L'ambassadeur de Tunisie à Alger convoqué au ministère algérien des Affaires étrangères

Businessnews.com.tn | publié le 07/05/2017 21:20

L'ambassadeur de Tunisie à Alger, Abdelmadjid El Ferchichi a été invité, dimanche 7 mai, au siège du ministère algérien des Affaires étrangères pour fournir des explications à propos des déclarations sur l'Algérie attribuées au ministre des Affaires locales et de l'Environnement Riadh Mouakher.

"L'ambassadeur de Tunisie à Alger, Abdelmadjid El Ferchichi a été reçu ce jour au ministère des Affaires étrangères où il lui a été demandé de fournir des clarifications au sujet des déclarations attribuées au ministre des Affaires locales et de l'Environnement, Riadh Mouakher, en marge de la conférence " Tunisie, espoir en Méditerranée ", organisée, récemment, à Rome par la fondation Craxi", précise l’agence de presse algérienne.

Lors de cette conférence, on avait prêté au ministre des déclarations selon lesquelles il aurait dit qu'il "préfère dire que la Tunisie se situe au sud de l'Italie que de dire qu'elle se situe aux côtés de l'Algérie communiste et de la Libye chaotique".

 

D’après le ministère algérien des Affaires étrangères, les propos tenus par Riadh Mouakher à l'égard de l'Algérie avaient suscité des interrogations au double plan " populaire et officiel ". Cependant, M. Mouakher avait répondu à cette polémique, en affirmant qu’il n’a fait que répondre à la blague du ministre italien des Affaires étrangères. « Lorsque j’étais encore étudiant à New York, on me demandait souvent : d’où je venais ? Je répondais : d’un pays qui se trouve au-dessous de l’Italie, car à l’époque la Libye leur faisait peur et l’Algérie était pour eux synonyme de communisme. Et puis inutile de raconter la grande histoire qui nous lie à l’Italie » avait-il précisé.

L'ambassadeur de Tunisie à Alger convoqué au ministère algérien des Affaires étrangères

publié le 07/05/2017 21:20

L'ambassadeur de Tunisie à Alger, Abdelmadjid El Ferchichi a été invité, dimanche 7 mai, au siège du ministère algérien des Affaires étrangères pour fournir des explications à propos des déclarations sur l'Algérie attribuées au ministre des Affaires locales et de l'Environnement Riadh Mouakher.

"L'ambassadeur de Tunisie à Alger, Abdelmadjid El Ferchichi a été reçu ce jour au ministère des Affaires étrangères où il lui a été demandé de fournir des clarifications au sujet des déclarations attribuées au ministre des Affaires locales et de l'Environnement, Riadh Mouakher, en marge de la conférence " Tunisie, espoir en Méditerranée ", organisée, récemment, à Rome par la fondation Craxi", précise l’agence de presse algérienne.

Lors de cette conférence, on avait prêté au ministre des déclarations selon lesquelles il aurait dit qu'il "préfère dire que la Tunisie se situe au sud de l'Italie que de dire qu'elle se situe aux côtés de l'Algérie communiste et de la Libye chaotique".

 

D’après le ministère algérien des Affaires étrangères, les propos tenus par Riadh Mouakher à l'égard de l'Algérie avaient suscité des interrogations au double plan " populaire et officiel ". Cependant, M. Mouakher avait répondu à cette polémique, en affirmant qu’il n’a fait que répondre à la blague du ministre italien des Affaires étrangères. « Lorsque j’étais encore étudiant à New York, on me demandait souvent : d’où je venais ? Je répondais : d’un pays qui se trouve au-dessous de l’Italie, car à l’époque la Libye leur faisait peur et l’Algérie était pour eux synonyme de communisme. Et puis inutile de raconter la grande histoire qui nous lie à l’Italie » avait-il précisé.

