alexametrics
Dernières news

Hamma Hammami : Il y a une volonté d’éjecter Youssef Chahed !

Hamma Hammami : Il y a une volonté d’éjecter Youssef Chahed !

Le porte-parole du Front populaire, Hamma Hammami est revenu ce soir du mercredi 14 mars 2018, sur la réunion des signataires de l’Accord de Carthage qui a eu lieu hier, soulignant qu’il y a « tout un stratagème pour mettre Youssef Chahed à l’écart ».

 

« Tous les chiffres et les indicateurs témoignent de l’échec de la formation gouvernementale. En réalité, il ne s’agit pas de l’échec de Youssef Chahed mais de celui de la présidence de la République et des partis au pouvoir. Le problème réside au niveau du système de gouvernance et l'absence de vision économique », a-t-i indiqué lors de son passage sur le plateau de l'émission 24/7 chez Myriam Belkadhi.

 

Par ailleurs, le porte-parole du Front populaire a affirmé que « si le gouvernement combattait sérieusement la corruption, l’endettement ou le chômage, aucune ligne rouge ne lui serait imposée et il pourrait bénéficier du soutien de la majorité des Tunisiens ». « Le gouvernement actuel ainsi que les partis au pouvoir ne prennent pas en considération les préoccupations du peuple, ils ne font qu’appliquer les ordres du FMI », a-t-il dit.

Et d’ajouter que tout ce qui se passe actuellement est en étroite relation avec l'élection de 2019, précisant que tous les acteurs de la scène nationale pensent uniquement à leurs intérêts personnels, sans prendre en considération l’intérêt supérieur de l’Etat.

 

Revenant sur les prochaines municipales, M. Hammami a assuré que le Front populaire œuvre à présenter 350 listes dans l’avenir. Et de poursuivre que les prochaines municipales ne résoudront pas la crise profonde. Il a affirmé dans ce contexte : « Je tiens à dire aux Tunisiens : vous les avez expérimentés, expérimentez-nous ! »

 

Par ailleurs, il a indiqué que la question de sa candidature pour la présidentielle de 2019 n’a pas été tranchée, soulignant qu’une telle décision se prend en interne au sein du Front populaire selon les traditions de la Gauche. «  J’étais militant, je suis militant et je resterai toujours militant pour ce peuple », conclut-il

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (20)

Commenter

atlantis
| 15-03-2018 18:17
oui il a raison tout le monde veut se debarasser de chahed car ils ont peur qu il devient un jour president et leurs bruler leurs reve et d autres corrompus ont peur d aller en prison car sa campagne anti corruption commence a faire beaucoup de dégâts.depuis la revolution le meilleur premier ministre est chahed meme s il lui manque certaines choses et c est mormal et il est vrai que le systeme existant et les partis au pouvoir ne sont pas a la hauteur.

k.Hmida 7806
| 15-03-2018 18:07
Soit je me suis mal exprimé, soit vous m'avez mal compris,. les turcs, je ne les prends pas comme référence... bien au contraire, j'ai dit qu'ils ont sponsorisé nos vendus.. ceux là meme qui ont réussi à mettre le pays à genou. cordialement..

EL OUAFFY Y
| 15-03-2018 17:10
Je me suis étonné quant est ce que La Turquie était un modèle de référence dans le monde qu'est ce qu'elle a laissé aux pays qu'elle avait colonisé ( L'Algérie , la Tunisie et la Libye ) rien absolument rien mais la France et l'Italie ont laissé beaucoup infrastructure de base ( ports , ponts , aéroports ,les ressources minières et hydrocarbures et la liste assez longues . tandisque la Turquie d'aujourd'hui a progressé dans l'économie mais le non stabilisation et la pénétration dans la guerre avec un Tribu ( Les Kurdes ) frontalière très nombre dans le moyen orient et l'Asie sera la source des dépenses qui influent sur l'économie du pays pour l'éventuel charge de la guerre .

K.Hmida7806
| 15-03-2018 16:36
Tu sembles oublier que;
Aprés ces 55 années post-indépendance, il a suffi à une bande d'incompétents et d'affamés de 3 ans, juste 3 petites années pour vider toutes les caisses, se remplir les poches et aligner finalement un bilan NEGATIF, comme par hasard exact cette fois-ci, de plusieurs milliards de dinars..
Pour une fois, les chiffres étaient exacts.
Les "retournés à Dieu" avec la complicité de quelques vendus dont tartour et Cie; ont voulu faire comme ton fameux HITLER, transformer le pays en super-puissant calife sponsorisés par leurs seigneurs les qataris, les turcs.. ils y sont parvenus.. un pays en faillite, devenu couveuse de terroristes ..
Ce qui est plus amer; c'est que certains culottés osent encore venir déverser leur venin et leur haine.
un peu de dignité s'ils en comprennent le sens, qu'ils se taisent.

EL OUAFY Y
| 15-03-2018 16:36
Ce qu'il n'a pas évoquer la question de l'ordre et la discipline qui manqué depuis pour la disparition de l'ancien profond , mais ces les séquence du changement du système .
Vraiment maintenant nous avons besoin de revenir au ancien modèle je croix qu'une majorité exrasante ont fessé la comparaison entre la gouvernance d'après le 11/01/2011 et l'actuelle situation .

takilas
| 15-03-2018 16:24
"Un dictateur qui régnait avec sa famille, ses proches, ses «Azlèms» et sa région".
C'est exactement ce qui se passe avec nahdha, Ghnouchi (le dictateur) , Larayadh (chevronnés ; rach) ,Bhiri (kamikaze) mehrzia (la gommeuse du hammam) ou Zoughlami (sandouk) .
"un bilan d'une exactitude étonnante au millime près. Aucun secteur étatique n'avait évoqué sa faillite"
C'est exact, parce qu'il y avait des gens compétents et honnêtes, et non pas comme nahdha qui ont vidé les caisses de l'?tat des qu'ils sont descendu de l'avion qui les ramenés de Qatar et de Londres.
"Un peuple en forme de peuplade en exode vers la capitale"
C'est plutôt les milices et les soudoyés de nahdha qui pour applaudir nahdha ont été maigres par centaines de milliers vers Tunis pour leur accorder des recrutements (sans compétence no.niveau d'instruction) et ce dans les administrations, sans même y aller au soi-disant travail sauf pour arnaquer l'?tat et le peuple (par une dictature jamais vécue en Tunisie ), et celui qui ose parler et tout de suit abattu, renvoyé ou dénigré parce qu'il n'a pas soutenu les arnaqueurs de nahdha (preuves à l'appui) .
"Un Etat sans Institutions"
En parlant de troïka et les médiocres de nahdha.
Et tout est relatif à ce qui se passe avec ces sales nahdha, de leurs sabotages envers l'économie tunisienne et de leurs multiples et variées arnaques pour mettre main basse sur Tunis et de quitter et bannir le sud. C'est des indignes qui n'ont aucun honneur aucun patriotisme que Bourguiba à eu déjà lointaine vision que d'éventuelles chacals et des vermines exactement comme nahdha viendraient en Tunisie et le partagerait comme ce qui s'est passé depuis au moins un quinquennat jusqu'à ce jour.
Comme dit le proverbe tunisien : "Celui qui a tué et assassiné ne peut aller loin "
Et j'ajouterais celui qui a arnaqué.

Monia
| 15-03-2018 14:59
il y en a partout dans le monde des autruches qui s'accrochent bec et ongles à tous leurs privilèges acquis à un instant "T" grâce à la providence de ressources étatiques existantes, pouvant prendre en charge les laissés sur le bord de la route des évolutions technologiques, ressources désormais exsangues pour ne pas dire complètement asséchées tellement certains en usent et abusent à leur exclusif profit, oubliant égoïstement les plus démunis d'aujourd'hui.

Habboub
| 15-03-2018 13:52
H.Hammami militant pour ce peuple a-t-il dit, il dispose d'une table au restaurant le plus huppé de Tunis: la closerie, et d'une loge à Rolant Garros....

takilas
| 15-03-2018 12:47
Tant que nahdha est là rien n'y va.

Lotfi Chaffai
| 15-03-2018 12:39
à Business News : comment pouvez vous laisser passer un commentaire qui fait l'apologie du Nazisme et qui glorifie Adolf Hitler , la liberté d'expression ne signifie pas l'anarchie , ce même Abel Chater sévit sur ce site en toute impunité et peut être avec votre bénédiction , prenez une position courageuse face aux extrémistes de tout bord et pas seulement islamiste ou lorsqu'il s'agit de Madame Ben Sedrine

BN : Merci d'avoir attiré notre attention.

A lire aussi

Le comité directeur des Journées théâtrales de Carthage (JTC), a rendu public un communiqué, ce

11/12/2018 23:46
0

Le ministre de l'Education, Hatem Ben Salem, a indiqué ce soir du mardi 11 décembre 2018, dans une

11/12/2018 22:58
0

L’avocat du Club Africain, Kamel Bel Khalil a indiqué, ce mardi 11 décembre 2018, dans une

11/12/2018 22:49
0

Le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi s’est rendu, ce mardi 11 décembre 2018, au

11/12/2018 20:45
0

Newsletter