Malgré la position de l’UGTT, le syndicat de l’enseignement secondaire maintient sa grève

Businessnews.com.tn | publié le 19/03/2017 17:00

Le syndicat général de l’enseignement secondaire a rendu public, dimanche 19 mars 2017, un communiqué dans lequel il annonce son attachement à la décision consistant en la suspension des cours à partir du 27 mars 2017.

 

Il considère, toutefois, que la position du Bureau exécutif de l’UGTT comme étant une forme de la lutte démocratique au sein de la Centrale syndicale qui renforce son unité et consolide son front intérieur.

 

Le communiqué, signé par Lassâad Yaâcoubi, estime la position du Bureau exécutif comme étant « un soutien aux revendications des enseignants appelant à trouver une alternative à la tête du ministère de l’Education pour sauver la saison scolaire de l’état de tension et d’anarchie ».

Le même syndicat dénonce, par ailleurs, les positions de certains partis politiques diabolisant l’action syndicale et mettant en doute le patriotisme des responsables de l’Union.

 

S.H

Malgré la position de l’UGTT, le syndicat de l’enseignement secondaire maintient sa grève

publié le 19/03/2017 17:00

Le syndicat général de l’enseignement secondaire a rendu public, dimanche 19 mars 2017, un communiqué dans lequel il annonce son attachement à la décision consistant en la suspension des cours à partir du 27 mars 2017.

 

Il considère, toutefois, que la position du Bureau exécutif de l’UGTT comme étant une forme de la lutte démocratique au sein de la Centrale syndicale qui renforce son unité et consolide son front intérieur.

 

Le communiqué, signé par Lassâad Yaâcoubi, estime la position du Bureau exécutif comme étant « un soutien aux revendications des enseignants appelant à trouver une alternative à la tête du ministère de l’Education pour sauver la saison scolaire de l’état de tension et d’anarchie ».

Le même syndicat dénonce, par ailleurs, les positions de certains partis politiques diabolisant l’action syndicale et mettant en doute le patriotisme des responsables de l’Union.

 

