alexametrics
Dernières news

Faouzi Abderrahmane : Il faut restituer la confiance aux investisseurs

Faouzi Abderrahmane : Il faut restituer la confiance aux investisseurs

 

 

Le ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Faouzi Abderrahmane a affirmé, ce vendredi 12 janvier 2018, dans une déclaration accordée à Jawhara FM que de nouvelles mesures visant à propulser l’employabilité seront prochainement prises par le gouvernement.

« Je rejoins le chef du gouvernement Youssef Chahed en ce qu’il a dit à propos de cette année. 2018 sera, effectivement, l’année de l’emploi. Le ministère révisera les programmes de l’emploi et un plan sera, dans ce sens, instauré dans les plus brefs délais », a expliqué M. Abderrahmane.

 

Le ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi a également ajouté que l’Etat dépense environ 300 millions de dinars pour le financement des différents mécanismes d’emploi, soulignant que le nombre d’inscriptions à ces dispositifs a atteint les 170 mille à raison de 90 mille inscriptions par an.

« Ces solutions visent à apporter un soutien aux chercheurs de l’emploi et à les aider à acquérir les compétences nécessaires. Cependant, ce ne sont que des solutions provisoires car le véritable moyen d’éradiquer le chômage est la croissance économique ainsi que l’investissement et la création des projets. Il s’agit essentiellement de restituer la confiance aux investisseurs tunisiens et étrangers », a-t-il martelé.

 

Faouzi Abderrahmane a conclu son intervention en disant que la conjoncture économique était défavorable et que les crises qu’avait vécues le secteur de l’emploi étaient nombreuses, engendrant ainsi, la détérioration de la capacité d’emploi. Néanmoins, le ministère et le gouvernement sont en train d’œuvrer en commun, dans cette optique, afin de remédier à la situation.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (6)

Commenter

Nabil BARNAT
| 13-01-2018 09:36
"yezzi mittrahdine". Assez de démagogie primaire. Dans un pays où le besoin en biens et services est flagrant, les ressources humaines nécessaires sont abondantes, on ne puisse créer les entreprises capables de satisfaire les besoins et faire travailler les gens, sous le prétexte fallacieux d'absence de ressources financières, est tout simplement un CRIME d'état contre ses citoyens. Une banque qui émet un crédit d'investissement ne prête jamais ses fonds propres, ni ceux de ses clients épargnants, elle crée tout simplement de "l'argent dette" ex-nihilo (Simples écritures comptables sur ses registres. L'argent crée, est détruit au fur et à mesure des remboursements). Cette capacité d'émettre de "l'argent dette" est le premier attribut de souveraineté d'un Etat qui se respecte, aussi important que sa police et son armée, sinon plus. Laisser cet outil de régulation économique et sociale entre les mains de banquiers privés, est le meilleur moyen de créer de l'injustice sociale, pire, le transfert pure et simple de la richesse du pays, vers une petite minorité de gens. Le défi, est dans la capacité de créer juste ce qui est nécessaire pour faire tourner la machine de production, le mettre entre les bonnes mains et les "encadrer" efficacement. Pour les besoins en devises étrangères, ce sera une autre paire de manches (La mer à boire, diront certains, mais ce n'est pas le cas).!!!

Zohra
| 12-01-2018 23:03
Bonjour Monsieur,

Vous avez vraiment des idées noires dommage, ce n'est pas de cette façon qu'on va avancer.

Je plein votre femme si vous êtiez comme ça tout temps c'est horriblement triste .

Bonne journée

Jilani
| 12-01-2018 22:47
De quels investisseurs IBM Microsoft ... Ce sont les lobbys qui tiennent les partis et qui empêchent que la richesse va une nouvelle generation. Benali à créé sa génération de riches corrompus qui sont encore la. Les à révolution n'a pas permis aux jeunes de se créer une richesse. Elle a été récupérée par des voyous.

DHEJ
| 12-01-2018 19:46
Mais il faut être débile pour y croire!!!





observator
| 12-01-2018 17:20
Il faut d'abord éradiquer le système corrompu qui s'est emparé du pays avant d'entreprendre quoi que soit .
Si non aucune réforme envisagée n'atteindra ses objectifs.

Il faut le répéter tant qu'un plan global anti mafieux et corruption n'a pas vu le jour et exécuté avec fermeté pour nettoyer le pays, nos problèmes ne feront qu'empirer et seront plus difficiles à résoudre.
Pendant que d'autres pays continuent à avancer notre pays est entrain de se clochardiser.
Faites le bilan des actions de formation entreprises dans le pays depuis 2015 et on va constater que beaucoup d'argent dépensé n'a servi à rien.
Pourquoi parce que la corruption est là partout et je ne parle que de la formation que dire dans d'autres domaines aussi vitaux.

Zohra
| 12-01-2018 16:26
Par les médias françaises, ils ont montré que la misère du pays on dirait Calcutta, c'est l'image qu'ils ont donné du pays.
Vous les connaissez quand ils font leur reportage de feuilles de choux ils prennent toujours les images les plus négatives possibles du pays.

Les investisseurs quelle image ont reçu ? Sûrement négative helas

A lire aussi

Avec plus de 10 mille comptoirs dans 145 pays et 6 continents, la société de location de voitures

23/07/2018 16:15
0

L'Europe de Com School of Business, Ecole de Management de l'Université Européenne de Tunis

23/07/2018 15:40
0

Le vice-président du parlement Abdelfattah Mourou a suspendu la séance de ce lundi 23 juillet 2018

23/07/2018 15:35
1

Amen Bank vient de confirmer sa certification MSI 20000. La banque a passé avec succès le deuxième

23/07/2018 12:17
0

Newsletter