alexametrics
BN TV

La situation sociale et sécuritaire du pays objet d’une rencontre entre BCE et Chahed

La situation sociale et sécuritaire du pays objet d’une rencontre entre BCE et Chahed

 

Le président de la République, Béji Caid Essebsi a reçu, ce vendredi 12 janvier 2018, le chef du gouvernement, Youssef Chahed au Palais de Carthage. C’est ce qu’annonce la présidence de la République sur sa page Facebook.

 

L’entretien a porté sur la situation sociale et sécuritaire du pays. Aussi, les deux responsables ont évoqué les mesures à entreprendre afin d’améliorer le pouvoir d’achat des catégories précaires à l’instar des familles nécessiteuses.

 

Caïd Essebsi et Chahed ont convenu de mettre en place des actions à même de réduire les prix sur le marché,  et ce en luttant contre les monopoles de fait, la contrebande et la corruption.

 

                                                                                                                                                             N.B.G

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

L'étranger!!
| 13-01-2018 16:57
Bonjour Chère madame;
tout à fait, vous avez parfaitement raison, nous avons tant de génies dans pas mal des domaines.

BCE est une trahison qui porte le timbre de GHANNOUCHI.

C'est triste à dire, mais je vous assure que j'ai honte de voir cette mascarade a chaque instant dans notre pays, à croire que notre peuple est endormi aussi à son tour.

Merci d'avoir pris le temps de lire mon commentaires

Abir
| 13-01-2018 13:24
J'ai entendu Béji dire plusieurs fois que son arrangement avec le Kwanji Gannouchi n'est qu'orle,n'arien d'officiel,donc Béji peut se détacher de cet arrangement de merde à tout moment mais il ne l'a pas fait malheureusement,soit Béji, a avalé (elboukhoukhou)et il s'est trouvé ni cervel ni conscience,soit il est complice jusqu'au cous avec Gannouchi dans tous ce que nous vivons????

Le Patriote
| 13-01-2018 13:12
Le president Caied Essebsi par sa bouche dit qu il a des relations tres solides avec les Emirats arabes unis qui lui ont offert deux voitures blindees des qu il a ete elu President, l une pour lui et l autre pour son chef de gouvernement,donc les EAU tiennent visiblement a conserver leur homme en Tunisie.......etc.
Moncef Marzouki est et restera l homme du Qatar en Tunisie.
Ghannouchi visiblement mange dans toutes les marmites,tous ceux qui servent les freres musulmans sont ses allies a des degres differents,la Turquie et le Qatar,l un pour les projets politiques des freres musulmans et l autre pour les financements...etc.
Voila comment se presenteraient les veritables decideurs de la vie politique,economique et sociale dans notre pays,sans oublier de citer l armee de cybercollabos de l interieur et de l etranger.Enfoncer le pays dans un chaos economique,dans les dettes ,dans la corruption,pour le paralyser ce qui deboucherait sur une lutte des classes et un chaos anarchique general .....etc


LARIO
| 13-01-2018 11:33
Mr chahed lui manque une certaine diplomatie et un certain savoir de la communication politique, on connaît la carrure d'un chef de gouvernement devant de telles situations si difficiles et si pleines d'embuches, il aura du déclarer aux médias qu'une commission d'investigation neutre pourra étre installée et attendre ses conclusions,malheureusement il s'est haté d'inculper le front populaire et s'est autorisé de jouer le role de la justice d'une façon " antarienne" et d'un comportement infantile. Au lieu d'intervenir pour calmer les esprits ,pour éviter l'aggravation de la situation, et essayer par tous les moyens d' aplanir les difficultés et limiter au maximum les dégats, il n' a pu qu' ajouter de l'huile sur le feu . Notre chére TUNISIE ne mérite pas une telle gouvernance après une expériense de plusieurs décennies qui ont connues de différentes sortes de crises , de protestations, et de débordements. NOS ACTUELS DIRIGEANTS POLITIQUES, ces décideurs ont d'autres soucis, leurs esprits sont ailleurs, ils se préparent pour atteindre des objectifs que la majorité du peuple ne les considére pas de ses priorités et des ses soucis immédiats

Leila Ben Salem
| 13-01-2018 06:58
Beji Caied Essebsi et l architecte de ce grand desastre et il le sait bien ,parce que dans sa campagne electorale il a bien dit qu il ne gouvernerait jamais avec Ennahdha.....puis il nous a trompes,il le savait tres bien car tout a ete ficele a Paris...les deux ont applique l oeuvre bien etudiee par le Qatar et meme les Emirats arabes unis.
les deux employeurs sont tres genereux

