La photo criminelle du jour

Businessnews.com.tn | publié le 22/05/2017 15:48


Du pétrole qui part en l’air, des manifestants, dits pacifiques, qui se prennent en photo devant. Les richesses nationales vont dans le sable et quand l’Etat tente de protéger ce qui nous appartient à tous, l’opposition se soulève contre les gouvernants.

 

Une opposition qui insiste à dire que les manifestations sont pacifiques et qui tient à tout faire pour bloquer les forces de l’ordre dans leur travail : semer la zizanie à leur intérieur en publiant des intox contre les principaux dirigeants, convoquer les ministres de l’Intérieur et de la Défense à l’assemblée, etc.
Si l’on cherchait à casser l’Etat, ou ce qu’il en reste, on ne s’y prendrait pas autrement.



Crédit photo : Tataouine TV, photo prise lundi 22 mai 2017

 

R.B.H


La photo criminelle du jour

publié le 22/05/2017 15:48


Du pétrole qui part en l’air, des manifestants, dits pacifiques, qui se prennent en photo devant. Les richesses nationales vont dans le sable et quand l’Etat tente de protéger ce qui nous appartient à tous, l’opposition se soulève contre les gouvernants.

 

Une opposition qui insiste à dire que les manifestations sont pacifiques et qui tient à tout faire pour bloquer les forces de l’ordre dans leur travail : semer la zizanie à leur intérieur en publiant des intox contre les principaux dirigeants, convoquer les ministres de l’Intérieur et de la Défense à l’assemblée, etc.
Si l’on cherchait à casser l’Etat, ou ce qu’il en reste, on ne s’y prendrait pas autrement.



Crédit photo : Tataouine TV, photo prise lundi 22 mai 2017

 

R.B.H


Commentaires (51) Commenter
la democratie c,est pas l, anarchie!.....
Tounsi blid
| 03-06-2017 15:21
L, état tunisien fait une grave erreur d, appréciation en laissant pourrir la situation.
Le mécontentement social ne va pas disparaitre comme ça et surtout ces manifestants vont prendre confiance en eux !
En France , les usines et industries sont protégés par le process et la classification ceveso.
Camera.grillage electrifiee.entree et sortie avec code et filtrage par gardiens de l, entreprise et surtout
Mise en relation directe avec des centres de surveillance audio vidéo par la police '....le personnel travaillant dans ses boites étant soumis a la discrétion et au secret professionnel....
La dégradation de puits de pétrole ou de gaz est impensable,c,est le saccage des richesses nationales...
La ligne rouge est franchie et l, armee n, a pas remplie son contrat et sa mission..

Pendant la Révolution, des manifestants voulant saccager des lieux publics se sont faits abattre par des tirs de barrett calibre 50 en pleine tête....
Cela devrait être le cas aujourdh,ui
Pour ce champ d, hydrocarbures!...
.
Qu'ils sont beaux ces bras levés en signe de gloire !!!
Mansour Lahyani
| 23-05-2017 16:14
Pourquoi qualifiez-vous cette sublime photo de criminelle ?? Vous ne semblez pas avoir compris qu'elle est appelée à trôner comme le plus beau trophée de guerre sur le bureau de MMM & consorts ! Quoi de plus beau, de plus exaltant que cette richesse nationale qui se perd dans le sable, emportant avec elle les efforts de l'Etat, qui tentait vainement de protéger ce qui nous appartient à tous ! Elle est bien marrie, cette opposition qui, au lieu de se ranger aux côtés de l'Etat, se soulève contre lui et condamne ces gouvernants, tellement incapables de dégainer la moindre baguette magique pour transformer les citrouilles en carrosses, et le désert le plus désolé en centre d'affaires grouillant d'investisseurs pleins d'espoirs!
@Leon
lone star
| 23-05-2017 14:39
MONSIEUR

merci vous avez enlevé un poids de sur mon coeur

TAHIYA TUNES
@Leon ... Un élan révolutionnaire. Cf dictionnaire
Simon
| 23-05-2017 12:27
Oui une tentative de "changer de système politique brutalement" ou par la force.

[Quoi qu'au sens strict, ce ne sont pas les manifestants qui aient ouvert le feu sur le gouvernement en 2011, mais c'est l'inverse]

La tête a été coupée en 2011, mais les racines ont fait pousser d'autres têtes... La plus grande arnaque fut celle du mouvement "Ennahda" qui a permis la réinstallation du logiciel tyrannique, en trahissant toute sa base au passage...

Pour le reste Léon.. essayer de faire remonter le niveau, je commence à m'ennuyer.

Mais rien d'étonnant à ce que vous n'ayez aucun argument valable. Vous êtes formaté par un système qui tournait autour de la logique de la force... et pas autour de la force de la logique.

