La Marsa : des citoyens se mobilisent pour dire « non » au nouveau Plan d'aménagement urbain

 
 
L’Initiative citoyenne "La Marsa change" a publié ce jeudi 7 décembre 2017, un communiqué, dans lequel de nombreux habitants expriment leur désapprobation par rapport au projet du nouveau Plan d’aménagement urbain (PAU) de la Marsa.
En outre, un appel à la mobilisation a été lancé pour stopper le plan. Dans le texte du communiqué on peut en effet lire : « Venez nombreux samedi 9 décembre à 9h30 devant la municipalité de la Marsa, Ksar Essâada, pour manifester votre désapprobation du PAU de la Marsa et sauver votre ville ».
 
Les mécontents se disent aujourd’hui alarmés de la situation dans laquelle se trouve leur ville, « et qui ne cesse de se dégrader chaque jour davantage, du fait de la prolifération des constructions anarchiques, à laquelle s’ajoute la poussée de constructions en dehors de toute norme urbanistique ».
 
Dans leur message, les citadins font également remarquer que : « les documents affichés par les concepteurs du plan, en l’occurrence les membres de la délégation spéciale, comportent une simple cartographie alors que, conformément à la législation en vigueur, le Plan d’aménagement urbain comprend, outre une cartographie à différentes échelles, un règlement d’urbanisme, et un rapport explicitant et justifiant les modifications introduites par rapport à l’ancienne réglementation ».
 
Après avoir relevé toutes les incohérences et défaillances du plan, les habitants de la commune ont suggéré de le suspendre en attendant les élections municipales prochaines qui désigneront des responsables démocratiquement élus dont les décisions seront à la fois légales et légitimes.
 
S.A
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

 

Commentaires(5)

Commenter
Portrait de admin

el manchou
admin | 14/01/2018 15:38
el manchou
Le suppositoire dans leur logo explique la situation du pays post révolution Brou Etienne.
Portrait de admin

Garrincha
admin | 14/01/2018 15:38
Garrincha
Ce logo, cher monsieur, est une "gnawiya" (définition du Larousse : "gombo:plante (malvacée) à fleurs solitaires jaunes, à fruit allongé, cultivée dans toutes les régions chaudes pour ses fruits"... C'est pour cela que l'on dit communément "gnawiya marsawiya" et que l'on surnomme l'Avenir Sportif de la Marsa (ASM) : "El gnawiya"... Admettez que c'est quand même plus élégant qu'un suppositoire...
Portrait de admin

Adnène
admin | 14/01/2018 15:38
Adnène
Les agents désignés dans les délégations spéciales pour administrer les municipalités sont placés pour gérer les affaires courantes. Celle-ci met en place un plan d'urbanisme qui aura force de loi pendant plusieurs décennies....sur quel pourvoir accordé par la population ils décident. Ça sent l'empressement de faire passer des combines avant que les élections n'amènent d'autres personnes .....Et je suppose qu'ils ne vont pas s'arrêter en si bon chemin, des contrats intéressants de gestions de fourrières, de parking sont en train de passer ....et à faire le bonheur de certains. Surtout faites bien garder les archives de ces municipalités.....
Portrait de admin

Pseudo
admin | 14/01/2018 15:38
Pseudo
L'article se résume dans le titre car les explications sont inutiles sans éléments concrets. Quel est le nouveau PAU ????? Je vous encourage à enquêter et fournir aux lecteurs au moins un plan ou bien une liste des modifications prévues.
Portrait de admin

Hacienda
admin | 14/01/2018 15:38
Hacienda
Svp discutons des choses utiles et non des futilités tel que le logo. Le PAU de la ville reste un facteur majeur de son développement!

A lire aussi

Le député d'Al Horra, Sahbi Ben Fredj, est revenu ce samedi 17 février 2018, sur l’affaire d’espionnage lancée suite à la publication d’une enquête par le journal Alchourouk concernant un réseau d’espionnage, impliquant plusieurs personnalités politiques, dont un chef de parti politique dénommé M

17/02/2018 21:32
2

Un employé de la délégation de Fouchana, dans le gouvernorat de Ben Arous, a saccagé, hier, vendredi 16 février 2018, une vitre des locaux de la délégation et deux voitures stationnées dans son parking, selon un communiqué du ministére de l'intérieur.

 

17/02/2018 19:08
0

« Le passage frontalier de Hozoua coûtera 9 millions de dinars » a indiqué le ministre des Finances, Ridha Chalghoum, dans une déclaration accordée ce samedi 17 février 2018, aux médias. Le ministre accompagnait le chef du gouvernement lors de sa visite à Tozeur.

 

17/02/2018 18:18
0

La veuve de Lotfi Nagdh, coordinateur de NidaaTounes à Tataouine, se présente sur les listes du parti pour les municipales de mai, selon des photos publiées ce samedi 17 février 2018, sur la page officielle de Nidaa.

 

17/02/2018 16:43
4

Newsletter