alexametrics
BN TV

Le couple idéal, made in Alaa Chebbi

Le couple idéal, made in Alaa Chebbi

 

L’animateur vedette Alaa Chebbi continue de faire parler de ses émissions, mais pas toujours pour les bonnes raisons. Son  émission sociale, « Avec Alaa », diffusée hier vendredi 16 novembre 2018, sur El Hiwar Ettounsi, a déchaîné une flopée de réactions sur la toile. Beaucoup d’internautes y ont vu une manière de manipuler l’opinion publique en ventant la soumission de la femme à l’homme et en banalisant les violences faites aux femmes, les rendant même « sympathiques » aux téléspectateurs. 

 

« Je me prosterne devant toi. Je veux faire passer un message à toutes les femmes : la femme reste une femme et l’homme reste un homme. Je veux faire parvenir le message qu’il existe des hommes bien […] je te demande pardon pour ce que je t'ai fait subir. Je veux que les gens sachent que tu es le meilleur homme » a déclaré la dame face à son mari qu’elle a invité afin de lui rendre hommage et expliquer aux Tunisiens à quel point c’est un homme exemplaire. Ce à quoi il lui répond : « l’homme qui cherche à satisfaire Dieu tout puissant, ne peut être injuste envers sa femme ».


Au cours de l'émission, la femme, tout en vantant les mérites de son mari, avait expliqué, en plaisantant, qu'il l’avait giflée afin de la corriger et que son père en ayant appris cela l’avait battue à mort. « Qu’il me gifle, je l’ai mérité », a-t-elle dit.

L’animateur, s’il a tenté d’expliquer que « rien ne justifie qu’on frappe une personne », a lui aussi salué cet homme qui est « pratiquant, qui cherche à satisfaire Dieu et qui est, à la fois, branché et moderne » en le complimentant sur sa tenue qui allie à la fois un kamis, des baskets et un pantalon « moderne ». L’homme et la femme portaient tous les deux une tenue religieuse.  

Dans cette émission l’animateur a souhaité prouver « qu’un homme qui prie Dieu et qui est pratiquant est capable d’aimer et d’être moderne » et ce « afin de corriger les idées reçues chez les Tunisiens ».  

On pouvait également entendre le participant déclarer « avant je buvais de l’alcool, j’étais perdu. Qu’attendez-vous d’une personne qui boit de l’alcool ? ».

 

L'image subliminale du couple idéal qui devrait redonner espoir aux Tunisiens, selon les propos de l'animateur. 

 

S.T

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (86)

Commenter

Gg
| 11-12-2018 20:03
Je t'aime, paf prends ça dans la gueule, oh oui chéri fais moi mal!
Des malades, rien de plus. Ah si, des croyants!

Umberto Eco
| 21-11-2018 17:14
Mais on a beau ridiculiser le nez de De Gaulle, les rides d'Agnelli ou les canines de Mitterrand, on pressent que ces derniers resteront toujours plus puissants que ceux qui les moquent ; or, le comique est cruel, impitoyable par vocation, il veut un idiot du village qui soit vraiment débile, afin que, en riant de lui, nous puissions affirmer notre supériorité sur son incurable déficience.

Il fallait une solution, on la trouva. Impossible de caricaturer l'idiot du village, ce serait antidémocratique. Soit. En revanche, il est tout à fait démocratique de lui donner la parole, de l'inviter à se présenter lui-même, en direct (ou à la première personne, ainsi que disent justement les idiots du village). Comme dans les vrais villages, on saute la médiation de la représentation artistique. On ne rit pas de l'auteur qui imite l'ivrogne, on paie directement à boire à l'alcoolo, et on rit de sa dépravation.

Le tour était joué. Il suffisait de se rappeler que, entre autres éminentes qualités, l'idiot du village est exhibitionniste, mais surtout que nombreux sont ceux qui, pour satisfaire leur propre exhibitionnisme, sont prêts à endosser le rôle d'idiot du village. Jadis, si, en pleine crise conjugale, un étranger avait étalé au grand jour leurs lamentables querelles, les époux auraient intenté un procès en diffamation, au nom du bon vieux dicton qui veut qu'on lave son linge sale en famille. Mais lorsque le couple en vient à accepter voire à solliciter la faveur de représenter en public sa sordide histoire, qui a encore le droit de parler de morale ?

Et voici l'admirable inversion de paradigme à laquelle nous assistons : exit le personnage du comique brocardant le débile inoffensif, starisation du débile en personne, tout heureux d'exhiber sa propre débilité. Tout le monde est content : le gogol qui s'affiche, la chaîne qui fait du spectacle sans avoir à rétribuer un acteur, et nous qui pouvons à nouveau rire de la stupidité d'autrui, en satisfaisant notre sadisme.

Abel Chater
| 21-11-2018 02:09
Re-réponse à @Amaya
Toujours aucun mot à votre sujet juif et au sujet de vos propres crimes que j'illustre explicitement et toujours à virer le sujet ailleurs vers vos mensonges et vers vos intrigues bestiales?
Et tu veux que je te réponde ***?

Bab ezzira
| 20-11-2018 18:37
Vous persistez et signez de nouveau, vous avez une grave confusion entre Islam (que vous haïssez) et Islam politique (ou islamisme que vous cultivez)
Me confondre avec Habel n'est qu'une illustre illustration de cette confusion.
Vous me posez la question « Si cette peste de l'islam politique vient menacer un membre de votre famille, vous faîtes quoi ? »
Si vous n'estes pas accourant chere Habiba, nous sommes DEJA en guerre contre cette peste de l'islam politique et nous perdons chaque jours des membres de nos familles à cause des hypocrites comme vous qui hébergez financez et soutenez des terroristes en terre d'occident.
Vous semblez ignorer la cause réelle de la guerre contre la Syrie ou l'Irak, l'implication directe de vos gouvernements aux côté de Daéch en Syrie en Lybie ou en Irak. Vous semblez ignorer l'histoire de la création de la mouvance islamiste en Egypte et sa propagation virale dans le monde musulman à travers des « agents pathogènes peu orthodoxes »
Vous dites « Humiliations historiquement subies » Loool en tant que Tunisien de souche je ne me sens pas concerné, et je vous invite à revenir à vos livres d'histoires. Par respect à des amis Français honorables je m'élève à ce genre e discours et je vous invite à revenir à vos livres d'histoires et relire gentillement l'histoire de la Tunisie ce carrefour des civilisations qui a tant donné à l'Europe avant même Carthage.
Et puis soyez sans crainte, la Dame Anastasie veille dans les deux sens. Sur ce je vous quitte, Le match Tunisie Maroc a déjà commencé et puis j'ai aussi une fête de Mouled à fêter que vos amis frérots du diables veulent nous priver.
NB : Passe le bonjour ou le bonsoir à Habel votre voisin de la bandesliga Allemande, c'est l'exemple typique de l'Islam politique.

Maxula
| 20-11-2018 16:38
"Lors de mes études en Allemagne"

Ha ! Ha ! Ha !
La bonne blague !
Il suffit de lire votre salmigondis pour savoir que vous étiez un cancre de la pire espèce, de celle qui pompait sur le voisin et qui tenait un livre à l'envers en prétendant savoir lire !
Ce dont on s'est rendu compte dès vos premiers scribouillis infâmes !

"un professeur juif, qui nous a élucidé"

Certainement "un professeur" enturbanné qui avait pour livre de chevet "Les Protocoles des Sages de Sion" !
Oui, on connaît !
Maxula.

Amaya
| 20-11-2018 08:33
J'aurai volontiers fait des réponses argumentées à chacun de vous deux. Mais Anastasie veille, qui n'aime pas bien que le petit peuple occidental vienne traîner chez elle, alors je ne perdrai pas mon temps.
Juste une question : cette peste de l'islam politique vient menacer un membre de votre famille, vous faîtes quoi ? Vous lui racontez des histoires mythologiques d'un autre temps (même s'il a encore des conséquences à ce jour, je l'admets sans conteste), et vous lui dîtes qu'il est manipulé par des puissances étrangères ( l' "Occident" toujours nommé mais jamais les pays arabes à l'origine de ces attaques idéologiques contre lui et pas l'inverse) et qu'il n'a aucune responsabilité dans rien ? Ou vous attaquez tous les intermédiaires qui viennent foutre la merde jusque dans votre famille en rappelant celui ou celle qui se perd à l'ordre et au respect dû et inscrit dans le coran à ses parents, grands parents, etc ? Et ça, c'est juste pour commencer.
C'est à croire que malgré les milliers de jihadistes combattants issus des familles tunisiennes, aucune d'entre elle n'a essayé d'enrayer le phénomène ou sauver l'un des siens. Qu'aucun commentateur sur ce site n' a été en contact avec ce phénomène. Hypocrisie totale.
Pour moi, vous relevez tous les deux, à votre façon, du déni de cette réalité, que vous la jugiez importée ou consécutives à des humiliations historiquement subies.
Je n'ajoute aucune couche à vos problèmes, la couche est déjà là, bien avant moi. A vous de vous en occuper, franchement j'ai fait ma part, je remercie tous les musulmans qui ont lutté avec moi comme j'ai lutté pour certains contre cette pourriture. Je continuerai à écrire ce que je veux avec le même sentiment de ne rien vous devoir.
Anastasie, à vous.

Farouk
| 19-11-2018 15:19
Ce Chater le ftairi a epouse une gawria de l'age de sa mere pour pouvoir resider en Allemagne.
Ce mec est pitoyable meme sa mere a regrette de l'avoir mis au monde.

adel
| 19-11-2018 14:42
de l'extrême à l'autre, avant il était alcoolique maintenant, il est devenu salafiste ( orthodoxe), donc il est extrémiste, ça sert à quoi d'en parler plus.

HatemC
| 19-11-2018 14:09
Espèce de mytho, toi tu as étudié en Zallemagne Depuis quand l'Allemagne est une destination étudiante pour les Tunisiens ? Tu n'es pas né en Zallemagne à ce que je sache, tu es un zimigri ... comme tous les islamistes vous vous jetez des fleurs avec des "docteur", "savants", "TALIBANS" ... mytho va ...

Je vais décrire ton parcours le zimigri ...dans les années 70 avec la première vague de l'exode rural vers Jbel Lahmar, Halfaouine, Mellassine ... Bourguiba a voulu vous offrir un métier et a freiné cette déferlante... l'Allemagne à cette époque tout comme la France manquait de mains d'?uvre, faisait signer des IGNARES comme toi un contrat de 3 ans, avec 6 mois d'apprentissage .. chauffagiste, plaquiste, soudeurs etc ... et avant de partir les candidats passaient 3 mois pour apprendre la langue puis le grand départ ...

la plupart des Tunisiens ont appris un métier puis à l'issue des 3 ans sont rentrés pour faire profiter leur pays d'une expérience et aussi la reconnaissance envers un pays qui les a aidé et d'autres comme toi des minables ont tourné le dos au pays qui s'est saigné pour leur formation ... des INGRATS ... pour rester en zallemagne comme toi, la plupart se sont mis avec des vieilles pots pour avoir des papiers ... VOILA TON PARCOURS kallou étudiant !!!! Mytho va ...HC

Bab ezzira
| 19-11-2018 12:04
Nous combattons un fléau étranger à nos coutumes et habitudes crée par les occidentaux avec les frères musulman d'Egypte depuis le début du siècle dernier. Nous n'attendons aucune aide ni solidarité de ceux qui ont créé ces maudites sectes.
Quand vous reniez l'objectif caché de la guerre contre l'Irak, ou la Syrie, quand vous reniez l'implication de vos gouvernements dans les crimes contre l'Humanité commises contre des peuples inoffensifs vous faites du tort à beaucoup d'amis occidentaux justes.
Confondre Daéch, les sunnites, la secte du diable avec les vrais musulmans démontre bien votre parti pris : Soit vous êtes une grande ignorante des affaires locales Tunisiennes, soit vous avez un agenda étranger que vous voulez appliquer par le mensonge en Tunisie.
Dans les deux cas, vos interférences sèment le chaos et le doute dans les esprits et enveniment les problèmes déjà existants.
Inutile de me taxer d'un pro de la secte du diable (que vous avez créé) ma position sur ce sujet est déjà formulée dans un précèdent commentaire, et je n'ai aucune affinité avec Habel (IDFIX) ou tout autre frérot.
NB : Dieu merci, je suis un HOMME LIBRE qui mange dignement son pain EN TUNISIE , et qui n'a aucune allégeance autre qu'à mon SEUL ET UNIQUE PAYS LA TUNISIE et les causes justes de ce bas monde (comme celle de votre peuple basque ou le peuple Corse) et je ne perçoit aucune rémunération de vos ambassades ni de la secte du diable pour débiter des bêtises et insulter gratuitement mon pays la Tunisie son peuple et ses croyances.
Laissez-nous tranquille combattre seul la secte du diable et n'ajoutez pas des couches à nos problèmes.

A lire aussi

A l’issue de sa visite à Riyadh en Arabie Saoudite, le chef du gouvernement Youssef Chahed a fait le

15/12/2018 17:18
6

L’ancien ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mabrouk Korchid a démenti, ce

14/12/2018 16:06
3

La grève surprise des chauffeurs des transporteurs de produits pétroliers a été suspendue. C’est ce

14/12/2018 14:04
4

"Retrait Dab via smartphone" est le lauréat du Challenge Innovact organisé par l'Union bancaire du

14/12/2018 12:52
0

Newsletter