle économique!
2) il faut transformer le programme socio-économique de notre gouvernement en opérations formelles en se basant sur des données empiriques/statistiques (une forme théorique et abstraite) afin d'aboutir à un schéma théorique que l'on pourrait appliquer à notre réalité socio-économique sans ambiguïté.
3) il faut maintenir une concurrence effective et protéger les intérêts des consommateurs, et ceci afin d'assurer le mécanisme de libre échange, et de réaliser une efficience globale dans le fonctionnement de l'économie de marché. Exemple: Ennahdha et Nidaa Tounes doivent arrêter de privilégier l'oligarchie entrepreneuse qui les finance (sans entrer dans les détails)!
4) Il nous faut une protection juridique efficace pour le fonctionnement du libre-échange.
5) Il faut éviter que chaque ministre "prépare sa soupe sans s'occuper de ce que font ses collègues" ==> peu d'échanges, ce qui est regrettable.
6) Il faut même définir des règles/principes socio-économiques qu'il faut tenir et ne jamais contredire. Je donne un exemple de deux principes de l'économie chinoise:
a) ne jamais acquérir une technologie semblable à celle que l'on a déjà dans notre pays
b) La technologie importée devrait permettre de fabriquer des produits ayant des effets socio-économiques positifs à l'intérieur de notre pays et ayant aussi une compétitivité sur le marché international.

Nos ministres ont acquis entre-temps une grande expérience, ==> ils sont capables de réussir, s'ils acceptent de mettre leur effort en commun indépendamment de leur appartenance politique!

Jamel Tazarki

C'est dans l'intensité, la régularité et le renouvellement du débat socio-politique que se forge le gouvernement du peuple. La bonne santé de notre jeune démocratie tunisienne se mesure à ses contre-pouvoirs. Voilà pourquoi l'indépendance des médias, de la justice, l'activité syndicale et la qualité du débat parlementaire concernent tous les Tunisiens.

Zaz - Je Veux:
https://www.youtube.com/watch?v=Tm88QAI8I5A


veritas
| 13-09-2017 19:17
En tunisie à part le copier coller ils ne savent rien faire d'autre par ce qu'il y'a la charte Marianne en France Le PM fait créer une charte à ce moment il faut l'appeler charte Ulysse ,qui ne sera jamais appliquée dans tout les cas car le pays est gérer par la religion ,ce genre de charte ne sont pas faites pour les pays musulmans car ils ont la charte" Allah Ghalib" "kaddar rabi" et j'en passe .

A lire aussi

« La politique n’est pas l’affaire de personnes, mais de partis. Limoger Youssef Chahed et son

22/07/2018 21:49
3

Le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian est arrivé à Tunis

22/07/2018 20:15
4

Le ministère tunisien des Affaires étrangères, a vivement condamné l’adoption par le parlement

22/07/2018 16:49
10

« Dire que le président de la République n’a pas selon la constitution, le droit d’intervenir dans

22/07/2018 15:33
11

Newsletter