S.H

Commentaires (14) Commenter
UN CONFLIT POURRI
Hatem jemaa
| 20-03-2017 16:46
Face à ce nauséabond conflit le gouvernement doit assumer ses responsabilités. Les journées de grève ne doivent pas être payées. Donnez une réponse claire et définitive à propos de toutes les revendications SYNDICALES des enseignants. Adresser une mise en demeure à tous les enseignants récalcitrants pour la reprise du travail. Quand au Ministre de l'éducation il a un délai de deux mois pour soumettre une loi d'orientation portant réforme de l'ensignement primaire et secondaire au jugement des representants du peuple.
le Ministre s'est excusé; pourquoi vous voulez le changer.
cvgdr
| 20-03-2017 15:03
Ce Yakoubi détient beaucoup de dossiers mettant en doute la réussite des réformes que le ministère de l'éducation a effectué depuis 2014. les cours particuliers ont augmentés; la façade des établissements scolaires s'est embellie mais les toilettes et les salles de classe ne se sont pas améliorés; les cours donnés par les enseignants ne se sont pas améliorés malgré les avantages financiers et de la diminution de l'horaire de travail qu'ils ont perçus;les cantines scolaires et les moyens de transport scolaires coûtent trop chers relativement aux services qu'ils sont en train de rendre aux élèves (le transport rural privé et la distribution de lait ou fromage du programme alimentaire mondial coûtera moins chers); la vraie réforme de l'enseignement est laissée en dernier lieu;les examens (6èmé, 9ème) qui perturbent complètement l'enseignement régulier et prolongé dans les écoles dans le seul objectif de connaître le niveau de l'enseignement (comme si le tunisien ne connait pas le niveau bas);la perturbation des autres types d'examen (enlèvement de la semaine bloquée) sans qu'on sache quel est l'impact réel de cette décision. Tout cela est le résultat de décisions unilatérales prises à l'aveuglette sans aucune étude sérieuse. Ce ministre se comporte comme si toutes les réformes de l'enseignement qui ont été entreprises au temps de Bourguiba et de Ben Ali sont mauvaises et qu'il fallait procéder à un chambardement de tout l'enseignement primaire et secondaire.Des réformes simples mais efficaces auraient pu être effectués en faisant impliquer directement le personnel de son ministère( leurs représentants) dans les décisions qui doivent toucher en premier lieu la discipline dans les établissements scolaires, la nature et le contenu des cours pour chaque section,la durée de l'enseignement dans chaque matière,l'évaluation des résultats des enseignants, les revendications sydicales (salaires et durée d'enseignement). Malheureusement, le ministre a pris des décisions qui ont perturbé l'enseignement, le budget du ministère, nous ont mis devant le fait accompli qu'il devient difficile de corriger. Se concentrer sur deux examens sérieux, celui de fin de la 9ème année et celui du Bac permet d'économiser beaucoup d'efforts et de budget.Les parents d'élève s'en foutent du niveau de l'enseignement du pays dans le long terme pourvu que dans le court terme leurs enfants vont à l'école chaque matin sans aucune perturbation de leur train de vie. On comprend pourquoi ils sont contre ces grèves.Je ne crois pas que leurs enfants sont mieux formés maintenant avec toutes les perturbations inutiles qui ont eu lieu.
UN SYNDICAT NIHILISTE, ET DES ENSEIGNANTS MAFFIEUX,,,
100 000 eleves quittent l ecole chaque annee.........UN DESASTRE
| 20-03-2017 14:52
L ECOLE EST FAITE POUR garder LES ELEVES DANS SON ENCEINTE,,,pas les renvoyer.....
UN PAYS OU 100 000 eleves quittent l ecole chaque annee, n a AUCUN AVENIR...c est DAESH QUI SE FROTTE LES MAINS...
des ENSEIGNANTS parasites et maffieux, QUI NE S OCCUPENT QUE DES COURS PARTICULIERS, et que le SYNDICAT IRRESPONSABLE ET CRIMINEL ne fait qu encourager...ils gagnet le double d un medecin specialiste chaque jours, avec a chaque heure une dizaine d eleves dans le garage a cour particulier.....
pour toujours sortir ILLETRE....les enseignants l etant eux memes....
ce pays est fini.....
C'est le début de la fin...
Tunisien
| 20-03-2017 02:11
Ou ce malade mental du nom de Yakoubi arrive à ses fins et la fin de l'unité qui s'annonce et la porte de sortie du présent gouvernement. Ou tout le monde réagi et écarte ce détraqué pour toujours et là ça sera sa propre fin qu'il signe avec son entêtement qui mérite le pire des qualificatifs. Seulement il faut s'appeler Yakoubi pour oser prononcer le qualificatif qui lui convient le mieux...
Réaction urgente des parents
SAM53
| 19-03-2017 20:08
Tant que les principaux concernés à savoir les élèves,collégiens et autres parents d'élèves ne sont pas descendus manifester en MASSE pour montrer leurs mécontentements et leurs refus de politiser cette affaire vis à vis de ce voyou de yacoubi et par ricochet l'ugtt ,ces derniers prennent leurs silences pour accord pour évincer notre Ministre Jalloul que le Premier Ministre Chahed doit soutenir impérativement pour calmer cette horde de saboteurs.
Vous prenez nos enfants en otage, OK ...
Tounsi Horr
| 19-03-2017 19:43
... On vous prendra avec vos enfants en otage
* La denonciation au ministère des finançes pour vos cours particuliers ... Des amendes colossales vous attendent pour les annees anterieures aussi
* vous voulez un certificat medical (le plus fort taux d'absentéisme étant chez les enseignants), le médecin vous le refusera dorénavant
* vous voulez un credit, le banquier vous flanquera le refus dans la gueule, et aucun sou au rouge en plus
* vous êtes flashé par le radar à +20 kmh, le policier vous infligera le plus fort dépassement avec un retrait de permis durant 6 mois
* vous allez payer votre facture de steg ou sonede, bienvenue, le paiement ne sepra pas validé, et la coupure sera effectuée avant d'arriver à la maison
... Voila ce que vous coutera la prise d'otage de nos enfants, et attendez vous à plus ... A bon entendeur ...


Patriote
Kalouli
| 19-03-2017 18:42
Il a le culot de s'estimer patriotique. Loin de lui une telle qualification. Quelqu'un qui cherche à détruire l'Etat ne peut se taxer d'un tel adjectif.
mr chahed si vous cedez ça serais pla fin de ta carriere politique
houda
| 19-03-2017 18:29
on sen fou de l ugtt on veut preserver la dignitè de l etat au diable taboubi et sa bande
message reçu par yakoubi
houda
| 19-03-2017 18:24
le communique de l ugtt est un soutien a yakoubi
Yaacoubi le petit Caligula
Allala
| 19-03-2017 18:10
Lassaad Yaacoubi pyromane à la manière d'un petit Néron se prend pour un, non moins petit Caligula transit en Jupiter qui fait la pluie le beau temps. Apparemment, sa devise est : « Oderint, dum metuant », (« Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent ! »). Un peu de dignité Si Yaacoubi !
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration