alexametrics
Dernières news

Karim Helali : Le PDG de la CTN est en congé alors que des employés criminels sont en activité !

Karim Helali : Le PDG de la CTN est en congé alors que des employés criminels sont en activité !
 
 
Après la vidéo scandaleuse publiée par les membres de l’équipage du roulier tunisien Ulysse, le député de la coalition nationale, Karim Helali a dénoncé, ce vendredi 12 octobre 2018 sur sa page Facebook, le fait que l’un des membres de l’équipage, qui fait également partie du syndicat des marins de la CTN, ait été auparavant arrêté pour trafic de cigarettes tunisiennes à bord d’un navire de la compagnie.
 
 
 
D’après un document joint à son post, le membre en question a également été condamné à une peine de prison ainsi qu’à une amende de 211.000 euros en Italie. « La CTN ainsi que sa famille sont intervenus pour le libérer et son directeur l’a récompensé en lui demandant de reprendre ses fonctions après tout cela », a-t-il écrit.
 
«Oui, mesdames et messieurs, les institutions de l’Etat sont dirigées par ce genre de responsables. Monsieur le PDG a laissé ce criminel poursuivre ses infractions alors que lui, il est en congé» a-t-il ajouté en rappelant au chef du gouvernement, « qui ne cesse de répéter à maintes reprises qu’il est impératif de défendre et de protéger la Tunisie », qu’il doit frapper d’une main de fer au nom de la loi contre ceux qui souillent les institutions tunisiennes.  
F.J



Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (22)

Commenter

Mansour Lahyani
| 14-10-2018 17:35
Vous savez quoi ? Maïna : je dépose les armes, vous avez sans doute raison, je me rends, vous êtes très très fort, ouff!

Gondole
| 14-10-2018 10:53
Au vu de ce qui se passe actuellement , une PRIVATISATION ou même un MILiTARISME de certaines Sociétés étatiques s'impose . Certaines Sociétés étatiques constituent un champ d'action pour les GR'?VES maudites et interminables , un bouche trou pour le recrutement abusif , un vrai fief pour les trafiquants, les corrompus et même les terroristes . On a toujours en mémoire la nomination d'un directeur général venant du militaire à l'hôpital de Sfax qui n'a pas accepté (de peur)par les corronpus et les pseudos syndicalistes de l'hôpital . POURQUOI ?. Certains établissements étatiques constituent un champ d'action pour les FENEANTS qui ne foutent RIEN et vraiment RIEN , ils sont la pour ne pas être là juste pour le salaire mensuel ou les primes aux occasions diverses ou encore pour une grève à tout moment . La rentabilité de certains est quasi NULLE . Une MASCARADE pour le pays et un pouvoir d'achat des citoyens tunisiens en chute libre.

Mansour Lahyani
| 14-10-2018 09:10
Décidément, ce "petit problème" semble avoir des conséquences vraiment imprévues, la moindre desquelles est ce strabisme qui a l'air d'avoir affecté des gens au-dessus de tout soupçon !
Où avez-vous vu que j'aie jamais défendu ces criminels patentés, maquillés en matelots, qui font la bringue alors que leur navire n'était même pas encore "désincarcéré" de la coque de ce pauvre roulier qui était, lui, au mouillage ?!!
Il faudrait que vous consultiez soit un bon ophtalmo, soit un bon instituteur, qui vous expliquera ce que vous n'avez pas assez bien compris, et qui vous apprendra à ne pas jeter un anathème tant que vous n'aurez pas compris ce que vous n'avez pas assez bien lu!

takilas
| 14-10-2018 08:56
C'est exactement pareil pour les énormes quantités (*) d'armes qui ont été dissimulées un peu partout pour servir lorsqu'il le faut.
Voilà la formation acquise entre 2006 et 2010 par les réfugiés politiques.
Bon! Si vous voulez appeler cela de terrorisme, c'est pareillement juste.

(*) de même la période d'acquisition et de cache des armes, est connue; soit à partir de novembre 2011. C'est la raison pour laquelle les élections, ridicules et fantoches, pour soi-disant écrire une constitution, ont été planifiées (lors de la même période de formation), et c'est la raison pour laquelle la période convenue pour écrire ce sale destour a été volontairement prolongée ; et ce pour achever toutes les mises en place nécessaires dont entre autre es nominations de plusieurs incultes et incompétents (de simplesboions) dans les rouages névralgiques de l'?tat tunisien.