Votre temps est révolu.
@AYmen
Léon
| 23-05-2017 12:26
T'as raison mon grand. Ta haine et ton régionalisme ont raison. Voilà ce que vous a appris le tout du cru politique depuis l'avènement du 14 maudit, et voilà la cause du venin qui s'est éjecté dans la chair de la Tunisie et qui a bien été récupéré par les atlantistes afin que vous ruiniez votre pays de vos propres mains.
Voilà ce qui vous a été chanté par les putschistes sans aucun recul sur l'Histoire économique de notre pays et dont la traitrise a poussé jusqu'à jouer de la cohésion du pays; mettant dans la tête de gueux, que leur pays, si riche, un pays de l'OPEP et de l'OPAEP, les a oublié au profit d'autres régions (heureusement qu'il n'y a pas de visas entre les régions, et que Tataouine et Bizerte m'appartiennent toutes deux)
Parce que personne n'a voulu vous dire la vérité.
Alors pose-toi les bonnes questions:
1- Où voulais-tu construire les universités les années 60 et 70? Là où il y avait quelques routes pour y accéder ou autre part pour y mettre des chameaux et des vaches?
Par la suite, lorsque les moyens d'accès ont été construits (par l'apport des devises venues du tourisme), on a construit des universités, même dans le désert espèce de haineux! Routes construites par l'argent des devises rentrées par millions de dollars par les plages de la belle Tunisie auquel personne ne t'as empêché d'accéder. Ceci dit au passage que les habitants du Sud ne postulent jamais pour les universités de leurs villes, afin de les encourager mais préfèrent prendre la même formation dans d'autres villes.
2- Est-ce que les universités dont tu parles étaient interdites aux haineux de ton espèce? Et quel était le seul moyen d'accès, sinon le mérite par le classement?
3- Tu veux que je te dise: Peut-être que le seul crime de Bourguiba a été en effet de mettre des personnes de ton espèce dans les universités. Des écervelés mus de fausses certitudes pour justifier leurs haines et le Kharab du pays construit par Syedhom. Isawad inchallah......!
4- Les problèmes d'équilibres entre les régions ont été pointé du doigt dans les dernières élections françaises. Ils sont bien plus importantes que chez nous, en particulier parce que l'accès aux universités est loin d'être acquis aux candidats venant d'autres régions, la priorité étant donnée pour ceux de la région. Mais cela n'a pas rendu le peuple Français haineux. Car le peuple français est un GRAND PEUPLE contrairement au "pétit pèple" de la Toumia. Les français comprennent les priorités économiques de leur pays et n'en font pas un cheval de bataille régionaliste. Bref, vos réflexes de tribaux, incrustés dans vos gènes, ne peuvent permettre d'installer chez vous un sentiment national.
Enfin, dois-je comprendre que tu as haï la région où tu as fait tes études par jalousie?

Un poète irakien disaient à ceux qui fêtaient la pendaison de Saddam:
"Mé thanbouna in kana yach3ourou annana Arqa
wa anna mékénouhou'L Aqdémou? ".

Les tunisiens Patriotes te disent la même chose.

Si les politiciens actuels t'ont raconté que tu avais raison pour mieux t'utiliser et accéder au pouvoir; ne compte pas sur le Patriote que je suis pour appuyer les réflexes du peuple de footeux trabaux et régionalistes que vous êtes.


VIVE LA TUNISIE!

Léon,
Plus ferme que jamais envers les traitres et les haineux!

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
crimes & chatiments
Tuesday
| 23-05-2017 12:19
il y'a la photo de l'un de ces criminels, il faut l'appréhender, il déballera tout sur les personnes commanditaires.
@Hanni2 Essayons de raisonner un instant OK
Simon
| 23-05-2017 12:11
Merci pouv votre mot. J'apprécie votre civilité, à la différence notable de plusieurs enragés sévissant ici :-) Cependant votre comparaison avec le nord de la France ne tient pas la route et je vais vous le démontrer.

L'état Français a beaucoup de défaut mais se comporte bien différemment à l'intérieur de ses frontières qu'à l'exterieur... il en va de sa stabilité interne !!

C'est pour cela qu'en France, vous ne trouverez pas des régions entièrement délaissées par l'Etat...L'assurance chômage y existe, les allocations familiales y existent, l'assurance maladie y existe, etc. C'est pour cela qu'un état existe non ? Pour que les plus démunis ne tombent pas dans la misère la plus abjecte, qui les ammenerai au crime, etc. Les infrastructures y sont présentes quasiment partout (eau, gaz, courant, etc.)

Nous n'irons pas jusqu'à dire que tout est rose, avec une classe politique totalement corrompue, mais au moins les apparences sont sauves en ce qui concerne les aides aux démunis.

Coupez l'assurance chômage en France et l'insurrection s'y répandra comme une traînée de poudre. C'est pourtant cela qu'endure le sud Tunisien depuis la soi disant indépendance...

"L'état tunisien" n'est qu'une construction coloniale déguisée qui permet de continuer à siphonner les richesses d'une partie du pays sans qu'aucune redistribution sérieuse ne soit à l'oeuvre. A quoi bon rester dans cet état, dans ces conditions ?

Pile je gagne, Face tu perds ?...

C'est fondamentalement instable. Et cela ne pouvait tenir qu'avec la matraque.

Oubliez l'histoire de la religion ou du vernis religieux. Les questions métaphysiques sont totalement secondaires à présent. On parle argent, ressources et contrôle. Le reste...
cherchez le vrai criminel
AYmen
| 23-05-2017 11:32
Le vrai criminel c'est celui qui a utilisé le pétrole d'El Borma pour construire son village et sa ville natale (fac de medecine, metro, radio, architectes français pour l'aménagement,...) et laisser le sud à son sort
Élan quoi???????
Léon
| 23-05-2017 11:32
Il y a un merdeux parmi les intervenants qui parle encore de "élan révolutionnaire" de 2011?
Ou bien un malade qui s'obstine à démontrer que les lapins descendent des vaches ou bien un traitre payé par la cia comme il en pullule tant depuis la veille du 14 maudit.
Comme ces cyber-collabos dont l'histoire de la Tunisie a retenu les noms alors que leurs propres manipulateurs ont déjà oublié, à une ou deux exceptions qui se sont presque vu offrir un prix Nobel de la paix.
Loupé car il fallait choisir entre la traitresses du Yémen et celle de la Tunisie, pour "services rendus" au monde atlantiste.
Aujourd'hui montré du doigt par leurs propre peuples pour "propagande et manipulation" et pour "bombardements illégaux", les dirigeants atlantistes se font petits et essaient de rectifier le tir pendant que des merdeux de chez nous osent encore parler de "élan révolutionnaire".
Révolutions de Akher Ezzamen! Révolution de traitres! Révolutions de haines et de malheurs.
La preuve: Regardez l'état dans lequel vous avez mis votre pays et le reste du monde arabe. Il s'agit aujourd'hui de vous condamner et non pas d'écouter vos volontés de gueux que l'on a eu le tort d'instruire. De gueux qui ont cru un moment que leur instruction les plaçait plus haut que les faiseurs de miracle.
Et y a-t-il de plus grand miracle que d'avoir fait de ce ramassis de traitres et de haineux, de sous-developpés notoires, le pays développé que fut la Tunisie de Ben Ali. Avant que le naturel ne revienne au galop.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant Souverainiste.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
@Simon
Hanni2
| 23-05-2017 10:35
Lisant vos commentaires très orientés (pour euphémiser), je ne suis pas sur que vous répondre soit très utile mais allez (j'ai du temps à perdre):

Primo, vous m'expliquerez en quoi détruire les infrastuctures de LEUR région, de l'endroit ou ILS vivent, va améliorer leur condition de vie...ce n'est pas des revendications sociales qu'ils expriment,juste leur nihilisme...

Puisque les comportements qui soit disant ont mené à la révolution n'ont pas disparu avec la "démocratie", que bien au contraire ils ont même empirés car désormais recouvert du vernis religieux, peut-être faut-il commencer à considérer que ce n'est pas la dictature le problème mais bel et bien notre mentalité...

Je ne sais pas si l'exode rurale de ces dernières décennies vous a echappé, mais les tunisiens de l'intérieur ont aussi profités de l'essort économique en travaillant dans les régions dynamiques...et par ailleur pour comparer, le Nord de la France, autrefois poumon économique du pays et désormais région sinistrée...est-ce qu'on voit des hordes de chtis détruire leur région car l'état central n'a pas su lui redonner un souffle économique? Non! Car ils sont civilisé, patriotes et savent bien que tout détruire ne va en rien changer leur conditions de vie...

Quand vous parlez de l'occuppant colonial, j'imagine que vous parlez du Qatar, pays pour lequel notre provisoir siphoné du bulbe non élu a travaillé comme un vulgaire salarié tout en promettant la potence à ceux de ses compatriotes qui oseraient critiquer son employeur...du jamais vu dans l'histoire des nation! Vous pouvez chercher...

Bref, trouvez leur toutes les excuses que vous voulez, vous n'êtes juste pas crédible tant vos interventions sont uniquement partisanes et que vous semblez prêt à trouver des justifications à toutes les atrocités du moment qu'elles confortent votre tendence idéologique...petit!

Bref, moi je préfère rêver d'un Mandela, grand dans la souffrance et absolument maginifique dans la victoire...c'et autre chose que sa groupie hystérique amateur de black label et de poid chiches...malheureusement un Mandela version arabe, c'est à l'heure actuelle aussi improbable que de voir un arabe foulez un jour le sol lunaire...faut d'abord qu'on découvre que la terre n'est plus plate! ;o)

Bien à vous,

Hannibal
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration