alexametrics
Sur les réseaux

Les Tunisiens se préparent à la coupure d’eau

Les Tunisiens se préparent à la coupure d’eau

Copyright photo : Amine Bouneoues

 

En raison de la coupure d’eau annoncée par la SONEDE (Société nationale d'exploitation et de distribution des eaux) à partir de ce soir, les habitants de certains quartiers de Tunis, se sont organisés ce mardi 13 mars 2018.

 

 

Des photos où l’on voit les provisions de deux jours que se sont préparés les citoyens circulent actuellement sur les réseaux sociaux. 

 

 

Seront touchés par cette coupure du service les quartiers de Sidi Daoud, Bhar Lazreg, les Jardins de Carthage, L'Aouina, les Berges du Lac 1 et 2, les Jardins du Lac, Ain Zaghouan, Hay Khalil et le Kram Est. « L’eau courante sera à nouveau disponible à partir de jeudi 15 mars à 10 heures du matin », avait annoncé la SONEDE dans un communiqué paru samedi. 

 

S.A

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (9)

Commenter

rz
| 15-03-2018 07:55
Dans ce pays tout fout le camp; on est venu à s'occuper des futilités à la longueur de la journée; à mon sens, le principal responsable de ce fourbi se sont les khouanjia qui nous ont ramené la discorde et tant qu'ils ne vont pas s'occuper de leurs prières et laisser le pays en paix, on va continuer à merdouiller longtemps encore.
C'est pour cette raison que je remercie Maryem pour son rayon de soleil, son commentaire qui vient par hasard ou non dans cet article de pénurie d'eau, nous parler à juste titre du Dr Stephen Hawking qui vient juste de nous quitter, lui qui symbolise le summum du pouvoir de l'esprit humain en ayant un corps plus que malade, en loques même avec son multi-handicap, qui a perdu toute liberté sauf celle de penser et avec son lot de misère, a osé défier l'Univers pour essayer de comprendre son origine et son destin.
Puisse son exemple nous inspire un tant soit peu la modestie, l'espérance et l'effort pour le bien de ce pays martyrisé qui mérite bcp bcp mieux.

Lectrice
| 15-03-2018 05:33
Oui, pour y a avoir vecu, il y avait des coupures d'eau frequentes a Sousse par exemple pendant l'ete. Beaucoup plus rare a Tunis c'est vrai.

Djerbienne
| 15-03-2018 00:19
Sous Ben Ali ,on a jamais eu une coupure d'eau même en cas de sécheresse.A vrai dire depuis 2011 on assiste à la "somalisation " de la Tunisie.
Mes chers compatriotes ,l'heure est grave .Je regrette bp Ben Ali comme la majorité des tunisiens.Je crois que le pays est fichu pour de bon.
@carthage libre Ennahdha n'est pas le seul responsable de ce chaos ,BCE ans co ont détruit le pays

Carthage Libre
| 14-03-2018 14:11
Au lieu que l'on essaye de regarder devant, et juste à côté de nous en Europe, on doit faire des comparaisons avec ces pays là?

Tu as peut être raison, car depuis l'arrivée d'Ennahdha, on doit regarder...1400 ans en arrières...

Dire qu'en tunisie à l'époque Romaine l'eau était à profusion et bien sur sans aucune "coupure", grâce au génie romain et aux aqueduc.

Qui a détruit les aqueduc Les arabes, quand ils sont venus, ça c'est de l'histoire mon vieux.

En effet, on s'estime heureux.

Ortho
| 14-03-2018 10:52
En Afrique subsaharienne les coupures d'eau durent des mois et on a au moins 5-10 heures/jour de manque d'eau, débit faible et coupure d'électricité.
Et on ne vous préviens pas !

Carthage Libre
| 14-03-2018 10:35
Ce sont des signes qui ne trompent pas ; si on en arrive à des coupures de plus de 2 jours, dans une très large frange de Tunis la capitale, c'est que les choses ne tournent plus ronds, car même sous l'époque de Bourguiba on a JAMAIS eu ça du moins dans les années 80 et ensuite 90/2000.

Je crois que ce sont des signes qui montrent que rien ne va plus dans la république tunisienne, et que l'économie est e perdition, sans parler d'infrastructures ; dans les autres pays, les constructions sont partout. En Tunisie on a le plus grand mal à achever les plans d'infrastructures établis à l'époque du Dictateur Ben Ali.

Allah yehelkek ya Nahdha, tu as détruit mon pays....

DHEJ
| 14-03-2018 07:55
Le pure guette le pays avec des ingénieurs sous payés...

Maryem
| 14-03-2018 07:51
Stephan Hawking merite quelques lignes sur votre journal, Cloué dans un fauteuil et s'exprimant via un ordinateur, Stephen Hawking, est décédé ce mercredi à 76 ans, il a consacré sa vie à percer les secrets de l'univers et à populariser l'astrophysique, au point d'en devenir une star. « Je suis certain que mon handicap a un rapport avec ma célébrité. Les gens sont fascinés par le contraste entre mes capacités physiques très limitées et la nature extrêmement étendue de l'Univers que j'étudie », disait le scientifique contemporain certainement le plus célèbre du monde.
Un corps malade, un esprit brillant

Stephen Hawking est né à Oxford le 8 janvier 1942. Son père, biologiste, souhaite qu'il suive ses pas en étudiant la médecine à Oxford. Il opte pour la physique avant de partir pour Cambridge, afin d'y poursuivre des recherches en astronomie.
Peu après son 21e anniversaire, il apprend qu'il souffre d'une maladie dégénérative paralysante, la sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Charcot. Les médecins ne lui donnent que deux ans à vivre. Son corps décline inexorablement. En 1974, il est incapable de se nourrir ou de sortir de son lit par lui-même. En 1985, il perd définitivement l'usage de la parole après avoir subi une trachéotomie à la suite d'une pneumonie. Mais son esprit est intact. Et son but simple : « Comprendre complètement l'Univers, pourquoi il est comme il est et pourquoi il existe. »
BN doit nous fait rever,rever de la science et du courage des hommes malgre les handicaps de toutes sortes..
Publiez SVP...

kameleon78
| 13-03-2018 22:11
Je ne sais pas si avant 2011 les coupures d'eau étaient courantes?

A lire aussi

Alors que les cours ont été interrompus dans plusieurs régions du gouvernorat de Nabeul après les

24/09/2018 13:54
3

On ne parle plus de simples inondations au Cap Bon mais de véritable catastrophe naturelle. Les

23/09/2018 12:20
4

Les inondations au gouvernorat de Nabeul ont été une véritable catastrophe naturelle. Plusieurs

23/09/2018 10:32
3

Les internautes tunisiens usent de tous leurs talents pour exprimer leur grande estime envers le

21/09/2018 21:43
8

Newsletter