alexametrics
Dernières news

Mehdi Bechaouch : les unités d'intervention ne savent pas si les ordres auxquels elles ont obéi existent ! (audio)

Mehdi Bechaouch : les unités d'intervention ne savent pas si les ordres auxquels elles ont obéi existent ! (audio)

Le porte-parole du syndicat des unités d’intervention, Mehdi Bechaouch, s’est exprimé, ce 27 juillet sur Shems Fm, au sujet des violences policières dont ont été victimes des manifestants, des députés, des journalistes et même parait-il certains policiers, aujourd’hui devant l’ANC.

Mehdi Bechaouch s’est dit très surpris par « la méthode très exagérée et extrêmement répressive employée par certains policiers pour empêcher deux groupes, l’un proche du gouvernement et l’autre de l’opposition de se provoquer ».

Le porte-parole du syndicat des unités d’intervention affirme ne pas savoir si cette violence policière est due à des instructions dont il ignore les raisons et la provenance ou si elles ont été commises du propre chef des nouvelles recrues des forces sécuritaires présentes ce matin devant l’ANC.

Il affirme par conséquent, son intention de demander une enquête auprès du ministère de l’Intérieur pour «vérifier si ces instructions existent vraiment ou pas, si certains agents les ont réellement reçues, qui les leur a donné ? Et pourquoi ?». Parce que « nous n’avons reçu aucun ordre écrit, tous les ordres étaient oraux ».
Mehdi Bechaouch tente néanmoins de défendre ses nouveaux collègues, en répétant que « ce sont de jeunes recrues, sans grande expérience qui n’ont pas reçu la formation suffisante pour ce genre d’intervention ».

Tout en précisant que «la situation ne nécessitait pas autant de violence » et en expliquant que « les personnes qui ont donné ces instructions doivent se remettre en question et tirer la leçon de ce qu’on a subi autrefois. On ne doit pas réprimander par la violence une manifestation pacifiste de la part d’un appareil sécuritaire démocratique qui doit se montrer sous un nouveau jour que par le passé. Le scénario de 2011 ne doit pas se reproduire parce qu’il a fait beaucoup souffrir les forces de l’ordre et les citoyens ».

I.C

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

z.bensafta
| 28-07-2013 16:15
il se fou de notre gueule ou quoi !? ils sont jeunes mais aggrsifs et peuvent engendrer des degats physiques aux contribuables qui vous payent MR Bechaouech et vous vous ne devez pas les controler ou peut etre vous etes jeunes . avouez que la police est infiltres et reglez ce probleme par votre syndicat

Engineer Juridique
| 28-07-2013 14:16
Il abuse encore de l'ignorance d'un peuple ILLETTRÉ!

clopin-clopant
| 28-07-2013 12:47
Etre policier signifie assurer l'ordre public, veiller à la sécurité des citoyens,mais aussi respecter le citoyen. Frapper à l'aveuglette, agresser verbalement par des mots sortis des égouts, désir d'élimination physique de manifestants pacifiques qui crient et répètent leur pacifisme aux policiers qui se sont jetés sur eux comme sur une proie, je ne crois pas que cela fasse partie de la formation que l'école de police tunisienne donne aux nouveaux recrus.

fethiq
| 28-07-2013 12:25
Malheureusement ,on n'a pas su les arrêter plutôt comme les égyptiens. On les a laissés assez longtemps pour , au moins, infiltrer les ministères les plus importants : de l'intérieur , de la défense et de la justice. Mais, j'espère qu'il y a des hommes et femmes dans ces ministères qui aiment la Tunisie et sont prêts de la défendre.

samth
| 28-07-2013 11:52
Et Marzouki a réuni l' artillerie lourde ce matin , est ce que l' armée sera républicaine ? On verra

hannibal barca
| 28-07-2013 11:34
des milliers de jeunes integristes ont infiltres la police ils sont issus des prisons,des milices,des chomeurs formes au baston en qlq mois
tout s explique facilement.il y a en revanche des flics patriotes ils ne doivent pas se mouiller avec ghanouchi qui va perdre...

canalou
| 28-07-2013 11:16
et determinee a suivre des ordres par telephone qui agit sans prévenir de manière soudaine comme si, il jouaient a la chasse a l homme .

lotfi
| 28-07-2013 10:09
C'est la fameuse milice secrete entraînée par laarayedh pour khriji au cas ou ennahdha se rapprocherait de sa fin en tunisie. Elle se montre enfin au grand jour et elle a été formée pour des jours comme celui là lorsque les tunisien en ayant marre de charlatans islamistes, se rebellereont contre ce pseudo pouvoir en place. D'ailleurs et selon les images montrées à la télé sur elhiwar tounsi, la plupart des personnes composant cette milice ont le visage couvert par des masques afin de ne pas être identifiées tel des brigades anti drogue en colombie. Mais ce n'est pas par peur des représailles mais pour ne pas être identifiées en cas d'enquête.

mounir1
| 28-07-2013 09:53
Cette attitude refléte le caho ou présque dans lequel ceux qui ont commandité cet assasinat et ceux qui l'ont exécuté ont voulu créer, faiore tomber la Tunisie et les idiots comme il y en a beaucoup tombent vite comme des moustiques dans le piége ..sachez que la Tunisie est plus forte et mé yébka filwéd kén hajrah, mais que les forces de l'ordre sachent que le peuple n'acceptent pas qu'on le harcéle de cette maniére et qu'ils sont en train de refaire les fautes de janvier 2011, et personne et aucun parti que ce soit au pouvoir ou à l'opposition ne leur sérvira d'avocat au futur et qu'ils doivent eux éviter d'être l'avocat du diable, car si Mohamed elbrahmi a été assasiné par des fantomes!!!mahamed élmofti d'apres ce qu'on dit est tué par les forces de l'ordre qui tombent facilement dans le piége !

A lire aussi

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a présidé, ce mardi 21 mai 2019, la cérémonie de la

21/05/2019 18:51
1

la chaîne Nessma, la chaîne Zitouna TV ainsi qu’à la radio coranique,

21/05/2019 15:45
2

30 jardins d’enfants anarchiques situés à l’Ariana ont été fermés pour non-respect des exigences

21/05/2019 15:05
0

La chambre des mises en accusation près de la cour d’appel de Tunis a décidé, le 21 mai 2019, la

21/05/2019 14:37
7

Newsletter