Le sacrifice de l’Aïd, à la Slim Riahi

Businessnews.com.tn | publié le 02/09/2017 10:05

Hier, vendredi 1er septembre 2017, journée de l’Aïd El Idha pour les 11 millions de Tunisiens. Au milieu des nombreux vœux échangés sur les réseaux sociaux, une vidéo a particulièrement fait le buzz.

On y voit Slim Riahi, dans sa résidence, accompagné de sa famille, participer au sacrifice de l’Aïd, comme le veut la tradition. Tout de blanc vêtu, de la tête aux pieds, et sur la pelouse de son jardin à côté de son mobilier blanc, l’homme d’affaires a tenu à transmettre à ses fils la tradition de l’Aïd en leur apprenant comme égorger un mouton. Une vidéo accompagnée de chants religieux et que Slim Riahi commente en écrivant : « tout comme mon père a tenu à m’inculquer les principes du prophète dans leurs moindres détails, je tiens à les transmettre à mes enfants afin que ces principes restent vivants et gravés dans l'esprit de nos enfants ».

 

En pleine déchéance politique et ayant des déboires avec la justice,  Slim Riahi essaye de se refaire une image. Si celle de l’homme politique n’est pas immaculée, il se rabat désormais sur son rôle de père de famille et sur les sentiments des musulmans en cette fête de l’Aïd…

 

S.A

 

Le sacrifice de l’Aïd, à la Slim Riahi

publié le 02/09/2017 10:05

Hier, vendredi 1er septembre 2017, journée de l’Aïd El Idha pour les 11 millions de Tunisiens. Au milieu des nombreux vœux échangés sur les réseaux sociaux, une vidéo a particulièrement fait le buzz.

On y voit Slim Riahi, dans sa résidence, accompagné de sa famille, participer au sacrifice de l’Aïd, comme le veut la tradition. Tout de blanc vêtu, de la tête aux pieds, et sur la pelouse de son jardin à côté de son mobilier blanc, l’homme d’affaires a tenu à transmettre à ses fils la tradition de l’Aïd en leur apprenant comme égorger un mouton. Une vidéo accompagnée de chants religieux et que Slim Riahi commente en écrivant : « tout comme mon père a tenu à m’inculquer les principes du prophète dans leurs moindres détails, je tiens à les transmettre à mes enfants afin que ces principes restent vivants et gravés dans l'esprit de nos enfants ».

 

En pleine déchéance politique et ayant des déboires avec la justice,  Slim Riahi essaye de se refaire une image. Si celle de l’homme politique n’est pas immaculée, il se rabat désormais sur son rôle de père de famille et sur les sentiments des musulmans en cette fête de l’Aïd…

 

S.A

 

Commentaires (52) Commenter
BN il ne fallait pas relayer cette video
rz
| 04-09-2017 14:32
Par ce video on comprend pourquoi on nous a collé l'étiquette de peuplade sanguinaire.
Initiation à l'égorgement
Fares
| 03-09-2017 21:34
On commence par égorger des moutons lorsqu'on est jeune sous l'oeil bienveillant de papa pour finir un égorgeur d'occidentaux "mécréants" pour le compte d'une quelconque organisation terroriste. C'est la banalisation du barbarisme.

Il est temps qu'on revoie cette tradition dont le but premier était de dissuader les familles de sacrifier leur premier né pour le dieu Baal. Puisque le culte de Baal n'est plus très à la mode de nos jours, je ne vois pas pourquoi on continue à pratiquer une telle tradition barbare.
Bravo Abel
BABAMOMES
| 03-09-2017 16:45
Ce que Abel Chater à écrit sur cette page est toute la verite rien que la verite de ce qui se fomente contre l Islam pour le tenir
Dégueulasse personnage...Dire que Nida Tounes s'allie avec cet égorgeur et les malfrats islamistes.
Carthage Libre
| 03-09-2017 16:05
Traditions de crimes venues du désert brûlant d'Arabie, qui datent du 7eme siècle ; un mouton devrait être abattu dans un abattoir, après étourdissement, comme le font les pays civilisé : c'est la loi dans plusieurs pays du monde...Pas dans la Tunisie islamiste, assoiffée de sang frais, qui se transmet de "père en fils".

