alexametrics
Dernières news

Houcine Jaziri : Les grands décideront si remaniement il doit y avoir, les petits sont out !

Houcine Jaziri : Les grands décideront si remaniement il doit y avoir, les petits sont out !

 

 

« Je pense qu’il est inopportun de parler de remaniement gouvernemental avant les élections municipales. En Tunisie, le peuple s’est habitué à ces changements de gouvernement et n’y croit plus de toutes façons alors ce gouvernement peut continuer à travailler tranquillement, avec le nom qu’on voudra lui donner, après mai il en sera peut-être autrement » a déclaré, ce mercredi 14 mars 2018, le député d’Ennahdha, Houcine Jaziri.

 

Commentant la réunion des signataires de l’Accord de Carthage, qui s’est tenue hier au palais présidentiel, Houcine Jaziri a souligné, lors de son intervention sur le plateau de Hamza Belloumi, sur Shems FM, que de nombreux points de vue y ont été confrontés.

 

« Nous pensons qu’il est temps de respecter les urnes dans la mise en pratique de la politique. Nous pensons que la commission d’évaluation doit être purement politique car nous pensons que le problème n’est pas la personne du chef du gouvernement, ni son aptitude à diriger, nous pensons que le problème est la volonté des différentes parties d’accepter les réformes » a précisé le député.

 

« Nous devons contenir les choses au lieu de nous éparpiller et l’avenir très proche nous dira si remaniement il y’aura ou pas. Ce gouvernement est très critiqué et c’est le conflit légitime entre l’UGTT et l’UTICA sur la question du secteur public qui coûtera probablement à Youssef Chahed son poste car ils semblent bien d’accord sur la nécessité de remanier. Si remaniement il y aura, il doit être politique. Nous sommes très endettés et même si je comprends que l’UGTT défende les intérêts de ses adhérents, il n’est plus possible de devoir emprunter pour payer des salaires ! » a expliqué Houcine Jaziri, avant de conclure que le dossier est entre les mains des « grands » et qu’il est échappe aux petites pointures et à l’opposition qui sont « out ».

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (19)

Commenter

MFH
| 15-03-2018 08:33
Les grands décideront ! Les grands ont déjà décidé de détruire la pays et y sont arrivés. Que reste-t- il de ce qui tient encore ? . Rien. Maintenant les petits vont demander aux grands de payer les pots cassés.
En Nahdha et une partie de Nida, préparez vous à cela.?

Hatem jemaa
| 15-03-2018 07:15
Demander la confiance à l'ARP sans délai. Il mettera ainsi tout le monde devant ses responsabilités conformément à la constitution.

Mansour Lahyani
| 14-03-2018 17:52
"Les grands décideront si remaniement il doit y avoir, les petits sont out !". Et que dire des minables ? Houcine Jaziri ferait bien de retourner immédiatement dans son trou de souris, les courants d'air pourraient l'emporter...

takilas
| 14-03-2018 17:39
- ,Pourquoi il ne parle jamais des massacres causés par troïka ?
- Pourquoi il ne parle jamais des sabotages causés par nahdha, les syndicats et leurs milices (de tous les deux) , causés par nahdha après la période de troïka et ce jusqu'à ce jour ?
- Pourquoi il ne parle jamais des recrutements anarchiques de sudistes (précisément) de Ali Larayadh (et de nahdha en général) et effectués pèle mêle à Tunis et plus particulièrement dans les administrations et les sociétés étatiques de Tunis et rien que Tunis et qui sont payés sans même se présenter au présumé boulot, voire de rester chez eux à Gabes et à Mednine.
- Pourquoi il n'ose pas critiquer les malheurs causés par nahdha soit à cet actuel ou ceux qui l'ont précédé depuis 2014, ni même prononcer le sale nom de ces destructeurs tueurs et de ce massacreurs ?

takilas
| 14-03-2018 17:21
Cet inculte incompétent insiste à se mêler à la politique.
Nahdha l'a même placé par connivence aux affaires étrangères.
Quelle aberration !

Abir
| 14-03-2018 16:37
avec tout les poèmes que vous avez écrit et que j'adore d'ailleurs,ils n'ont pas fait bouger ces inconscient de (politiciens)et surtout quand nous avons un président qui n'écoute,ou il nous répond:barra****un mot vulgaire que je n'ose pas l'écrire,donc il nous reste que la justice .

A4
| 14-03-2018 15:50
Oui, mais sous forme de poème.

Abir
| 14-03-2018 14:46
Est ce possible de porter plainte contre x,responsable(es)de la destruction de notre pays,depuis 2011,jusqu'aujourd'hui ?

LOGIQUE
| 14-03-2018 14:27
de Tariq Ramadan

A4
| 14-03-2018 14:02
NI ET NA
Ecrit par A4 - Tunis, le 09 Mars 2018

Ni et Na sont deux corbeaux
L'un est moche, l'autre pas beau
Ils titubent, traînent les pattes
Et font tout pour que ça rate
Ils nous font semblant parfois
D'emprunter chacun sa voie
Mais quand c'est l'heure des magouilles
C'est à deux qu'ils s'agenouillent
Qu'ils complotent sous la table
Comme le font les vrais diables
Pour d'un coup tout infecter
Tout salir et frelater

Ni et Na sont deux nabots
Dont les ailes tombent en lambeaux
Leurs yeux sont cernés de poches
Leurs plumes cassées s'effilochent
Avec leurs becs bien fourchus
Et leurs cervelles mal fichues
Ils ont tenté bien des jours
De monter haut à leur tour
De planer, batifoler
Et d'apprendre à voler
Mais c'était sans résultat
Sauf ... dans les caisses de l'état !

A lire aussi

Les problématiques et les difficultés du secteur laitier ont été l’objet d’une réunion tenue, au

10/12/2018 16:12
0

Le ministre du Transport et négociateur en chef, pour la Tunisie à l'Aleca, Hichem Ben Ahmed ainsi

10/12/2018 15:51
1

Une journaliste de la chaîne Zitouna a été agressée, ce lundi 10 décembre 2018, par un enseignant,

10/12/2018 15:24
1

L'homme politique et de médias Borhen Bsaïes a été ce lundi 10 décembre 2018. Il bénéficie

10/12/2018 12:46
25

Newsletter