alexametrics
Dernières news

Hamma Hammami candidat "officiel" du Front populaire à la présidentielle

Hamma Hammami candidat

 

Après l’évocation de primaires au sein du Front populaire entre Hammma Hammami et Mongi Rahoui (proposé par son parti Al Watad), voilà que la question est finalement tranchée en faveur du premier.

 

Le Front populaire a publié, tard dans la soirée de mardi 19 mars 2019, un communiqué annonçant que toutes les composantes de la coalition de gauche se sont accordées sur la candidature de Hamma Hammami à l'élection présidentielle de 2019.

 

C’est au cours de la réunion des secrétaires généraux « les seuls habilités à trancher officiellement à propos du candidat du Front populaire à l’élection présidentielle », que la décision a été prise. Une décision qui mettrait fin à des semaines de tiraillements au sein de la coalition de gauche…

 

 

I.L.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

observator
| 20-03-2019 18:21
Vous avez vu juste.

Ce sont des partis totalitaires au fond,
comme le dit Ibn khaldoun, gouvernés par la 3assabia.
Ils n ont pas de projets politiques donc la personnalité du chef prime.
Le chef je suis le meilleur je sais tout je connais
tout je decide de tout pour tous . Vous me devez une obéissance totale.
Les exemples Bourguiba et Ben Ali.
Ils ont du mal à dire bon j ai fait mon temps j ai donné j ai échoué ou non bon je pars et je laisse ma place à d autres capables de faire mieux.
Non pour le pouvoir il renierait jusqu a sa propre famille.
Et puis un jour, ils se reveillent dans la poubelle of the History

Mouhammadou
| 20-03-2019 17:20
Ouf, enfin la bonne nouvelle, la delivrance.
Avec Errahoui , le Front Unpopulaire aurait pu faire un tabac dans les prochaines elections.
La on est sur qu le candidat des khwanjias sera le gagnant.

Justinia
| 20-03-2019 16:43
Mr.Hammami ne veut pas de primaires de peur d'être désavoué.il pense que le front lui appartient.
Mr. Hafedh CE ne veut pas de congrès électif de peur d'être évincé.Il pense que Nida est à son père et il en est l'héritier.C'est quoi la démocratie?
Donc,quelle est la différence entre ces deux là?Aucune.

LUAREZ
| 20-03-2019 14:34
Trois partis : - le front populaire ,-le mouvement du peuple- le parti du courant démocratique et d'autres personnalités politiques progressistes peuvent collaborer ensemble, au moins lors des élections législatives et présidentielles de 2019 et se mettent d'accord sur un programme bien établi et bien étudié et sur des listes communes dans chaque circonscription électorale, et avec un certain consensus, je pense qu'ils ont la possibilité de réaliser des scores meilleurs qu'en 2014 et auront leurs poids qui pése pour gouverner notre chére TUNISIE et avance notre transition démocratique vers plus d'efficacité , et garantir une amélioration à la situation défaillante de notre économie et de nos finances , et remédier au recul catastrophique qu'elle connaisse notre nation dans tous les domaines et dans tous les secteurs

Mansour Lahyani
| 20-03-2019 11:08
Le candidat sera donc Hamma : c'est la défaite assurée, et annoncée à grand bruit de tabbel et zakkar, dans cette compétition de deux sous ! Rahoui, au moins, ne s'est pas si lourdement engagé avec Maduro, le dictateur du prolo de ce pauvre Venezuela ! Pauvre Venezuela, et pauvre, pauvre Hamma ! Rahoui peut au moins garder la tête haute !

Jilani
| 20-03-2019 10:13
Hamma n'a pas la carrure de Mitterand pour devenir président après tant d'années de combat, il aurait pu garder le symbole de militant et laisser la place à d'autres plus jeunes et charismatiques, j'aurai préféré ziad lakhdar plus calme et logique. Un candidat de plus.

Sarram
| 20-03-2019 09:55
Pas toutes les composantes, 2 partis n'ont pas soutenu cette candidature

Le vai'ant
| 20-03-2019 09:45
Domage. La dictature a, encore, un long chemin devant e'le.

observator
| 20-03-2019 09:19
Ya khalti zmorda.
Zwawla de toutes les regions unissez-vous et votez pour le millionnaire rouge.
Au pouvoir, il vous gavera de nourriture spirituelle.

Samira
| 20-03-2019 09:17
Il n'a pas assimilé la leçon de 2014. Au,lieu de céder la place à Mongi Rahoui il s'agrippe encore et toujours. Tu n'auras pas plus que 3% y'a hamma." Ben Ali ma kanich dhalmik "

A lire aussi

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a rendu public un

19/04/2019 18:56
0

La Compagnie d’assurance et de réassurance tuniso-europeenne (Carte) a convoqué ses actionnaires

19/04/2019 17:42
0

4 mandats de dépôt ont été émis contre la mère de l’enfant qui est apparu dans une vidéo

19/04/2019 16:52
3

L’Union Internationale de Banques (UIB) enregistre une belle performance au cours du premier

19/04/2019 16:24
0

Newsletter