Pendant ce temps, il est plus grave pour un islamiste et sa flicaille de voir monter une femme avec toi dans ta voiture ; c'est à la limite du crime, comme cela m'est arrivé le jour de l'aid.
tout en blanc
tunisienfier
| 03-09-2017 08:58
ce type peut être voleur riche et homme politique???? mais il n'a pas un grain de civilisation pour faire tout ça devant le monde et faire souffrir un pauvre animal au nom de la religion il veux ce blanchir comme il a blanchi l'argent des trafiquants pauvre Tunise!!!
Réponse à mon frère @EL OUAFI (le vrai)
Abel Chater
| 02-09-2017 23:55
Ça fait plaisir de te lire mon frère. Comme tu vois, je n'arrive pas à comprendre l'intérêt de ces hyènes et de ces chacals humains, de nous insulter toutes nos fêtes avec un tel acharnement bestial et diabolique.
Ils nous pleurnichent leurs mensonges, nous répétant que ce sont nous les Musulmans qui voudrions leur faire changer leurs modes de vie, comme si les Musulmans avaient du temps ou de l'intérêt pour changer ce que les médias judaïques leur ont détérioré pour des générations. Ils leur ont détruit même leur religion chrétienne, seule religion qui humanisait les êtres humains sur ce globe terrestre en concurrence avec l'Islam. Ils leur encouragent médiatiquement l'athéisme, l'homosexualité, la destruction de la sociabilité familiale et toute sorte de décadence morale. Ils leur ont fait vider et déserter leurs églises, ces mêmes églises dont le livre saint de l'Islam le Coran, leur comble leurs religieux de louanges.
Les médias judaïques détruisent le Christianisme et inculpent l'Islam et les Musulmans par leurs mensonges médiatiques habituels, afin d'intriguer une guerre religieuse entre l'Islam et le Christianisme. Heureusement que même le Pape François venait de confirmer sa fraternité réciproque avec les Musulmans. Je ne veux pas être dans leur peau, lorsque les Chrétiens se réveilleront contre leur satanisme systématiquement organisé.
Je te souhaite Aïd moubarak, bonne santé, tout le bonheur de" ce monde et toute la Ridhayèt Allah et Al-Walidayn, pour toi et pour toute ta famille.
@ A. N.
Gg
| 02-09-2017 20:13
Tout à fait d'accord avec vous, le spectacle n'est pas flatteur.
Mais le censurer, pourquoi?
Des gens comme chater en sont très fiers, il faut le savoir et le faire savoir.
@ .Abel Chater| 02-09-2017 14:58. ( Et alors Abel )
EL OUAFI
| 02-09-2017 20:10
Bonsoir Abel et Aïd Mabrouk, je suis à Soliman tout près de la plage.
Abel je suis mort de rire ah comme c'est amusant, tu as fait ton service militaire,tu es un pro, et bien Didon avec ta mitrailleuse tu tire tout azimut, tu canards,tu fais mouche à chaque fois ! Bonne soirée Abel Chater (Manai)
En Europe tuer ces animaux hors abattoirs une forte amande.
A . N .
| 02-09-2017 20:07
En Europe tuer un animal hors des abattoirs une forte amande, chez nous pas seulement on tu ces animaux en plein air aux yeux de tout le monde mais aussi on passe des vidéos dans Nida journaux.
Pas de respect aux animaux ni aux règles d'hygiène.
@ a business News.
A . N .
| 02-09-2017 19:54
Business News vous n'avez pas honte de montrer ce genre de chose devant le monde entier une seine pareille , un animal qui soufre ce n'est beau à voir pour des journalistes comme vous .
J'ai honte de voir ça sur un site Beaucup regardé et respecté.
Merci de ne pas censurer mon article .
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration