El Faouar : Accord trouvé, les vannes rouvrent demain dimanche 20 août !

Businessnews.com.tn | publié le 19/08/2017 19:29

Quatre mois après la fermeture de la vanne de la station de pompage de la compagnie Winstar, à El Faouar, une solution a été trouvée ce samedi 19 août 2017. La vanne sera ouverte demain en présence du gouverneur de la région selon la déclaration du député Ibrahim Ben Saïd, ce samedi sur Mosaïque FM.

 

« Nous avons, ce samedi, discuté des points de discorde avec les sitineurs d’El Faouar, on s’est ensuite entretenus avec le délégué de Douz et le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, qui a accepté la majeure partie des points sur lesquels nous avons travaillé avec les jeunes chômeurs de la région » a en effet dit M. Saïd, qui a ajouté : « Demain, la vanne de Winstar sera rouverte ».


Il a ensuite assuré qu’en début de semaine, le ministre des Affaire sociales « viendra signer l’accord définitif, qui permettra de rouvrir toutes les vannes jusque-là fermées ».


S.A  

 

El Faouar : Accord trouvé, les vannes rouvrent demain dimanche 20 août !

publié le 19/08/2017 19:29

Quatre mois après la fermeture de la vanne de la station de pompage de la compagnie Winstar, à El Faouar, une solution a été trouvée ce samedi 19 août 2017. La vanne sera ouverte demain en présence du gouverneur de la région selon la déclaration du député Ibrahim Ben Saïd, ce samedi sur Mosaïque FM.

 

« Nous avons, ce samedi, discuté des points de discorde avec les sitineurs d’El Faouar, on s’est ensuite entretenus avec le délégué de Douz et le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, qui a accepté la majeure partie des points sur lesquels nous avons travaillé avec les jeunes chômeurs de la région » a en effet dit M. Saïd, qui a ajouté : « Demain, la vanne de Winstar sera rouverte ».


Il a ensuite assuré qu’en début de semaine, le ministre des Affaire sociales « viendra signer l’accord définitif, qui permettra de rouvrir toutes les vannes jusque-là fermées ».


S.A  

 

Commentaires (18) Commenter
ça me rappelle une blague(mauvaise)...
Letranger
| 21-08-2017 15:11
C'est deux "capitalistes" qui discutent entre eux : "Putains de pauvres ils veulent rien acheter"

Il faut remarquer aussi que ce sont les pauvres, les "damnés de la Terre" qui font les révolutions, jamais les riches, on se demande bien pourquoi.
@Abdel2
Citoyen_H
| 21-08-2017 14:59

Trop de droits, tuent le droit.
Le plus dangereux, c'est qu'il n y a pas eu de période de sevrage, entre la période ou le bâton régulait sans excès les débordements,
et le vide total volontaire, fomentait malicieusement par les imposteurs traitres qui ont ruiné notre NATION.

Résultat des courses, faite un tour d'horizon.
Nous sommes à deux doigts du chaos.

Salutations.



gestionnaire
kamel
| 21-08-2017 14:07
la crise de Tataouine a ete declenche par l UGTT de Tataouine et cette derniere a ensuite perdu le controle de la situation. L UGTT na jamais comdamne les actes illegales tel que greves saugages , coupure de route arret de la production ..... elle met souvent le feu et se propose en pompier pour l eteindre en portant biensur la responsabilite sur le governement moyenant chantage quelques avantages biensur au profit de ses grades .cette strategie a conduit a la fermetture de l ordre de 1800 usines et le depart de beacoup d investisseurs vers le Maroc et ailleurs.l'extreme gauche tres presente au sein de l UGTT manipule cette derniere au detriment de l economie Tunisienne
@SAM53 et @Citoyen_H
Abdel2.
| 21-08-2017 04:01
Désolé, mais le gouvernement a eu raison de négocier.
Les temps ont changé. L'époque de la solution simpliste de Ben Ali qui consistait à envoyer plus de flics est révolue.
Il ne s'agit pas de 'pleurnicher' ou 'jouer au Robin des bois', il s'agit de constater.
J'ai eu l'occasion de le faire il y a quelques années, sur le terrain, et je vous invite, au risque de me répéter, à le faire aussi : allez voir les conditions de ces familles.
S'il n'y a pas un minimum de négociation et de redistribution, ces conflits ne feront hélas que se multiplier.
Chacun son opinion chers intervenants.
Cordialement.
@DHEJ
Citoyen_H
| 21-08-2017 01:04

Nos ressortissants improductifs gambadent allégrement en Syrie, en Irak, à Kaboul en Libye et un peu partout ailleurs dans des foyers criminels.

Tirer une balle dans la tète d'un civil, violer une innocente ou décapiter un humain n'a jamais demander une connaissance particulière, hormis la présence du gène de la barbarie et de la fainéantise.

Quant aux chinois, la productivité et le sérieux d'un seul chinois vaut bien celui d'une bonne centaine de nos paresseux patentés de l'après 2011, si ce n'est plus, et cela pour salaire normal.
En plus, ils ne râlent jamais et ne posent jamais leur arrière train au café 48H/jour.
C'est un autre débat.

Salutations.






@Citoyen_H
DHEJ
| 20-08-2017 21:18
Pour la Chine, y-a-t-il une stratégie de relocaliser 40 millions de chinois à travers le monde qui explique la guerre des visas entre la Tunisie et la Chine?


Quid eu suivi de la communauté des Chinois en Tunisie?

Cordialement
@Abdel2
Citoyen_H
| 20-08-2017 19:11

Près de 40 millions d'américains vivent sous le seuil de la pauvreté, en chine 150 millions, au Japon 18 millions.
Pourtant on n'a jamais entendu parler de "prises d'otages" criminelles, telles qu'on en voit fréquemment sous nos cieux, depuis 2011 .

C'est désolant, mais c'est ainsi.
Une chose est certaine.
Ces sabotages de note économie sont manigancées par des partis criminels voués à la disparation, sans doute aspirés par la poubelle de l'histoire.
Vous savez autant que moi, quels sont ces partis de pingouins, n'hésitant pas un instant à couler toute une nation, en nous divisant.
Donc inutile de pleurnicher inutilement, car ce genre de désolantes initiatives ne feront qu'amplifier la pauvreté des plus pauvres.

La troika a pillé les caisses de l'état.
A-t-elle fait le moindre geste à votre égard?
Pourtant ses membres étaient les premiers à pleurer les disparités.
Quel est leur nouveau statut?
Ils sont tous devenus archi-milliardaires.
Leur bedaine pendante, est à deux doigts de toucher le sol.

Je vais enfin vous révéler quelque chose.
Les vrais pauvres sont des gens fiers.
Il ne mendient jamais, et se contente souvent de ce que notre créateur leur a donné.

Ceux qui pleurnichent et qui font constamment des esclandres, sont de purs lâches, voulant vivre aux crochets de son prochain.

Salutations.



@Abdel2
SAM53
| 20-08-2017 19:09
La pauvreté n'autorise pas les gens à bloquer l'économie du pays,à ne pas respecter les lois de la république.Que se passerait- il si tous les pauvres de Tunisie deviennent des Robin des bois et se font justice eux mêmes?
Pour un minimum de redistribution des richesses.
Abdel2.
| 20-08-2017 16:51
Allez voir les conditions de 'vie' des familles sous le seuil de pauvreté parfois à quelques km seulement des puits de pétrole ou des mines de phosphates, vous vous demanderez alors si elles agissent par banditisme ou désespoir de cause.
Un accord entre des bandits et un état: ça passe qu'en Tunisie...
Halmi
| 20-08-2017 09:09
S'ils sont heureux, je suis triste....
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration