Tunisie - La Ligue de Protection de la Révolution à Sousse s'attaque aux médias (Vidéo)

Envoyer cette page

 Dans la journée du dimanche 16 décembre 2012, la Ligue de Protection de la Révolution (LPR) de Sousse a organisé une marche afin de dénoncer les figures de l'opposition et, notamment, des "résidus du RCD". La manifestation a eu pour principal objectif, de s'attaquer aux médias, appelant à "l'assainissement" du secteur de l'information. Les slogans de la LPR ont dépassé la volonté de réformer pour atteindre la revendication du "départ" des médias de la honte tout en menaçant le corps du métier. Les manifestants ont donc brandi des banderoles, avec des slogans à la fois religieux et hostiles aux médias. On a même entendu le slogan, "Information, nous voulons ta peau!".



Par ailleurs et selon le journal "l'économiste maghrébin", la LPR de Sousse a entamé le même jour une action inédite, en jetant des télévisions et des journaux tunisiens sur la plage de Boujaâfar, exprimant leur colère contre les médias tunisiens et leur volonté de "s'en débarrasser".

Il est tout de même utile de rappeler que ce geste, qui se veut symbolique, n'a rien d'écologique.

D.M
49 commentaires
@Citoyen_H
Sémir |18-12-2012 19:03
Cher Citoyen_H, je remarque que les noirs entre eux se traitent de "negro" ou "nègre".
Je remarque aussi que les arabes entre eux se traitent des pires sobriquets racistes.

Par contre, les asiatiques ne se traiteront jamais entre eux de "chinetocs" et les juifs, entre eux, encore moins de "youpins"...

N'oubliez pas que la mémoire est une force et qu'il ne faut jamais oublier.

Le raciste FN anti-arabe et anti-musulmans qui vous entendrait affirmera très rapidement qu'il n'est pas raciste en parlant de "ratons" car les "arabes se parlent entre eux de cette manière" !! (sic) tout comme il dira "les noirs parlent entre eux de cette manière" !! (sic).

Mis à part cela, vos interventions sont intéressantes. Nous vaincrons l'extrémisme et l'islamisme sans nous rabaisser à leurs niveaux si médiocre.

Bye.
IL FAUT ÉVOLUER AVEC SON TEMPS......
Citoyen_H |18-12-2012 12:45
@ Sémir
Libre à vous d'accepter ou de refuser certains termes appropriés.
Tout évolue avec le temps, vocabulaire, y compris.
Les termes, bougnoule, raton et melon, étaient utilisés par les allemands lors de l'occupation de la France. Ils s'appliquaient aux Français.
Ensuite, ils ont été récupérés, et utilisés envers les arabes, et particulièrement les nord africains..
De nos jours, ces qualificatifs sont en pleine phase de transition, pour atteindre un troisième stade d'évolution. De plus, ils interprètent parfaitement la situation.
C'est ainsi que va la vie.
Et comme je l'avais dit précédemment, appelons un rat, un rat.

Les faits sont là. Inutile de se voiler la face et de cogiter sur des complexes d'un autre temps, si complexe il y a.
Salutations

DE QUOI PARLENT CES LCR ?
SAUVONS LA NATION TUNISIENNE |18-12-2012 12:30
ce sont des ligues contre la révolution.
Le 14 janvier 2011 est symbole de la lutte pour la dignité, lutte contre la pauvreté et le chomage, lutte pour les libertés et la démocratie.

Ces espèces de fasho sont payés par le qatar ou l'arabie seoudite pour soutenir une conquête de pouvoir chariarique.
LPR
Ergo sum |18-12-2012 12:20
Plus nombreux que l'opposition réunie... UGTT y compris.
Les habitants des quartiers populaires de tous les gouvernorats, ceux qui ont fait la révolution!
Touchez les et vous verrez! Ennahdha ne les a pas touchés car elle en a peur, que toute autre partie ose y toucher, elle se retrouvera avec l'ami inculte à l'Arabie...
les paumés d'EnNahdha
sidsou |18-12-2012 12:08
des barbus et des enturbannées qui portent le portait de F.Hached et salissent ainsi sa mémoire. Voici les milices d'EnNahdha, recrutés parmi les paumés et les délinquants et mobilisés pour une lamentable action antidémocratique qui débouchera sur le rejet définitif des islamistes par l'ensemble des Tunisiens patriotes
@HatemC et @Citoyen_H
Sémir |18-12-2012 10:04
Je n'accepte pas le terme de "ratonnade" et je ne l'accepterai jamais tout comme bougn... Etc..

