alexametrics
Dernières news

Le Groupe Magasin Général réagit à une vidéo publiée sur les réseaux sociaux

Le Groupe Magasin Général réagit à une vidéo publiée sur les réseaux sociaux


 Dans un communiqué, dont une copie est parvenue aujourd'hui, lundi 11 décembre 2017, à la rédaction de Business News, la Direction Générale du Groupe Magasin Général a réagi à la propagation d’une vidéo partagée sur les réseaux sociaux. Nous publions ce communiqué dans son intégralité :

Suite à la propagation de cette vidéo dans les réseaux sociaux, le Groupe Magasin Général souhaite communiquer pour dévoiler la vraie version de l’histoire et rassurer ses clients.

 

Tout d’abord, nous comprenons que la vidéo partagée peut porter à confusion sur la réalité des choses même si l’objectif de la personne qui l’a diffusé est de dénoncer un acte inadmissible. En effet, cette vidéo, sans le son, montre des agents du magasin MG en présence d’un responsable du ministère du Commerce (la personne qui porte un blouson en cuir) entrain de contrôler physiquement la mise en benne d’un produit alimentaire. La scène filmée est en réalité une preuve du contrôle inopiné effectué par le ministère du commerce.

 

Voici les faits tels qu’ils se sont déroulés le 4 décembre 2017, soit une semaine avant la diffusion de la vidéo : le représentant du ministère du Commerce a constaté la présence de produits impropres à la vente dans une zone dédiée à cet effet au niveau des réserves du magasin. Suite à cela, il a ordonné la destruction des produits non valides à la vente en sa présence, avant de rédiger son rapport dans le document officiel ci-après. 

 

 

 

Nous souhaitons rappeler que le Groupe Magasin général prend très au sérieux la sécurité alimentaire et la santé des citoyens. Le groupe est doté des outils nécessaires d’autocontrôle d’hygiène et de sécurité des produits alimentaires. Il y veille à travers ses procédures internes, ses formations continues et ses contrôles inopinés via l’audit interne d’une part, et l’audit externe par le biais d’un bureau de renommé et fiable « VERITAS » d’autre part, dans le but d’offrir à ses clients des produits de qualité et dans les meilleures conditions.

Nous regrettons que la propagation de cette vidéo et son interprétation erronée ait induit en erreur nos clients avec lesquels nous avons toujours entretenu une relation de confiance partagée.

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (14)

Commenter

HatemC
| 12-12-2017 19:00
Je sais bien, mais ce n'est pas une raison pour empoisonner les clients ... il faut du personnel qualifié pour suivre les dates de péremption de tous les produits ...
Des rayonnistes ... chef de rayon, manager de rayon ... enlever les produits à 3/2 j de la date de péremption et les vendre moitié prix avec une affichette indiquant "à consommer rapidement" ... il y a des solutions ... et même les vendre à des associations qui les distribuent aux nécessiteux ... c'est comme cela que les resto du c'ur fonctionne en France ...
Mais je pense que les enseignes en Tunisie et tous les commerces en générale ne savent acheter déjà ...
Un bon commerçant achète selon les ventes ...

Si je suis manager d'une grande surface je connaît la quantité des produits distribué par jour et pour chaque produit ... donc j'acète selon le débit ... c'est même logique il me semble ... on n'achète pas au jugé ... c'est ce qui s'appelle à flux tendu ...

je pense que je ne vous apprends rien sur le flux tendu qui s'agit de réduire à zéro les stocks de matière première et de produits finis pour réduire les coûts et minimiser / optimiser les délais et réduire les perte ... HC

TeTeM
| 12-12-2017 15:44
Un film sans la bande son c'est toujours une preuve ou une manipulation. Non pas que je crois en la bonne fois de MG mais une image sans le son, dans le cas d'un tel contrôle, ça ne vaut rien pour moi...

TeTeM
| 12-12-2017 15:37
La pratique consistant à changer les étiquettes se fait aussi dans les grandes surfaces européennes...

hama
| 12-12-2017 13:23
troisième paragraphe "la scène filmée..."


B.N : Merci d'avoir attiré notre attention

MOMOZO
| 12-12-2017 11:00
"le représentant du ministère du Commerce a constaté la présence de produits impropres à la vente dans une zone dédiée à cet effet au niveau des réserves du magasin" robba odhrin akbahou min dhanbin

Tounsi toujours
| 12-12-2017 09:50
Malheureusement j'ai fait le plupart du temps mes achats à ce magasin je peut vous dire que il y a aucun respect de la part de vendre et caissier son parler du désordre dans le magasin des palettes déposé partout j'ai pourtant publier des photos sur Facebook mes aucune réaction dommage que notre pays reste encore en retard par rapport au autre pays.

HOS4NI
| 12-12-2017 09:49
Un constat très simple ....Un écart énorme ...qui se compte en année lumière...entre ce que ces grandes surfaces véhiculent à travers leurs messages publicitaires .....et la réalité du terrain ...Je pense qu'un travail de fond..de sensibilisation ...de formation ...de prise de conscience des employés même de ces surfaces ..aura un effet plus bénéfique sur leur chiffre d'affaire ..que de classiques messages publicitaires.. copiés en plus de l'étranger...en effet un employé payé 300 dinars/mois qui n'adhère pas ou qui ne connait même pas ces messages peut casser l'effet d'une pub payée d'ailleurs à prix d'or ...Maintenant pour tout ce qui est engagement des premiers responsables...les grands chef quoi ...ça c'est un autre volet ..encore plus sensible ...

afour
| 12-12-2017 08:51
il faut attendre la venue des controleurs du ministere pour le constater!normalement ils devraient disparaitre automatiquement puisque vous pretendez avoir tous les outils de controle et derriere eux un bureau de controle agree

versus
| 12-12-2017 06:21
Veritas Tunisie est une entité de droit local et lorsqu'on parle de de "local" la cour des miracles existe dans toutes les entités. Par ailleurs, qu'est ce qu'un audit? Simplement l'énumération de la loi, un ensemble de constatations et de recommandations. Ensuite, ce qu'en fera l'entreprise audité, relève de la cour des miracles, effectivement.
MG dispose des mêmes fournisseurs que les autres distributeurs et use des mêmes pratiques. Quand à la formation... faudrait déjà que les formateurs aient les bagages nécessaires et les compétences. Et puis, je n'ai jamais vu de viande ou autre denrée avarié dans une poubelle, c'est bien qu'elle passe quelque part.

ourwa
| 11-12-2017 21:13
Et il est où ce " rapport dans le document officiel ci-après",rédigé par le contrôleur du ministère? Si nous ne savons pas quels produits ont été destinés à la destruction, comment voulez-vous qu'on continue à faire confiance à MG???

A lire aussi

L'Institut national de la Météorologie (INM) a mis en garde, ce jeudi 18 octobre 2018, les citoyens

18/10/2018 08:32
0

La SNCFT a annoncé dans un communiqué publié ce matin un arrêt du trafic ferroviaire dans les

18/10/2018 07:04
0

D'importantes quantités de pluie ont été enregistrées entre mercredi 17 et jeudi 18 octobre 2018,

18/10/2018 07:00
8

Les commissions régionales de lutte contre les catastrophes naturelles ont décidé, tard dans la

18/10/2018 06:00
0

Newsletter