Leila Ben Salem
| 13-01-2018 06:46
Vous ecrivez:"Effectivement, BCE est très mal entouré, et TROP TROP MAL conseillé, les compétences manquent cruellement dans ce domaine en Tunisie, nous avons de tous, sauf des génies de la communication, sans cela vous ne pouvez vendre du sable en plein désert"

Pour BCE c est la fidelite qui compte, mais jamais la competence,il ne va pas choisir des hommes et des femmes parmi notre elite scientifique experts en economie,finances,sciences sociales,...
plutot des serviteurs du Bey de Carthage.C est la maison Tunisie qu il faut eriger sur les fondations extremement solides construites par le grand Bourguiba,maleureusement ce qui l ont suivi n ont fait que du bricolage avec les pierres de la corruption,du nepotisme et des malversations.Pas besoin d experts en communication,on a besoin d utiliser nos experts en construction economique et sociale,ils sont nombreux et tres competents et ne pas les ecarter.Beji Caied Essebsi est et a ete la plus grosse catastrophe que notre pays ait connue depuis l independance,il n a fait que mentir et manoeuvrer depuis son rappel par son ami Foued Mbazzaa,cet autre voyou.Essebsi nous a imposes Ghannouchi et Ennahdha sur ordre du Qatar.......??
Voila comment cela se passe et voila comment on achete les consciences:

https://www.youtube.com/watch?v=_dzexXYD0vI

L'étranger!!
| 12-01-2018 19:55
Nous sommes tous fait bananer, nous pouvons refaire chaque jour une manif, rien ne se fera, BCE est pris sans aucun doute par les *****.

LE GOUROU est un renard de montagne, il savait comment faire, si depuis les dossiers des assassinats politiques sont au fond des tiroirs, est chaque fois report de ben report, c'est que les deux PHÉNOMÈNES se sont tapés dans les mains, pour qu'aucune vérité de chaque côté, ne sera mise sur la place.

Le langage de vieux renard envers la femme Tunisienne, est la promesse de divulguer les noms des assassins de BELAID, a crédité le citoyen d'une certaine confiance, c'est UNIQUEMENT de cette façon, que BCE a été élu.

Il n'avait aucun programme ni vision d'ailleurs, aujourd'hui, LE GOUROU, espère avoir sa revanche, pour le fameux lit de BOURGUIBA, mais l'arrivée de YOUSSEF CHAHED a bouleversé la donne sur tous les plans.

Effectivement, BCE est très mal entouré, et TROP TROP MAL conseillé, les compétences manques cruellement dans ce domaine en Tunisie, nous avons de tous, sauf des génies de la communication, sans cela vous ne pouvez vendre du sable en plein désert.

L'instabilité politique aussi est un facteur de provocation, les changements successifs, ont aussi permis a chacun de se rechercher, ne pas savoir à quel saint se vouer...!

La stratégie de GHANNOUCHI avec HCE était, tel père, tel fils, pour lui c'était déjà gagner d'avance, dans la mesure, ou, il avait déjà mis BCE dans sa poche par le passé (accord de Paris)

Hélas, nous allons sans cesse faire du sur place, je ne vois pas une solution adéquate dans les mois à venir ni les années à venir (10 ans), le mal est trop profond, et surtout que LE GOUROU ne quittera jamais ENNAHDA ni le pays, avec un gout de non achevé!

J'espère me tromper, mais le temps nous le dira bientôt.

Majidou
| 12-01-2018 17:16
Bravo ya Carthage libre ! vous avez tres bien dit ce qu'il faut , Merci . Les tunisiens et les tunisiennes doivent tenir comptent du danger qui guetent le Pays et reagir , il est temps . C'est tres serieux .

Leila Ben Salem
| 12-01-2018 16:38
@Carthage libre:
La naivete est mortelle,les deux vieux renards ont tire la meilleure carte de leur carriere......les deux quitteront la scene politique ensemble en 2019,peut etre Ghannouchi un peu plus tard.......mais l accord de Paris et son initiateur resteront un secret mais pour combien de temps.....????La Tunisie et le peuple Tunisien ont paye et paient encore un enorme tribut que supporteront les prochaines generations.

Abir
| 12-01-2018 16:22
Et croyez moi que chaque loi qui peut vous casser et votre parti et le peuple,Ennahda vote pour, rien que pour voir ce genres confrontations entre le peuple et nos agents de sécurité et pour voir le kao de ce pays.

A lire aussi

En visite officielle à Bruxelles, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a souligné, lors d’une

24/04/2018 11:35
1

Le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi a indiqué, ce soir du lundi 23 avril 2018, que

23/04/2018 19:57
3

« L’initiative de la fédération générale de l’enseignement secondaire pour éviter une année blanche

23/04/2018 08:51
6

Le secrétaire général du syndicat de l’Enseignement secondaire Lassâad Yaâcoubi poursuit son

22/04/2018 14:03
43

Newsletter