Les carottes sont elles déjà cuites?

Businessnews.com.tn | publié le 02/09/2017 19:00

 

Par Karim Baklouti Barketallah

 

Vacances terminées, mouton égorgé, revoilà la saison politique qui pointe du nez. Les plateaux télés et cette assemblée tout autant cocasse vide de ses députés. Une rentrée qui nous rappelle que le pays va mal, que le gouvernement boite par l'absence de certains ministres et l'incompétence d'autres et que le chef du gouvernent, auquel la constitution a donné des pouvoirs assez étendus ne peut faire les changements qu'il souhaite, pris qu'il est dans la tenaille de Montplaisir, le Lac et Carthage, sans oublier la place Mohamed Ali.



Est-ce ainsi que nous sortirons le pays de la situation très inquiétante dans laquelle il se trouve, ou sauver le dinar qui chavire à force d'avoir bu la tasse? Indéniablement non !


Alors que le cheikh-cravate a mis un frein à la lutte contre la corruption, soutenu par son allié devenu satellite, les élections municipales attendues nous rappellent que beaucoup de travail attend nos communes et qu’aucun parti politique à part celui des islamistes n'est prêt à affronter cette nouvelle échéance électorale.

 


Par chance, le système électoral mis en place, ne permettra pas aux affamés de tout rafler, et des miettes demeureront à des partis dispersés risquant de nous rappeler la déprime de 2011. Devons-nous annoncer alors dès à présent notre défaite et laisser place à la fatalité.
Du tout et plus que jamais, nous ne devons accepter cela. De tout notre poids, nous devons appeler à une sorte d'union sacrée entre tous ceux qui ont voulu de la première République comme référence et modèle de société.
Sans cela, attendons-nous à un changement de mode de société qui ira crescendo grâce à la gouvernance de proximité.

Les carottes sont elles déjà cuites?

publié le 02/09/2017 19:00

 

Par Karim Baklouti Barketallah

 

Vacances terminées, mouton égorgé, revoilà la saison politique qui pointe du nez. Les plateaux télés et cette assemblée tout autant cocasse vide de ses députés. Une rentrée qui nous rappelle que le pays va mal, que le gouvernement boite par l'absence de certains ministres et l'incompétence d'autres et que le chef du gouvernent, auquel la constitution a donné des pouvoirs assez étendus ne peut faire les changements qu'il souhaite, pris qu'il est dans la tenaille de Montplaisir, le Lac et Carthage, sans oublier la place Mohamed Ali.



Est-ce ainsi que nous sortirons le pays de la situation très inquiétante dans laquelle il se trouve, ou sauver le dinar qui chavire à force d'avoir bu la tasse? Indéniablement non !


Alors que le cheikh-cravate a mis un frein à la lutte contre la corruption, soutenu par son allié devenu satellite, les élections municipales attendues nous rappellent que beaucoup de travail attend nos communes et qu’aucun parti politique à part celui des islamistes n'est prêt à affronter cette nouvelle échéance électorale.

 


Par chance, le système électoral mis en place, ne permettra pas aux affamés de tout rafler, et des miettes demeureront à des partis dispersés risquant de nous rappeler la déprime de 2011. Devons-nous annoncer alors dès à présent notre défaite et laisser place à la fatalité.
Du tout et plus que jamais, nous ne devons accepter cela. De tout notre poids, nous devons appeler à une sorte d'union sacrée entre tous ceux qui ont voulu de la première République comme référence et modèle de société.
Sans cela, attendons-nous à un changement de mode de société qui ira crescendo grâce à la gouvernance de proximité.

Karim Baklouti Barketallah
Commentaires (10) Commenter
Ennahdha=RCDISTES
Zug
| 03-09-2017 23:08
Les islamistes se croient malins.
Les RCDISTES se croyaient malins.
Barbe à Ghannouchi devrait essayer de comprendre (s'il le peut !) Les rapports des agences de notation et des bailleurs de fonds.
Il comprendrait peut être qu'il n'y aura pas d'élection municipales en décembre 2017.
Il sera dans l'opposition la semaine prochaine et au diable à la fin de l'année.
@ Léon : et donc?
Gg
| 03-09-2017 20:57
Du mal à vous suivre...
Poutine? L'histoire de l'URSS et de la Russie expliquent parfaitement Poutine, qui par ailleurs convient parfaitement au peuple russe.
L'Iran? La grande puissance chiite retrouve peu à peu sa superbe, et c'est tant mieux, le monde a besoin d'équilibre.
La Corée du Nord? Une dictature post communiste dirigée par un fou mégalo mytho et parano qui affame son peuple pour assouvir son fantasme de puissance... dangereux, à suivre.
Et la Tunisie n'a besoin que des tunisiens pour en être où elle est.
Et donc?
Tu m'obliges à dire des bêtises!
Léon
| 03-09-2017 18:20
Les carottes sont cuites? Mais pas du tout! J'en connais même le nombre!
Il s'agit de 12 millions de carottes.
Elles n'ont jamais été cuites, et demeurent bien dures. Elles ne sont pas du tout cuites; par contre elles sont bien introduites.
12 millions de carottes bien introduites! Je vous laisse deviner où; et par qui.
Ahhh ces atlantistes! Sacrés bonhommes!
L'impunité quand il s'agit de se faire des arabes, les a conduit à créer des Poutine, une Corée du Nord, un Iran qui retrouve (Dieu merci) la grandeur du monde Perse.
Alors continuez à focaliser sur les arabes et à y introduire vos carottes.
Ce n'est pas des carottes qui vous attendent, ce sera des pastèques de production russe, iranienne, ou peut-être (et je ne l'espère pas) nord-coréenne!

