Évolution des budgets des ministères entre 2011 et 2017

Businessnews.com.tn | publié le 18/10/2016 11:45

 

Voici un tableau récapitulatif, réalisé par Business News, des budgets des différents ministères et leur évolution entre 2011 et 2017.

De ce tableau, nous remarquons qu’il y a trois départements seulement qui ont vu leur budget baisser entre 2011 et 2017 à savoir l’assemblée nationale, la présidence du gouvernement et le ministère des Technologies de l’information et de la Communication.

Huit départements en revanche ont vu leurs budgets plus que doublés dont un a presque quadruplé (ministère des Affaires sociales) et un a presque triplé (ministère de la Formation professionnelle).

 

En millions de dinars

 

 (1)     : Chambre des députés + Chambre des conseillers

(2)     : Premier ministère + Ministère de la Communication

(3)     : Présidence du gouvernement + ministère de la Fonction publique et de la gouvernance + ministère des relations avec la société civile

(4)     : Ministère de l’Intérieur + ministère de l’Environnement

(5)     : Ministère de l’Intérieur + ministère des collectivités locales et de l’Environnement

(6)     : Ministère des Finances + ministère des Domaines de l’Etat

(7)     : Ministère de l’Industrie et de la Technologie + Ministère du Commerce et de l’Artisanat

(8)     : Ministère de l’Industrie et du Commerce + Ministère de l’Energie, des Mines et des énergies renouvelables

(9)     : Conseil supérieur de la Magistrature (1,715), Cour constitutionnelle (4,022), ISIE (67,280), IVD (10,910), dépenses imprévues (995,330) et dette publique (5825)

Évolution des budgets des ministères entre 2011 et 2017

publié le 18/10/2016 11:45

 

Voici un tableau récapitulatif, réalisé par Business News, des budgets des différents ministères et leur évolution entre 2011 et 2017.

De ce tableau, nous remarquons qu’il y a trois départements seulement qui ont vu leur budget baisser entre 2011 et 2017 à savoir l’assemblée nationale, la présidence du gouvernement et le ministère des Technologies de l’information et de la Communication.

Huit départements en revanche ont vu leurs budgets plus que doublés dont un a presque quadruplé (ministère des Affaires sociales) et un a presque triplé (ministère de la Formation professionnelle).

 

En millions de dinars

 

 (1)     : Chambre des députés + Chambre des conseillers

(2)     : Premier ministère + Ministère de la Communication

(3)     : Présidence du gouvernement + ministère de la Fonction publique et de la gouvernance + ministère des relations avec la société civile

(4)     : Ministère de l’Intérieur + ministère de l’Environnement

(5)     : Ministère de l’Intérieur + ministère des collectivités locales et de l’Environnement

(6)     : Ministère des Finances + ministère des Domaines de l’Etat

(7)     : Ministère de l’Industrie et de la Technologie + Ministère du Commerce et de l’Artisanat

(8)     : Ministère de l’Industrie et du Commerce + Ministère de l’Energie, des Mines et des énergies renouvelables

(9)     : Conseil supérieur de la Magistrature (1,715), Cour constitutionnelle (4,022), ISIE (67,280), IVD (10,910), dépenses imprévues (995,330) et dette publique (5825)

Commentaires (5) Commenter
Le ministère des AR au premier plan
kameleon78
| 04-01-2017 00:27
Le ministère des Affaires Religieuses a doublé pendant cette période et il est devenu presque un ministère de souveraineté, pauvre Tunisie tu t'enfonces dans l'obscurantisme religieux.
Incomplet
afefsafi
| 10-11-2016 12:36
où le ministère de l'agriculture ? où le tourisme et la culture , éducation nationale ,.... tous les autres départements?
Il faut fermer le ministère des affaires islamiques
el manchou
| 19-10-2016 09:37
C'est quoi cette blague, ce ministère des affaires religieuses ne devrait pas exister ou devrait être financé par les fidèles.

Pour l'augmentation du budget de la présidence, c'est sans doute le prix des range rover qui a fait exposer la facture sans oublier les gendres, cousins, copines ... embauchés par la présidence.

Zaba revient, le pays est en faillite.
100 millions de dinars pour le Ministère de l'islam
Zico
| 18-10-2016 16:02
100 millions de dinars pour le ministère de l'islam !! 100 millions pour que le mufti nous annonce le début du ramadan et l'aid... Je veux pas caricaturiser mais il n'ya aucun pays développé à commencer par les Etats Unis qui possède un tel ministère. C'est complétement superflu. la gestion des mosqués doit etre une tache commune entre le ministère de l'intérieur et les municipalités.
Répartition du budget 2017
El GHOUL
| 18-10-2016 14:58
Le gouvernement parle d'austérité, il faut donner l'exemple donc à commencer par réduire les budgets:
- de la présidence de la République
- du Ministère des affaires religieuses
Ces deux augmentations devraient renforcer le budget du Ministère de l'éducation nationale comme du temps de notre cher Bourguiba, ou 1/3 du budget de l'Etat était destiné à l'éducation Afin d'éviter de créer des ignares et des islamistes en herbe.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration