La lettre de Béji Caïd Essebsi à Mahmoud Abbes

Businessnews.com.tn | publié le 07/12/2017 17:01

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a adressé, aujourd’hui, jeudi 7 décembre 2017, une lettre au président palestinien, Mahmoud Abbes dans laquelle il a réitéré le soutien absolu de la Tunisie à la cause palestinienne, notamment à la suite de la reconnaisse de l’administration américaine d’Al-Quds en tant que capitale d’Israël et son intention d’y déplacer son ambassade.

Le président de la République a dénoncé cette « annonce unilatérale », considérant qu’il s’agit d’une « violation des droits historiques du peuple palestinien et une atteinte à ses aspirations légitimes en vue d’obtenir sa liberté et son indépendance ».

 

Il a, également, estimé qu’il s’agit d’une « violation flagrante de la légalité internationale et d’un désengagement des accords palestino-israéliens établis sous l’égide des USA, selon lesquels la situation de la ville sainte devra être tranchée lors des négociations de la solution finale ». « Ce pas sans précédent est une preuve irréfutable de la partialité totale envers la partie israélienne et un franc désengagement des accords internationaux, compliquant les efforts de la réinstauration de la paix. Cela contribue à l’intensification des tensions et l’aggravation de la situation sécuritaires dans la région, outre la provocation et la négligence des sentiments de la communauté arabo-musulmane » note par ailleurs BCE.

 

Par ailleurs, M Caïd Essebsi a renouvelé le soutien de la Tunisie au peuple palestinien, soulignant que le pays fournira tous les efforts nécessaires pour une mobilisation internationale afin de remettre la cause palestinienne sur le devant de la scène et d'assurer une reconnaissance absolue du droit du peuple palestinien à bâtir un pays indépendant, dont la capitale sera Al-Quds.

« Je reste persuadé que la volonté du « peuple des titans » vaincra au final malgré les crises », conclut-il.

 

La lettre de Béji Caïd Essebsi à Mahmoud Abbes

publié le 07/12/2017 17:01

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a adressé, aujourd’hui, jeudi 7 décembre 2017, une lettre au président palestinien, Mahmoud Abbes dans laquelle il a réitéré le soutien absolu de la Tunisie à la cause palestinienne, notamment à la suite de la reconnaisse de l’administration américaine d’Al-Quds en tant que capitale d’Israël et son intention d’y déplacer son ambassade.

Le président de la République a dénoncé cette « annonce unilatérale », considérant qu’il s’agit d’une « violation des droits historiques du peuple palestinien et une atteinte à ses aspirations légitimes en vue d’obtenir sa liberté et son indépendance ».

 

Il a, également, estimé qu’il s’agit d’une « violation flagrante de la légalité internationale et d’un désengagement des accords palestino-israéliens établis sous l’égide des USA, selon lesquels la situation de la ville sainte devra être tranchée lors des négociations de la solution finale ». « Ce pas sans précédent est une preuve irréfutable de la partialité totale envers la partie israélienne et un franc désengagement des accords internationaux, compliquant les efforts de la réinstauration de la paix. Cela contribue à l’intensification des tensions et l’aggravation de la situation sécuritaires dans la région, outre la provocation et la négligence des sentiments de la communauté arabo-musulmane » note par ailleurs BCE.

 

Par ailleurs, M Caïd Essebsi a renouvelé le soutien de la Tunisie au peuple palestinien, soulignant que le pays fournira tous les efforts nécessaires pour une mobilisation internationale afin de remettre la cause palestinienne sur le devant de la scène et d'assurer une reconnaissance absolue du droit du peuple palestinien à bâtir un pays indépendant, dont la capitale sera Al-Quds.

« Je reste persuadé que la volonté du « peuple des titans » vaincra au final malgré les crises », conclut-il.

 

S.H
Commentaires (7) Commenter
Que dire d'une loi criminalisant toute normalisation avec l'entité sioniste?
Le Petriote
| 08-12-2017 07:39
Allez chiche,faites sortir ce projet de loi et montrez votre courage politique,
Bourguiba l aurait fait dans la conjoncture actuelle ou tout est manipulee
En reponse a Trump,l ARP doit approuver en premiere lecture la loi criminalisant toute normalisation avec l'entité sioniste
Le Patriote
| 07-12-2017 22:04
Voila ce que doivent faire en urgence nos deputes.....reves encore mon frere,avec ces **** egoistes jusqu a la moelle la loi dort dans le casier du president de l ARP,aucun courage et aucune volonte politique
BlaBla
ananymous
| 07-12-2017 21:27
Que dire d'une loi criminalisant toute normalisation avec l'entité sioniste? Jamais bien sur, nos "partenaires" occidentaux y verront une initiative antisémite. Les arabes s'y feront à l'idée que Jerusalem est la capitale d'Israel. Circulez!
Il a déjà ruiné son pays et veut sauver un autre
Jilani
| 07-12-2017 19:26
Du bla bla bla il est déjà au courant de ce qui se trame par les saoudiens et Qataris qui financent des alliés le gourou et sa bande et le Hamas. Il s'adresse à un vieux abbas immobile qui ne veut pas quitter le pouvoir et a plongé la cause palestinienne dans le coma. Il faut attendre un ghandi ou un Mandela pour sauver ce peuple palestinien et non des corrompus qui détournent les aides et appauvrissent leurs citoyens.
Un bon geste, mais très insiffisant!
zdig
| 07-12-2017 19:16
le soutien 'absolu' est bien mais la Tunisie d'après la révolution peu mieux faire, par exemple convoquer l'ambassadeur américain et lui exprimer notre désaccord voire notre indignation !
Problème de légitimité dans cette Palestine
HatemC
| 07-12-2017 18:51
BCE s'adresse à Abbas mais la Palestine est dirigée par 2 têtes de n'uds ... Abbas et Haniyeh du Hamas ... 2 débiles vivant comme des nababs ... HC
le pays fournira tous les efforts nécessaires pour une mobilisation internationale
anti-islamiste
| 07-12-2017 18:48
Nous sommes sauvés !
La Tunisie va fournir la Palestine en frères musulmans, très bonne nouvelle pour le pays.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration