alexametrics
Dernières news

Jendouba : Un imam suspendu pour avoir appelé à la violence

Jendouba : Un imam suspendu pour avoir appelé à la violence

 

 

« L’imam d’une mosquée qui profite de sa position pour appeler à la violence contre autrui ne peut être imam » a écrit ce jeudi 14 juin 2018, le secrétaire général adjoint chargé de l’information de la communication et de l’édition à l’UGTT (Union générale des travailleurs tunisiens), Ghassen Ksibi, sur sa page Facebook en réaction à la suspension de l’imam d’une mosquée de Jendouba.

Ghassen Ksibi a tenu à remercier le ministre des Affaires religieuses, tout en soulignant qu’un imam qui appelle à la haine et à la violence n’a pas sa place dans les mosquées du pays.

 

La suspension de l’imam en question est intervenue à la suite de prêches incendiaires appelant à la violence contre des personnalités politiques telles que : Mongi Rahoui, Saloua Charfi, Raja Ben Slama, Mohamed Boughaleb et bien d’autres partis et associations.

 

S.A


 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (6)

Commenter

J.trad
| 16-06-2018 10:51
Qui remet l'entière intervention à la transcendance divine ,je ne le dirais jamais assez ,les versets de sourat (Al isrââ) ,où Allah lance un défit au peuple d'Israël ,une menace sans délais précis ,une phrase au conditionnel ,(in 3odtom 3odna) ,c'est à dire si vous revenez à l'arrogance ,à la désobéissance ,et à l'agressivité ,contre les habitants d'el9odss ,Allah se charge de vous infliger l'anathëme qu'il faut ,la punition qu'il juge adéquate à votre crime ,Allah emploie le (pronom deuxième ,personne du pluriel ,nous,Allah ,3odna),voilà comment cet imam ,peut vous défier par la paix absolu ,et par la justice absolu ,c'est seulement ainsi ,que tous les mouslimin peuvent se croiser les bras et laisser faire Israël ,et tous ses alliés ,laisser les américains ,commettre les plus grandes injustices ,le verset (in 3odtom ,3odna) à mon avis ,ménage le pacifisme béat ,l'apogée d'un stoïcisme au regret du masochisme ,en confrontation ,au plus haut degré du sadisme des puissances voraces ,cupides, envieuses ,voleuses ,criminelles ,bref (détentrices de tous les péchés,toutes les corruptions ,toutes les violations contre la pudeur ,contre la morale ,contre le bon sens ),le devoir des imams est d'avertir et de laisser agir ,le jours où la colère d'Allah atteint un certain degré ,(Allah fera abattre :"arrijz""alla3na",)(3ala'lfasi9in),le devoir des imams est de mettre en relief ,le verset ,au conditionnel ,et le pronom personnel à la deuxième personne du pluriel (nous ,c'est à dire ,Allah),je le dis et je le répète les imams doivent mettre en relief ,la menace ,où Allah dit clairement ,qu'il se charge ,de frapper ,de punir ,de verser sa colère ,comme il le juge bonnet efficace ,au moment opportun ,il faut adresser la parôle aux peuples dont les chefs se comportent avec la plus grande (indécence) ,l'injustice directe et masquée ,la menace englobe l'élite corrompue ,qui ayant obtenu quelques diplômes se permettent toutes les libertés (tordues),les imams ont le droit de mentionner ,les péchés ,en décortiquent les aspects dangereux qui se rétracter ,petit à petit ,dans les comportement des jeunes ,jusqu'à ce que la corruption devient une (seconde nature) les gens s'habituent à tolérer le mauvais goût de l'accoutrement qui relève de l'effronterie ,qui un jours a poussé certaines brebis galeuses à violer les lois de la rue ,en sortant toutes nues ,(Allah Yamouddou Mahomet fi riyihim ) les imam doivent mettre en relief certains versets ,selon les contextes ,la clémence d'Allah ,(innahom la ya3lamoun) rajah ben slama ,mou3alla9atoun bayna 'l 3ilmi wal jahl ,et presque toute l'élite ,sont des personnes victime de complexes de supériorités (creux ,factices,vides,sans sagesse ,sans crédibilités scientifiques ,sans logiques ,)l'élite manque de beaucoup de bon sens ,les imams ,ne doivent pas tomber dans le piège de stimuler le sentiment du devoir de (taryir Al mounkar) anarchiquement ,il faut une stratégie qui repose sur la démonstration (innahom la ya3lamoun),il faut convaincre le humanité entiëre ,de la responsabilité ,par le biais des conséquences néfastes du (faste:ezzukhrouf ,,)du gaspillage)...

Citoyen_H
| 14-06-2018 20:53
sans le préfixe "sus".

Be zen
| 14-06-2018 11:03
Le ministre des Affaires religieuses et les personnes que cet endoctriné de soi-disant "imam" a attaqués DOIVENT porter plainte contre lui.
Il n'y a pas de place dans notre pays pour des semeurs de zizanie et des farfelus embrigadés. En tout cas pas dans les lieux de prière.

NE
| 14-06-2018 10:52
Un Imam qui appelle à la violence, la seule place qu'il mérite est la prison. Je ne comprends pas tjrs pourquoi on appliqué pas la loi dans ce pays. L'incitation à la violence est un délit et son auteur est passible de prison

kameleon78
| 14-06-2018 10:28
Dans un pays normal, on arrête ces imams, s'ils sont étrangers, ils sont expulsés, s'ils sont nationaux, il faut les mettre en prison, ce n'est pas de la liberté d'expression mais de l'incitation à la haine.

Hanni2
| 14-06-2018 10:21
Sont appelé à la barre Yacine, Recoba et toute la smala...ce pauvre Imam qu'on limite dans sa liberté d'expression d'appeler au meutre (meskine) a un besoin urgent de vos services :o)

Blague à part, vous remarquerez il est juste suspendu..hein! Pas emprisonné...

Hannibal

A lire aussi

L’instance Vérité et Dignité a annoncé, en ce jeudi 21 juin 2018, qu’elle a porté plainte contre le

21/06/2018 22:02
0

Le front conservateur s’agite contre le rapport du Commission des libertés individuelles et de

21/06/2018 20:59
2

Le porte-parole du Tribunal de première instance de Tunis, Sofiène Selliti a indiqué, ce jeudi 21

21/06/2018 20:02
2

Suite aux accusations d’abus de pouvoir (intervention pour l’octroi de marchés à ses frères) lancées

21/06/2018 19:41
2

Newsletter