Imed Khemiri : Il vaut mieux que le remaniement soit partiel

Businessnews.com.tn | publié le 17/07/2017 10:04

Interrogé sur divers sujets qui concernent l’actualité politique, Imed Khemiri, porte-parole d’Ennahdha, était invité sur Cap FM ce lundi 17 juillet 2017.

Le porte-parole a déclaré, concernant un éventuel remaniement ministériel, que son parti était en cours de discussions et qu’aucune position officielle n’a été révélée «ce qui nous importe le plus, c’est la stabilité de la vie politique et le bon déroulement de la transition», a-t-il ajouté.

 

Imed Khemiri a également déclaré que son parti favorise un remaniement ministériel partiel « pour le bien du pays, il vaut mieux que le remaniement soit partiel. On souhaite également qu’il soit cohérent. Mais le dernier mot revient au chef du gouvernement qui a les prérogatives d’évaluer le travail de ses ministres ». Selon lui : « Le gouvernement doit garder son efficacité dans un esprit d’union nationale ».

 

Interrogé sur les rapprochements entre Nidaa Tounes et Ennahdha, le porte-parole a affirmé que « cette coopération s’est tenue grâce à des accords communs, y compris ceux concernant la date de la tenue des élections municipales ».

«Contrairement à ce que se disent certains, Ennahdha ne souhaite pas l’affaiblissement de ses adversaires. On revendique la démocratie, et cette dernière exige la force des partis et une bonne dynamique. On veut avoir un système multi-partisan ! », a déclaré Imed Khemiri. Il a également démenti certaines rumeurs qui disent que Ennahdha avait des liens avec ce qui se passe au sein du parti Nidaa Tounes « Nidaa Tounes est encore fort. Sa stabilité dépend seulement de la stabilité de la scène politique dans le pays ».

 

W.N

Imed Khemiri : Il vaut mieux que le remaniement soit partiel

publié le 17/07/2017 10:04

Interrogé sur divers sujets qui concernent l’actualité politique, Imed Khemiri, porte-parole d’Ennahdha, était invité sur Cap FM ce lundi 17 juillet 2017.

Le porte-parole a déclaré, concernant un éventuel remaniement ministériel, que son parti était en cours de discussions et qu’aucune position officielle n’a été révélée «ce qui nous importe le plus, c’est la stabilité de la vie politique et le bon déroulement de la transition», a-t-il ajouté.

 

Imed Khemiri a également déclaré que son parti favorise un remaniement ministériel partiel « pour le bien du pays, il vaut mieux que le remaniement soit partiel. On souhaite également qu’il soit cohérent. Mais le dernier mot revient au chef du gouvernement qui a les prérogatives d’évaluer le travail de ses ministres ». Selon lui : « Le gouvernement doit garder son efficacité dans un esprit d’union nationale ».

 

Interrogé sur les rapprochements entre Nidaa Tounes et Ennahdha, le porte-parole a affirmé que « cette coopération s’est tenue grâce à des accords communs, y compris ceux concernant la date de la tenue des élections municipales ».

«Contrairement à ce que se disent certains, Ennahdha ne souhaite pas l’affaiblissement de ses adversaires. On revendique la démocratie, et cette dernière exige la force des partis et une bonne dynamique. On veut avoir un système multi-partisan ! », a déclaré Imed Khemiri. Il a également démenti certaines rumeurs qui disent que Ennahdha avait des liens avec ce qui se passe au sein du parti Nidaa Tounes « Nidaa Tounes est encore fort. Sa stabilité dépend seulement de la stabilité de la scène politique dans le pays ».

 

W.N

Commentaires (1) Commenter
Vous deux (Ni NA)ne parlez pas au nom de peuple ,il ne vous connaisse pas!!!!!
MT
| 17-07-2017 11:46
De quel droit vous parlez d un 'accord commun,ne prenez pas le pays pour un héritage entre vous deux et croyez bien que les prochaines élections tout les deux vous serez injecter,allez partagez vos héritages parental ensemble mais ce n'est pas le pouvoir en Tunisie ,son peuple est encore vivant,mais c'est normal vous êtes de la même espèce que Marzouki,vous ne comprenez pas le mot oust .
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration