alexametrics
Dernières news

Explosion d’un gazoduc à Ghannouch : les détails de l’incident

Explosion d’un gazoduc à Ghannouch : les détails de l’incident

 

Un engin a causé la rupture d’un gazoduc, mardi le 12 décembre 2017, à Gabès, lors des travaux opérés par un entrepreneur privé dans le dépôt municipal de Ghannouch.

Ce tuyau transporte le gaz d’El Borma au port commercial de Gabès et traverse ce dépôt.

L’explosion a été déclenchée suite à cet accident et des flammes de 20 mètres de hauteur étaient visibles.

 

Les unités de la protection civile et de la sûreté nationale ainsi qu’une unité de la STEG se sont rendues sur le lieu de l’explosion et le dépôt a été évacué des véhicules.

A titre préventif, une école primaire, à 300 mètres de l’accident, a été également évacuée sans avoir enregistré des pertes humaines ou des dégâts matériaux.

 

La vanne de la station principale de l’approvisionnement du gaz à El Hamma, à 30 km de l’accident, a par ailleurs été fermée et les mesures nécessaires ont été prises en attendant la réparation du gazoduc.

Dans un communiqué, la STEG a affirmé qu’elle a déjà informé l’entrepreneur en question, à plusieurs reprises, de l’emplacement du gazoduc et de sa trajectoire.

 

B.L

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (12)

Commenter

lechef
| 13-12-2017 09:32
C'est le travail très mal organisé et sans aucune procédure à cause d'un manque flagrant d'encadrement sinon inexistant.
Nous savons tous que le sol est sillonné par des conduites diverses de fluides ( eau, gaz ) et des câbles électriques, donc pour une entreprise attentionnée et vigilante, elle devrait prendre les précautions nécessaires pour faire superviser ses travaux par un ingénieur.
Ce dernier, automatiquement, va demander et exiger des plans, sinon , interviendra auprès des structures pour demander les informations nécessaires.
Malheureusement, les entreprises sont '' gérées au '' pif '' et au hasard et ne cherche que les '' gains faciles ''. C'est pourquoi, ils ne recrutent pas des ingénieurs.

takilas
| 12-12-2017 19:40
Ils ne savent qu'à aller à Tunis pour flâner, boire de la bière ou s'assoir dans un café donnant sur l'avenue principale de Tunis.
De s'acheter avec argent du pétrole (censé appartenir à état) des logements et des bagnoles flamboyants neufs .
Et s'il y a la moindre opposition de l'État, ils retournent pour fermer les routes ou les usines.
Le tout se passe comme sur des roulettes puisquils ont l'appui inconditionnel de nahdha les mafieux.

Le Patriote
| 12-12-2017 18:17
Avec au moins 2 morts et 18 blesses:
https://www.letemps.ch/monde/2017/12/12/litalie-declare-un-durgence-gaz-apres-un-incendie-autriche

Farouk
| 12-12-2017 17:22
Cela me rappelle, les incendies a Mossoul
meme incendies meme coupables:Les islamistes.

Carthage Libre
| 12-12-2017 15:21
Ouf ! J'espère qu'il n'a rien à voir avec cette histoire, vu que le locataire de Monplaisir est rompu aux "explosions" et autres explosifs, feu, complots de toutes sortes.

Si c'est pas le cas, alors il ne reste plus que la supposition que c'est "Dieu" qui lui a fait signe d'une "explosion toute proche"...AMINE YA RAB !

totodetunis
| 12-12-2017 14:41
Donc je me prépare pour la nouvelle facture du STEG , il y aura une augmentation sur la TVA des explosions

Famous Corona
| 12-12-2017 14:19
...que les coûts seront répercutés sur nos factures et sans trop tarder !!!!

Le Sphynx
| 12-12-2017 14:02
La STEG,Tunisair,la Sonede sont dans le viseur du FMI,donc même à dix mille kilomètres d'ici on est au courant du désordre qui règne dans ces gouffres à subvention avec un grand S

hama
| 12-12-2017 13:27
Utilisation inappropriée du terme valve


B.N : Merci d'avoir attiré notre attention.

HatemC
| 12-12-2017 12:48
Un entrepreneur qui creuse sans même un plan détaillé des tuyauteries qui sillonnent cette localité, y a t-il déjà un schéma du réseau ???

Quand on regarde l'arrière plan, on constate une désolation totale, pas de, trottoirs, pas d'espace vert, des gourbis badigeonnés à la chaud, des monticules d'ordures, carcasse de voiture pouvant causer des blessures, tags de mauvais goût sur les murs et j'en passe de ce décor hors du temps, civil fagotés comme des ploucs, le pays est pauvre mais la pauvreté ne devrait pas être une fatalité et être propre sur soi et l'aménagement des villes et villages est l'affaire de tous ... des qu'il pleut 3 gouttes c'est un marécage ...
Comment voulez vous dynamiser le pays avec de tel décor ... une population à la limite de la débilité qui ne voit pas sa débilité et bien sur le sous produit zarabe qu'est le Tunisien, mettra sa condition sur le dos des GVT sous Bourguiba et BenAli, c'est jamais eux la cause.
Ces sous produits sont comme les coqs ils chantent même les pattes dans la merde ... ils sont à l'image de leur gourbis .... Partout c'est le même décor, on comprend mieux la paupérisation de Tunis avec l'exode de ces populations ... ils ramènent dans leur baluchon leur "savoir vivre" ... quelle bordel ce pays ... il ne se civilisera JAMAIS ... HC

A lire aussi

Un accord a été trouvé entre le gouvernement et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) en ce

21/07/2018 22:04
0

La présidente du parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, a appelé à un passage à la 3ème

21/07/2018 18:15
18

«Le Tunisien consomme en moyenne par jour 140 litres d’eau dont il en boit que 1,5 litres à 2

21/07/2018 16:16
14

Le ministre des Affaires étrangères Khemaïes Jhinaoui se porte bien. C’est ce qu’a affirmé le chargé

21/07/2018 13:30
1

Newsletter