S.H
Commentaires (35) Commenter
@majorite silencieuse
Tadhamen
| 09-05-2017 10:57
J'avais éludé votre commentaire sans le vouloir et c'est bien dommage car, à sa lecture à retardement, je pense que c'est très probablement vous qui vous approchez au plus près de la triste vérité.
Personnellement je constate que je ne compte plus le nombre de fois où, même avec mes proches, j'ai dû expliquer et réexpliquer mes écrits ou mes dires, fort
mal interprétés. A l'écrit il y a aussi le problème du manque d'intonation. Intonation parfois seule susceptible d'orienter la compréhension de certains vers le sérieux d'un propos ou bien, au contraire, vers sa légèreté ou vers la pure plaisanterie.
Il faut effectivement bien maîtriser une langue et ses nuances littéraires pour bien l'interpréter, ce qui n'est absolument pas une généralité tunisienne, ni avec le français, ni avec l'arabe non plus.
Peut-être devrait-on réfléchir à imposer aux médias écrits le recours systématique aux smileys et autres émojis dont les réseaux sociaux font ample usage (je comprends mieux pourquoi, finalement).
@HatemC
Tadhamen
| 09-05-2017 10:31
Ce n'est pas du déni de leur part, c'est tout bêtement de la plus pure ignorance !
Le résultat de décennies de mauvaise éducation historique, d'"oublis" volontaires et de fantasmagorie légendaire à destination des peuples maghrébins. On en voit tous les jours le résultat désolant, y compris au sein du monde politique dont certains devraient vraiment faire un autre métier plutôt que de rendre leurs nations ridicules à ce point-là.
L'hypocrisie de Nahdha ...& l'UGTT
HatemC
| 08-05-2017 17:38
Nahdha a des alliés en Algérie ... les ex du FIS et des GIA ... alimentent la polémique ... et cela dans un but ...
Lisser l'image des islmaistes Tunisiens en Algérie ...

Nahdha est perçu comme un rempart qui protège les intérêts des 2 pays et refuse que l'on écorne l'image de l'Algérie ... FOURBERIE

Les islamistes sont des FOURBES ...car le ministre n'a rien dit de DEGARDANT contre l'Algérie et la Libye ...

Les années 60/70/80/90 ... l'Algérie était considérée comme communiste et d'ailleurs les US ont tenté de renverser le FLN socialiste au profit des islamistes du FIS proche des US ...
L'Algérie est proche de l'URSS et encore aujourd'hui l'armée Algérienne est équipée par la Russie ...
Concernant la Libye ... Gaddafi était considéré comme un terroriste avec l'affaire de Lockerbie et de l'attentat de la discothèque à Berlin qui lui a valu le bombardement par Reagan en 1986 ... appelé Opération El Dorado Canyon ..

le mistre MOUAKHER n'a rien dit de dégradant mais a rappelé comment les US voit le monde de leur point de vue ...

Mais bien sur quand on est IGNORANT et INCULTE on plonge dans les bras des charlatans comme les ISLAMISTES de NAHDHA ... Hatem Chaieb

Mouakher ! recule SVP
Mat,
| 08-05-2017 17:08
sinon ...on nommera ElArfaoui..par intérim
@ Hatem C| 08-05-2017 11:16
Ali Salame
| 08-05-2017 16:44
D'après vous est ce que ce choix avait porté ses fruits sur le plan culturel ; j'ai l'impression que le niveau culturel et scientifique étaient mieux avant ce choix des deux pays voisins les ails .
Qui avait participé à la reconstruction du pays voisin le Royaume du Maroc durant la règne du Roi Mohamed 5 c'est bien les Algériens et si je me trompe pas c'est tous les domaines Administratives .
Ce n'est pas grave peut étre il y des amalgames .
EL OUAFY avec :Y: à la fin
| 08-05-2017 16:35
Pour l'instant L'Algérie n'est ni Libérale ni Socialiste il avait sa propre régime et selon les convenances à intérêt de la majorité de la société civile l'attribution des logements avec prix symbolique ; la gratuité de l'éducation et les soins médicaux en conclusion le régime est un peu particulier .
Nous sommes pas obliger d'être socialisme ou bien libéralisme car les deux ont des inconvénients et des avantages faut mieux choisir les avantages des deux en rejetant les inconvenants .
Bourde du sinistre et incompétence de BCE!
DHEJ
| 08-05-2017 14:44
Mais un membre du gouvernement effectuant un voyage à l'étranger devient-il sous l'autorité du Président de la république et non plus sous l'autorité du Chef du Gouvernement?
Idem
Lectrice
| 08-05-2017 14:27
Je vis a l'etranger et je dis exactememt la meme chose pour la simple raison que les gens savent situer l'Italie.
Où est il le mal dans cette affaire
1/raisonnable
| 08-05-2017 14:18
Ce que est aberrant c'est que les arabes cherchent toujours des petites bêtes pour acculer les siens, mais avec les occidentaux ils lèchent les bottes à plat ventre avec leurs langues. La Tunisie située en bas de l'Italie ou fait frontière avec l'Algérie, qu'est ce que cela a pour préjudice pour notre voisin?
Outrage à sa majesté, l'empereur nu?
beni hilal
| 08-05-2017 13:38
Une tempête dans un verre.
Je ne vois aucun mal qui puisse justifier tant de courroux.
Mais bon, étant Arabe et surtout orphelin des bédouins du golfe, on s'enflamme pour un oui et pour un non.
Ridicule.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration