Le nouveau pavillon de la Maison de Tunisie à Paris se dote d’une façade en calligraphie

Businessnews.com.tn | publié le 15/07/2017 17:08

 

La Fondation de la Maison de Tunisie située à la cité universitaire internationale à Paris se dotera prochainement d’un nouveau pavillon baptisé Pavillon Habib Bourguiba. Le projet de rénovation et d’extension de l’ancien pavillon a été impulsé par le directeur de la Fondation, Imed Frikha.

 

Le projet, en phase opérationnelle d’exécution, a été confié à la Galerie Itinerrance chargée de la direction artistique de l’œuvre. Le célèbre calligrapheur et street artiste tunisien, Shoof, instigateur des fresques murales lors de la manifestation culturelle, Djerbahood, a quant à lui été convié par la galerie pour dessiner la résille métallique en forme de calligraphie arabe qui recouvrira la façade du nouveau pavillon. Il travaille d’ailleurs en collaboration avec le designer tunisien, Wisign, chargé de la conception du mobilier.

 

Un véritable chef d’œuvre architectural qui sera inauguré à la rentrée 2019. Rappelons que c’est le groupement d’architectes tuniso-français, Explorations, qui avait remporté en octobre 2016 le concours de maîtrise d’œuvre de ce projet.

 

K.H

Le nouveau pavillon de la Maison de Tunisie à Paris se dote d’une façade en calligraphie

publié le 15/07/2017 17:08

 

La Fondation de la Maison de Tunisie située à la cité universitaire internationale à Paris se dotera prochainement d’un nouveau pavillon baptisé Pavillon Habib Bourguiba. Le projet de rénovation et d’extension de l’ancien pavillon a été impulsé par le directeur de la Fondation, Imed Frikha.

 

Le projet, en phase opérationnelle d’exécution, a été confié à la Galerie Itinerrance chargée de la direction artistique de l’œuvre. Le célèbre calligrapheur et street artiste tunisien, Shoof, instigateur des fresques murales lors de la manifestation culturelle, Djerbahood, a quant à lui été convié par la galerie pour dessiner la résille métallique en forme de calligraphie arabe qui recouvrira la façade du nouveau pavillon. Il travaille d’ailleurs en collaboration avec le designer tunisien, Wisign, chargé de la conception du mobilier.

 

Un véritable chef d’œuvre architectural qui sera inauguré à la rentrée 2019. Rappelons que c’est le groupement d’architectes tuniso-français, Explorations, qui avait remporté en octobre 2016 le concours de maîtrise d’œuvre de ce projet.

 

K.H

Commentaires (29) Commenter
Entre Tunisie au Panthéon des horeurs
Baba bahri
| 17-07-2017 13:14
Un véritable chef d''uvre !!!
Sans blague
Un candidat au prix du parpaings dans la gueule, oui
Une résille en métal découpe aux gros motifs bien goor genre plouc parvenu qui s'essaye à la modernité et qui vous sert des petits four de 300g.
Il n'y a là rien de nouveau c'est du déjà vu !!! De l'habillage
bien grossier d'un Batiment sobre dont le mobilier signe par un grand nom a été vendu par un grand voleur et qui a été taudifie.
Allez. Les karakouz lâchez vous , étalez votre rutilante ignorance et faite du verbiage en ayant l'impression de réinventer le monde .
J'espère pour vous un refus de permis pour atteinte à l'environnement et au site!!!!
Une Tunisie moderne et engluée dans sa tradition
salah
| 17-07-2017 06:37
Le bâtiment représente ce qu'est la Tunisie d'aujourd'hui, moderne et engluée dans sa tradition.
Les commentaires montrent qu'elle est plus engluée que moderne.
Correction
Zohra
| 16-07-2017 17:12
Comme vous dites
@Karim
Zohra
| 16-07-2017 16:37
Bonjour Monsieur,

Je ne sais pas si vous connaissiez la maison du Maroc, que j'avais connu il y a bien longtemps un vrai chef oeuvre, le style Marocain, d'une beauté. Dans toutes ces maisons du cité universitaire, ça aurait été une bonne occasion pour faire connaître notre architecture au monde entier comme c'est dommage vous dite.

Salutations
fade et dépourvu de caractère
Karim
| 16-07-2017 15:06
Ce bâtiment lisse et gommé, dépourvu d'un quelconque caractère et sur lequel on a plaqué des lettres en arabes, représente bien ce qu'est devenue la Tunisie actuelle.
anti-islamiste a vu juste en parlant d'un voile, et il ne restait plus qu'a le baptiser Habib Bourguiba, les adeptes du sacro-saint consensus sont satisfaits.

Dommage car nous avons en Tunisie de beaux styles architecturaux typiques qui pourraient s'allier avec un bâtiment moderne.
Calligraphie arabe, ok.. Mais pas que..
Jelal
| 16-07-2017 13:59
Tout ce qu on voit c' est une indigestion d' alphabet arabe en calligraphie! OK et après?!
Cela ne représente pas la Tunisie , beaucoup plua riche et variée, qu' un Simple étalage de lettres arabes jusqu'à outrance sur tout l'édifice. C' est archi -laid! Outrancier, sans imagination. C ' es t un premier degré de design enfantin
Cette oeuvre transpire la corruption , la main étrangère des pays du golfe!
Cela ressemble à a une île ( suivez mon regard..), recouverte entièrement de versets coraniques

À votre santé, Futurs étudiants, trinquez à votre nouvelle résidence islamiste!


Pavillon Habib Bourguiba.
takilas
| 16-07-2017 12:02
De quoi râler nabdha qui viennent à peine de découvrir Paris et surtout Tunis.
@Frido
Zohra
| 16-07-2017 10:25
Bonjour,

Tout à fait d'accord avec vous beaucoup d'étudiants souffrent, cette maison était déjà délabrée depuis 40ans, mais voilà, on se réveille un jour et se dit le prestige avant le confort des étudiants qui est le but premier de cette maison, la connerie quoi.

Mais bon disant mieux que rien

Excellent dimanche
ZERO ARCHITECTURE -ET EN ARABE FORGET IT
DAR TOUNES
| 16-07-2017 10:21
combien a paye' le qatar pour gommaer la CULTURE ET L'IDENTITE' TUNISIENNE ?
ce pavillon un SCANDAAAALE le Nahdaoui et le qtarien
et le nom est....
basta
| 16-07-2017 09:43
Quel machin hideux!!!!!!!!!!!
Il ne reste plus qu'a lui donner le nom qui convient... et qui vient a l'esprit de tout chacun rien q'a le voir....
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration