alexametrics
Dernières news

L’UGTT appelle le gouvernement à stopper la hausse des prix

L’UGTT appelle le gouvernement à stopper la hausse des prix

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a appelé le gouvernement à mettre en place sans plus attendre un plan visant à stopper la hausse des prix ainsi que la détérioration du pouvoir d’achat, d’augmenter le Smig et l’allocation de vieillesse et enfin payer au complet les primes de retraite.

 

La centrale syndicale a également indiqué, dans un communiqué publié aujourd’hui, samedi 20 avril 2019, qu’elle soutient tout mouvement de protestation pacifique et appelle les manifestants à préserver les intérêts des citoyens.

 

L’UGTT estime, par ailleurs, que les prochaines élections législatives et présidentielle seront une occasion pour choisir qui des candidats a un bon programme et un projet socio-économique pour le pays qui défend réellement les intérêts du peuple.

 

E.B.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (7)

Commenter

Akoubi Ammar.
| 21-04-2019 11:33
L UGTT doit stopper la dictature qu elle exerce sur le gouvernement et les autres acteurs de la vie politique en Tunisie. Elle doit se rappeler que la totalité de ses dirigeants faisaient partie des cercles rapprochés du régime pourri de Ben Ali qui les a récompensé avec tous les genres d avantages réservés à cette race de profiteurs. La centrale doit laisser les pouvoirs issus des urnes travailler loin des pressions et des sabotages sachant qu elle fonctionne avec les moyens de l état et l argent du contribuable.

Seb
| 20-04-2019 22:16
Et comme si ce n'était pas suffisamment ridicule comme ca de suggérer que le gouvernement pouvait stopper l'inflation d'un coup de sifflet, ils ajoutent du ridicule au ridicule en demandant simultanément des augmentations de smig, d'allocations et de retraites !

Le jour ou l'UGTT comprendra que les augmentations massives de salaires sans gain de productivité se traduit immédiatement par de l'inflation et 0 gain de pouvoir d'achat; le jours ou les tunisiens comprendront que ceux la meme qui prétendent défendre les salariés sont a l'origine de leur problemes et de la dégradation de leur situation financiere, ce jour la on commencera peut-etre a avancer dans la bonne direction.
Miskina Tounes !

houda
| 20-04-2019 18:21
les multiples declarations de contestations de la cherete de vie et des bavues commisent par l actuel gouvernent nne sont que du bla bla bla lancès pat l ugtt rien que pour marquer sa presence L UGTT n a jamais tombè aussi bas je commence à penser que l ugtt est l alliè fidele du gouvernement et des islamistes L UGTT FAIT DU CINEMA tous des vendus et des traitres profiteurs

Mansour Lahyani
| 20-04-2019 16:10
J'aimerais bien savoir de qui est ce titre ronflant : "l'Ugtt appelle le gouvernement à STOPPER la hausse des prix"! Je serais curieux de savoir qui, de l'Ugtt ou de E.B.A. imagine le gouvernement, le sifflet à la bouche et la pancarte de STOP à la main, intimant à la hausse des prix l'ordre d'arrêter son déferlement inarrêtable..
Mais... pas de panique : les deux, Ugtt et EBA, seraient tout aussi ridicules!

Monia
| 20-04-2019 14:46
une infâme surenchère mortifère d'un "drôle" de jeu du "qui c'est le plus fort" par essence morbide. C'est dire que les intérêts de la Nation et de son peuple sont secondaires, simple prétexte pour concourir et tenter de remporter une palme, fût-elle peu reluisante

MFH
| 20-04-2019 13:07
l'UGTT et le gouvernement, se jettent la balle, alors que l'un et l'autre sont autant responsables dans la dégradation de la situation. Notons que celle-ci avait commencé sous la Troïka suite aux recrutements massifs et aux financements des importations de produits turques (,futiles et de mauvaise qualité ), lesquels financements avaient engendré à leur tour une insuffisance de liquidité qui a poussé le gouvernement à imprimer des billets sans contrepartie (monnaie de singe) pour satisfaire les revendications sociales sans fin.
Ennahdha, les gouvernements successifs et l'UGTT, tout ce beau monde, est finalement responsable.

Indigné
| 20-04-2019 12:26
Depuis 2014 la valeur du point pour le calcul de la retraite complémentaire pour les retraités du privé (cnss) est bloquée.
Toute revalorisation du régime général à travers le smig doit être accompagnée d'une révision de la valeur du point pour rattraper le pouvoir d'achat...
La précarité touche désormais les catégories moyennes et ex cadres des Retraités du privé.

A lire aussi

En vertu de cet accord, Kamel Morjane, président d’Al Moubadara a été désigné président du conseil

24/05/2019 22:59
1

Le bureau régional a exprimé son soutien absolu à Toufik Laâribi, l’invitant à revenir immédiatement

24/05/2019 21:32
0

Janvier dernier l’Université Centrale a lancé un Short MBA en diplomatie économique et lobbying : un

24/05/2019 20:42
3

Slim Feriani, ministre de l'Industrie et des PME a annoncé, ce vendredi 24 mai 2019, l'engagement

24/05/2019 19:02
0

Newsletter