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Si les
l'idiot du bled
| 03-09-2017 16:20
Carottes sont cuites c'est que OMMEK 7OURIA
n'est pas loin.Moi j'ai dit 7OURIA? Moi je parle cuisine et pas religion et paradis.
La petite lumière peut venir de Chahed,ou c'est la noyade !!!
MT
| 03-09-2017 13:02
Votre analyse est vrai mais comme on dit le propriétaire de la maison,est absent,vu que son collaboration avec les islamistes,qui ont détruit tous qui est vital dans ce pays et le président ce régale à merveille, ou il est toujours dans sa période de noce qui va peut être terminer,quand les destructeur auront fini leur mission!!!
@Halim
A4
| 03-09-2017 12:58
Cela va augmenter le nombre de pilleurs. Ces pseudo élus vont se prendre pour des "rois" avec des pouvoirs absolus. Ils se placeront au dessus du pouvoir central, au dessus de l'état et au dessus des lois. Leur commune sera "leur" territoire, leur chasse gardée !
Rappelez-vous, à un certain moment les élus de l'arp avaient demandé à avoir des passeports "diplomatiques" pour leurs conjoints et enfants ... Pour vous dire jusqu'où va l'abus !!!
Qu'est ce que ça va ajouter ces élections au pays???
Halim
| 03-09-2017 11:53
caisse en faillite, pouvoir faible et éparpillé, politiciens nullards, peuple fainéant, syndicats dominants...A quoi bon alors? ça ne va rien changer!!!
Une réaction salutaire est indispensable!!!
le déçu
| 03-09-2017 08:55
Cette réaction salutaire devrait disqualifier tous ces margoulins des partis politiques en constituant partout des listes citoyennes indépendantes en vue des élections municipales et régionales.
Vite vite de l'humilité et de la modestie
Mohamed 1
| 02-09-2017 20:39
Au début de la guéguerre entre les dirigeants de nida, ces derniers ont été rappelés mille fois par les électeurs que ce jeu enfantin doit cesser car rien n'est acquis définitivement, l'heure est grave et on n'est pas en train de jouer juste un match de foot mais tout simplement de décider de l'avenir d'une nation. Les électeurs étaient confiants car ils étaient sûrs que ces enfantillages allaient cesser et que la raison reprendrait le dessus.
Peine perdue car les dirigeants ont été emportés par les poussées de l'égo plutôt que maîtrisés par la force de l'esprit.
Le plus beau c'est que jusqu'à présent, ils restent au loin, au coin de la rue, absents, méprisant les désirs de leurs électeurs, ne semblant pas concernés par les événements qui se télescopent. Ils n'essaient même pas de réparer les ENORMES fautes commises en commençant un travail rassembleur, comme s'ils ne devaient rien du tout aux électeurs de nida. Ces derniers ont oeuvré superbement pour unifier leur vote, alors que les dirigeants ont tout fait pour faire éclater ce vote.
Comme le dit Baklouti, si cette situation perdure, il y a réellement danger que le pays plonge dans l'obscurantisme et sonne le glas de la Tunisie souriante que tout le monde connaît.
Les carottes sont cramées !!!
A4
| 02-09-2017 19:39
LE VIEUX (2)
Ecrit par A4 - Tunis, le 12 Août 2017

Notre petit vieux est sénile
Il n'est plus du tout dans le coup
Il s'est montré très malhabile
En ne maîtrisant rien du tout
En s'entourant de gens débiles
Et de fistons à moitié fous

Le petit vieux est un vendu
Qui pactise avec le diable
Qui dévore le fruit défendu
Bien en cachette sous la table
Qui nous dessine des voies tordues
Aux désastres implacables

Il y va au pas des traîtres
Qui ne font jamais de cadeau
Qui ne pensent qu'à leur bien-être
En vous coulant votre radeau
Qui sont prêts à tout promettre
Puis vous poignardent dans le dos

Il y va d'une main tremblante
Dans un gant de compromission
Avec une voix haletante
Nous balbutiant sa reddition
Amère débâcle humiliante
Abandon et renonciation

Moi ma voix est partie au loin
Vers Jupiter ou Saturne
Pour cacher son amer chagrin
Avec des gens taciturnes
Sans discours de stupides babouins
Sans mensonge et sans urne

Ma voix à moi est bien morte
Comme meurent les espoirs trahis
Les feuilles que le vent emporte
Vers de noirs horizons haïs
Où l'on voit claquer les portes
Des coeurs de tristesse envahis

Une voix ça se cultive
Demande rêve et grand dessein
Mérite pour rester bien vive
Lueur d'espoir même lointain
Ma voix est à l'autre rive
Et vous en êtes l'assassin !
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration