alexametrics
BN TV

Lassâad Yaâcoubi : Le boycott des examens est maintenu !

Lassâad Yaâcoubi : Le boycott des examens est maintenu !

 Le secrétaire général du syndicat de l’enseignement secondaire, Lassâad Yaâcoubi a annoncé, ce jeudi 6 décembre 2018, le maintien du boycott des examens du 1er trimestre affirmant la disposition du syndicat à prendre des mesures d’escalade si les salaires des enseignants sont déduits.

 
Dans ce sens, M. Yaâcoubi a précisé, lors de son passage à la matinale de Jawhara FM, que la Fédération de l’enseignement secondaire rejette toutes les négociations conditionnées avec le ministère de l’Education appelant ainsi le gouvernement à accélérer la mise en place de concertations sérieuses.
 
« Le budget 2018-2019 alloué aux lycées a baissé de 70%. Lorsque nous avons revendiqué une augmentation, seule une hausse de 3% leur a été accordée. Quand il s’agit des revendications sociales, le FMI donne ses directives pour ne pas augmenter la masse salariale des enseignants ! Cependant, nous ne voyons aucune mesure pour limiter les dépenses. Pire encore, 590 MD ont été octroyés afin d’indemniser les victimes de l’oppression de l’ancien régime», affirme Lassaâd Yaâcoubi. 
 
Rappelons que suite à l’échec des négociations entre la partie syndicale et la partie gouvernementale, il a été décidé de boycotter les examens du 1er trimestre dans les établissements de l’enseignement secondaire tout en assurant les cours. 
 
Le conseil des ministres tenu le 5 décembre 2018, a appelé la Fédération générale de l'enseignement secondaire à renoncer au boycott des examens qualifiant cette décision de contraire aux dispositions de la Constitution et des lois réglementant l'activité syndicale. Il a également exprimé sa détermination à appliquer la loi dans ce sens.
 
B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (12)

Commenter

Walter
| 06-12-2018 20:45
Il est fier de SALE BESOGNE. C'est un CRIMINEL. QUE DIEU le punisse.

Le boycott est maintenu?
| 06-12-2018 18:45
Le boycott des examens est maintenu? C'est à dire toi et l'ugtt, vous continuez à jouer avec le feu et avec l'avenir de nos enfants.. !!! Sahhit ya bassssasss...!!!!!! La première révolution a été menée contre ben Ali et la deuxième sera contre l'ugtt...!! Bande de traîtres, de criminels et de salauds...!!!!

Ridha
| 06-12-2018 18:27
La grève est cassée, les parents ont pris l'affaire en main. 2019 on aura un bon RDV pour boycotter L'union des grévistes

mansour
| 06-12-2018 17:08
les agissement de Lassâad Yaâcoubi et Sihem Ben Sedrine n'ont rien à voir le défenses des élèves+enseignants comme ils n'ont rien à voir avec la justice transitionnelle seulement un moyen illégal d'enrichir les partisans islamistes freres musulmans salafistes d'Ennahdha

Hounga
| 06-12-2018 16:38
Fais ta grève, revendique une augmentation des salaires, c'est ton droit. Mais ne perturbe pas les enfants et adolescents , parce,que là c'est un crime punissable, tu donne le mauvais exemple et tu massacres des générations futures.Minable.

sassi
| 06-12-2018 13:08
pour sabotage et perturbation de l'ordre public il doit etre mis en prison
on se demande où est l'Etat où est la dignité et le respect de la loi
le banditisme manifeste et l'excès de zèle de la part de ce BANDIT
si chaque année on demande l'augmentation et l'Etat répond oui c'est quoi ce bordel

Microbio
| 06-12-2018 12:58
L arc en ciel | Je suis tout à fait à votre avis

En écrivant la Constitution on a copié mais malheureusement pas le plus important des lois allémandes : La loi pour interdir la grève des fonctionnaires !

Imed
| 06-12-2018 12:50
Finalement, les aprents n'ont que ce qu'ils méritent: pourquoi personne n'ose porter plainte au tribunal administratif dans un premier temps, puis au pénal dans un second temps, pour condamner les crimes de la Fédération? Pourquoi? Je devance les commentaires des lecteurs: je vis à l'étranger et mes enfants ne sont pas scolarisés en Tunisie.

rz
| 06-12-2018 11:25
Dans ce pays, jadis, l'enseignement était la seule fierté de l'indépendance. Avec les grabuges sans arrêt de ce faux syndicaliste irresponsable avec d'autres bien sûre, ils vont finir par asséner le dernier coup de semonce à cet ascenseur social déjà agonisant et privé de toutes pièces de rechange.

L arc en ciel
| 06-12-2018 11:18
Il est imperatif de promulguer une loi pour interdir la greve des fonctionnaire.Cette loi existe en Allemagne et reste toujours bien respectee.C est une logique car les fonctionnaires sont payes par le contribuable pour servir nos interets.Jouer avec l education et la formation c est detruire l avenir de la cellule familiale donc de la societe.Tout pays ne peut evoluer que grace aux systemes educatifs qu il s est choisi,il doit etre saint libre et independant de toutes les batailles syndicales et politiques,sinon bonjour les degats irreparables et permanents.Nous aspirons a vivre dans une democratie participative mais nous esperons qu elle soit aussi une democratie autoritaire dans ses premieres decennies,un gouvernement fort et un parlement avec des deputes responsables. Malheureusement aussi bien le pouvoir en Place que l assemblee des representants du peuple ne forment qu une societe a IRRESPONSABILITES ILLIMITEES...Les syndicats aussi dansent sous le meme rythme.....Les Tunisiens sont ils capables d imposer le bon choix en 2019 et de boycoter toute la Classe politique coupable d irresponsabilitee dans leur mission actuelle... Naturellement il y a quelques exceptions.....
Les ecoles..les Lycees et colleges et les Universitees doivent rester loin mais tres loin des batailles irresponsables des politiques et des syndicalistes car les enjeux devastateurs son enormes....

A lire aussi

A l’issue de sa visite à Riyadh en Arabie Saoudite, le chef du gouvernement Youssef Chahed a fait le

15/12/2018 17:18
6

L’ancien ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mabrouk Korchid a démenti, ce

14/12/2018 16:06
3

La grève surprise des chauffeurs des transporteurs de produits pétroliers a été suspendue. C’est ce

14/12/2018 14:04
4

"Retrait Dab via smartphone" est le lauréat du Challenge Innovact organisé par l'Union bancaire du

14/12/2018 12:52
0

Newsletter