Maxula
| 14-10-2018 00:44
"nous parlons de l'effet du congé du PDG, et de la présence à bord de ce matelot indélicat"
Alors que moi je ne parlais QUE de ce matelot, un trafiquant et un repris de justice !

"député qui avait découvert ce vilain pot-aux-roses et qui cherchait à en tirer le maximum d'effet politique !"
Je ne vois pas comment un député pourrait "titrer" un quelconque "effet politique" en critiquant un dirigeant de Cie de navigation...celui-ci n'étant ni un adversaire politique ni même un homme politique tout court ! Ne serait-ce pas plutôt vous qui "vous précipitez trop souvent pour dénoncer ce qui n'existe que dans votre '?il" ? CQFD.

Votre tirade sur mon supposé "chauvinisme" prêterait pour le moins à rire, puisque vous me reprochez de regretter la condamnation de ce matelot, en Italie plutôt qu'en Tunisie ! Serait-ce "chauvin" de déplorer qu'un compatriote soit condamné dans un pays étranger pour trafic, contribuant ainsi à faire une encore plus sale réputation à mon pays ? Si c'est ça le chauvinisme soit ! j'accepterais volontiers cet honneur-là !
Quant à "la connotation quelque peu dégradante vis-à-vis de la justice tunisienne", si je ne vous l'impute pas, elle ne me paraît être que le fruit de votre propre spéculation !

"And last but not least", vous qualifiez d'abord ce matelot (et "charitablement" encore), tantôt de "trafiquant notoire", tantôt de "matelot indélicat", ou encore de "contrebandier", et même de " fieffé voyou", épithètes auxquelles je n'ai pas eu moi-même recours; puis sans barguigner, vous vous posez des questions qui n'ont pas lieu d'être. Et dont les réponses coulent de source !
Je vous cite :
" le fait d'être condamné pour trafic aurait-il dû l'éloigner ad vitam eternam des navires de la CTN ?" Et comment, mon brave monsieur ! Plutôt deux fois qu'une même. Sinon, confions lui la gestion de la caisse, ou un emploi de convoyeur de fonds, ça irait plus vite, non ?
"ce fieffé voyou, qui s'est laissé alpaguer [c'est bête comme chou, n'est-ce pas ?] par les douanes, n'avait-il pas droit à aucune[sic] seconde chance". Pas dans la même compagnie en tout cas, ni dans le même boulot, et encore moins dans le même environnement !
"la CTN doit-elle être condamnée pour lui en avoir fourni une [absolument !], lui permettant de se racheter, plutôt que d'en faire un paria ?" Question : un matelot chez CTN, attrapé les doigts dans le pot de confiture, peut-il légitimement revendiquer d'être réintégré dans son job, comme si de rien n'était ? Bien sûr que non !
Et enfin, ma supposée "déclaration d'amour pour Aznavour" que vous me prêtez abusivement et que je ne revendique point, n'est au bas mot, pas aussi infamante que la coupable mansuétude dont vous faites preuve à l'égard d'un repris de justice, qui profiterait certainement de gens comme vous (et/ou de ses pistons) pour se croire autorisé à récidiver !
Maxula.
PS. Puisque vous ne "voyez pas" l'allusion, j'ai mentionné le nom d'Aznavour parce qu'il avait joué dans "Tirez sur le pianiste", d'où l'expression que vous aviez peut-être utilisée en lieu et place de "ne tirez pas sur l'ambulance" ?!

Mansour Lahyani
| 13-10-2018 16:46
Si ma réaction est « étonnante », la vôtre est, disons, étrange ! Vous vous précipitez trop souvent pour dénoncer ce qui n'existe que dans votre oeil ! Si vous aviez pris le temps de bien lire, et de le comprendre, vous auriez vu que personne n'a prétendu que cette compagnie nationale ait eu raison d'employer un trafiquant notoire, tout simplement parce que ce n'était pas le sujet de la discussion : nous parlons de l'effet du congé du PDG, et de la présence à bord de ce matelot indélicat ! Le fait qu'il a été condamné pour trafic aurait-il dû l'éloigner ad vitam eternam des navires de la CTN ? L'a-t-il mis en mesure de peser, d'une façon ou d'une autre, sur la façon dont le commandant et ses assistants conduisaient le navire ? Voilà les questions importantes, et je n'évoque même pas pour mémoire le congé du commandant, qui n'avait d'importance que pour ce malheureux député qui avait découvert ce vilain pot-aux-roses et qui cherchait à en tirer le maximum d'effet politique !
Entre autres points « étranges », vous relevez que ce contrebandier avait été condamné « QUI PLUS EST, EN ITALIE » : valait-il mieux qu'il le fût en Tunisie, ou bien cette marque de chauvinisme a-t-elle jailli inopinément de votre plume, pour ne pas dire naturellement, vu sa connotation quelque peu dégradante vis-à-vis de la justice tunisienne ?
Voyons mieux la position de la CTN, maintenant : ce fieffé voyou, qui s'est laissé alpaguer par les douanes, n'avait-il pas droit à aucune seconde chance, la CTN doit-elle être condamnée pour lui en avoir fourni une, lui permettant de se racheter, plutôt que d'en faire un paria ? De toutes les manières, où se trouve le rapport entre cela, et le fait que le PDG était en congé ?
Quant à votre déclaration d'amour pour Aznavour, je vous abandonne volontiers le plaisir de pleurer sa mort, qui me laisse de marbre - proprement celui qui sert à recouvrir les morts dont je me fous comme de l'an quarante!

takilas
| 13-10-2018 12:02
Vous avez oublié comment l'enquête de la fusillade de Sousse contre d'innocents touristes venus en "invités" nous rendre visite, a été déformée (mot magistralement prononcé par Macron dernièrement ren Arménie lors de son message à Essebsi) et que jusqu'à ce jour le résultat est bâclé et dissimulé. Et qurebdautres manigances et complicités de Bhiri et Larayadh.! D'ailleurs rappelez-vous que les britanniques savent tout ; et que le jour J viendra sûrement.

AIR SEE OPERATION
| 13-10-2018 11:26
ils recruttaient des bandites ils sont leur arme' pour detruitre la Tunisie

A4
| 13-10-2018 08:53
Ce qui se passe comme catastrophes dans les sociétés étatiques (CTN, SNCFT, Tunis air, etc ...) et dans la fonction publique (retard, absentéisme, blocage, inefficacité, etc ...) n'est que le résultat du système d'embauche par complaisance: on n'exige plus les diplômes, la bonne formation, le sérieux et la compétence, on embauche le frère d'un "martyr", le cousin d'un "blessé", le chômeur de longue durée ou l'enfant d'une zone dite "déshéritée".
La fonction publique et les sociétés étatiques sont considérées comme étant une "oeuvre de charité" qui doit prendre en charge tous les ratés du pays.
De plus, ces gens qu'on embauche par complaisance se sentent au dessus de toutes les lois et tous les règlements: ils ne sont redevables de rien !
Les clowns de la CTN ne font que confirmer mes dires !!!

Herr
| 13-10-2018 08:11
Ou devrais-je dire notre racaille, après avoir pollué la mer dans une zone protégée ( sanctuaire des baleines Pélagos) font route pour venir polluer la Tunisie. Ils sont au large de la côte sud ouest de la Corse et marchent au sud à 10 noeuds. On peut suivre ces voyous sur marine traffic.
On devrait leur réserver un comité d'accueil à leur hauteur.
'?tonnant qu'il existe encore des gens comme Mansour Lahyani | 12-10-2018 17:37, qui osent, ouvertement défendre des criminels. Car ce sont des criminels.

A lire aussi

Les grandes dispositions du projet de la loi de Finances 2019 ont été présentées dans un documents à

15/10/2018 13:50
0

Karim Helali, le député de la coalition nationale, a qualifié la fusion entre l'UPL et Nidaa Tounes,

15/10/2018 13:40
0

Le cadre de Nidaa Tounes et ancien ministre du Commerce Mohsen Hassen vient d'annoncer sa

15/10/2018 13:18
0

Le président de la République Béji Caïd Essebsi, le chef du gouvernement Youssef Chahed et le

15/10/2018 12:45
0

Newsletter