alexametrics
Dernières news

Grève de 3 jours des agents du centre informatique du ministère de l’Intérieur

Grève de 3 jours des agents du centre informatique du ministère de l’Intérieur

L’Union régionale de travail de Tunis a décrété une grève de 3 jours au centre informatique du ministère de l’Intérieur.

La grève a été annoncée pour les 6, 7 et 8 août 2018, si les revendications ne sont pas satisfaites. Le syndicat demande, entre autres, l’application du règlement intérieur.



I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

Halim
| 22-07-2018 09:34
Tous les moyens sont bons pour faire tomber Chahed...

Nadou
| 21-07-2018 17:17
Un centre sans directeur général depuis plus d'un an. .ça prouve bien qu'il est important!!!

Moustache
| 21-07-2018 16:12
Encore un autre centre qui veut être plus payé pour ne rien faire?
comment ça se passe lors de leur grèves, plus de carte d'identité? plus de passeport? on nous arrêtera tous aux frontières, les terroristes ne seront plus détectés? les personnes recherchées auront des vacances et pourront circuler comme bon leur semble?
Faudrait qu'on nous explique toute ces absurdités. Le gouvernement n'avait pas annoncé l'année dernière que tous les centres et autres institutions sous tutelles étaient déficitaires et qu'ils étaient tous (les 104 si je me rappelle bien) un poids pour le budget de l'Etat

"
Le rapport du FMI sur la situation financière en Tunisie dit cela:
Les risques liés aux entreprises publiques. L'absence de transparence concernant le suivi de performances financières des 104 entreprises publiques crée des risques financiers considérables pour les finances publiques tunisiennes. A titre d'exemple, pour les 28 plus grandes entreprises, les subventions de l'Etat sont passées de 2,7 milliards de DNT (4,3 pourcent du PIB) en 2010 à 6,5 milliards de DNT (9,2 pourcent du PIB) en 2012, soit une augmentation de plus de 140 pourcent en deux ans.
"

Faites grèves, faites grèves! comme disait ma grand mère "Mahssoub ech kaa3edin yizamrou ..."

Ayari Nabil
| 21-07-2018 11:01
Chauve qui peu

A lire aussi

Le Conseil de la Choura d’Ennahdha a chargé le président du parti, Rached Ghannouchi, ce samedi 20

20/10/2018 22:37
3

Faouzi Benzarti n’est plus le sélectionneur de l’équipe nationale tunisienne de football. Mourad

20/10/2018 20:43
6

Les autorités municipales de Carthage ont procédé, ce samedi 20 octobre 2018, à la démolition d’une

20/10/2018 19:13
6

Le ministre de l’Intérieur, Hichem Fourati, a effectué ce samedi 20 octobre 2018, une visite à

20/10/2018 17:40
2

Newsletter