alexametrics
Dernières news

Ministère de la Santé : 55 médicaments génériques retirés du marché tunisien

Ministère de la Santé : 55 médicaments génériques retirés du marché tunisien

Le ministère de la Santé a décidé de suspendre les autorisations de mise sur le marché de 55 spécialités pharmaceutiques commercialisées pour lesquelles la partie clinique, et plus exactement les études de bioéquivalence, ont été réalisées par Transmedical For Life, Liban, assure un communiqué du ministère daté du 5 avril 2019.

 

« Les médecins et pharmaciens sont invités à prendre en charge les patients utilisateurs de ces spécialités pharmaceutiques et à les rassurer. Il est à noter que l’invalidation des études de bioéquivalence ne signifie pas que les médicaments concernés présentent un risque pour les patients étant donné que l’objectif de ces études est l’évaluation du degré de similitude des génériques par rapport au princeps » a précisé le ministère.

 

La liste des médicaments retirés 

 

 



M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

Sap
| 12-04-2019 20:27
Pourquoi business News n'a rien publié sur la conférence de presse de Taha pharma un journal qui se respecte se doit de publier dans les deux sens et doit donner un droit de réponse à tout un chacun sans parti prix aucun....

Sap
| 08-04-2019 20:01
Si, Ce laboratoire répond aux normes internationales, il ne s'agit que d'un règlement de compte, et le ministre de la santé a plongé et en force. Si les autorisations ont été données c'est que la bioequivalence existe. Mraihi vous êtes allés de chaînes de radio en chaînes de radio est-ce pour vous convaincre vous mêmes vous n'êtes qu' un sale type et un sale menteur . Faite votre propagande et vos règlements de compte différemment c'est vous qui devez être rayer de l'ordre des médecins et nous savons que vous êtes payés par des multinationales, vous qui n'êtes pas capable de soigner vos patients. J'espère que le ministre de la santé vous rayera de l'ordre des médecins. Et que votre espoir de politique et de présidentiel vous passera sous le nez.

Bob
| 08-04-2019 13:16
Pourquoi ne pas dire que ces médicaments (tous des génériques ou des copies) sont en large majorité fabriqués par TAHA PHARMA, un laboratoire qui ne répond pas aux normes internationales de fabrication. Déjà en 2018, un rapport de commission concluait que ce laboratoire ne répondait pas aux conditions de fabrication, et il y a quelques jours, l'UPR a poussé un cri d'alarme et exigé la suspension immédiate de l'activité de Taha Pharma. Il a ainsi 'forcé' la main du ministère de la santé, il a réagi seulement aujourd'hui, alors qu'il avait pris connaissance du rapport effrayant depuis plusieurs mois. Et il a régi à minima: il a retiré certains produits commercialisés par le laboratoire alors qu'il fallait le fermer, au moins selon le principe de précaution. Le ministère de la santé est censé mettre tout en '?uvre pour préserver la santé du citoyen. Or, les hôpitaux ressemblent à des porcheries de pays de l'Est, des prématurés meurent d'infections hospitalières dues au manque d'hygiène, des médicaments de première nécessité se font la malle, et voilà que les génériques fabriqués localement ne répondent pas - ou plus- à la définition du médicament. Que reste-t-il au citoyen? Les yeux pour pleurer, s'il a encore des larmes!

DHEJ
| 08-04-2019 12:15
Dr. Mayhi c'est lui qui a épinglé le laboratoire TAHA....

A lire aussi

Fidèle à ses réactions farfelues et originales, l’ancien président de la République, Moncef Marzouki

18/06/2019 23:52
0

Mohamed Ikbel Khaled a été élu, ce lundi 17 juin 2019, à la tête de la municipalité de Sousse, suite

18/06/2019 23:07
0

Abir Moussi a indiqué que son tort est d’avoir gagné la confiance des Tunisiens et que son parti a

17/06/2019 22:11
0

La réaction des islamistes tunisiens suite au décès de l’ancien président égyptien, Mohamed Morsi,

17/06/2019 20:11
5

Newsletter