Ratonnade ramène à raton, le petit rat..
Il faut connaitre l'histoire de ce terme et ne pas l'oublier.
Le gouvernement islamiste et ses collabos complices de cette milice
Sémir |18-12-2012 09:56
En France, les ligues fascistes étaient légion et cela a abouti au régime de Vichy dès 1939.
Renseignez-vous sur les ligues fascistes et leurs manifestations en 1934 notamment...

C'était le cas des LIGUES DE CROIX DE FEU ouvertement racistes, fascistes et antisémites qui execraient le pouvoir socialiste de Leon Blum.

Les Tunisiens ne doivent pas sous-estimer ce danger enorme que constitue cette ligue fasciste.

Qui a autorisé cette manifestation ? LE POUVOIR ISLAMISTE.

Qui a permis que des dizaines de Télévisions contenant des produits toxiques soient déversées sur une plage touristique ? LE POUVOIR ISLAMISTE.

Qui a donné l'ordre aux policiers de ne pas intervenir alors que les touristes sont à côté de ces déchets sur cette plage ? LE POUVOIR ISLAMISTE.

Vous pensez qu'en France, par exemple, une manifestation sur les Champs-Elysées ou la tour Eiffel serait autorisée. NON.

En Tunisie c'est possible.
@naïf
HTAB |18-12-2012 09:34
Votre post est qualificatif de votre Pseudo, et le titre du poste nous renseigne encore plus.
Mais le RCD n'est plus, quel est l'intérêt de ses ex-militants? (AL AZLEEM)
Si ce n'est qu'ils se sont tous convertis au Wahabisme, si ça se trouve, vous en faites sûrement partie (spécialistes de la propagande et la diffamation)
VOYOUS ET ILLETRES !....
Noury |18-12-2012 08:18
Ces délinquants qui ne rechignent même pas à tuer comme à Tataouine, déshonorent ENNAHDHA qui les finance et les utilise pour ses basses besognes
@ HatemC
Citoyen_H |17-12-2012 23:23
Appelons, un chat, un chat. Le bâton est le meilleur inhibiteur pour les égarés.
Salutations
12345
Votre commentaire
Pseudo*
E-mail*
Titre*
Texte
Conditions d'utilisations
- Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne sont pas rédigés par les journalistes.
- Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ne sera publié.
- Aucun commentaire contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
- Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modération
Conditions d'utilisation
Business News remercie vivement ses lecteurs pour leurs commentaires, qui en apportant leur contributions, participent à l'enrichissement du journal en ligne. Cet espace reflète une multiplicité de points de vue à l'unique condition que ces points de vue se respectent les uns les autres.


- Les commentaires envoyés seront archivés sur les serveurs de Business News et demeureront consultables, avec l'article objet du commentaire, tant que le site fonctionne ;
- Les mails des lecteurs seront conservés dans nos archives internes et ne feront l'objet d'aucune exploitation commerciale. Aucun mail non sollicité (spam) ne sera délivré après l'insertion d'un commentaire dans Business News.
- Les mails des participants aux commentaires seront conservés dans nos archivages internes. Ils ne seront jamais communiqués, sans autorisation de leur titulaire ou à la demande d'une autorité judiciaire tunisienne.
- Tout commentaire envoyé sera lu par un modérateur avant publication.
- Business News n'est pas garant de la véracité des commentaires des lecteurs. Le rôle de ses modérateurs s'arrête aux vérifications d'usage liées aux règles de modération indiquées ci-dessus et non aux vérifications journalistiques du fond de l'information.
- Les commentaires sont généralement publiés dans un délai maximal d'une heure approximativement après envoi et ce, les jours ouvrables de 9h à 18h.

Règles de modération
Tous les commentaires sont publiés à la condition qu'ils respectent les règles de conformité à la loi tunisienne et de bienséance. Les contributions qui ne seront pas validées sont celles qui :


- Encourageraient un sentiment raciste et/ou haineux de quelque nature que ce soit ;
- Déprécieraient un groupe de personnes, une profession entière, une entreprise entière ;
- Injurient ou diffament les personnes, les entreprises et/ou toute autre entité ;
- Attaqueraient sans argumenter, ou argumenteraient de manière haineuse ;
- Alimenteraient des rumeurs, qu'elles soient fondées ou non ;
- N'auraient aucun lien avec le sujet principal de l'article objet du commentaire ;
- Ne s'adresseraient qu'à un autre lecteur en particulier, sans que les autres lecteurs puissent être concernés par le débat.
- Assimileraient la rubrique « commentaire » à un forum de discussions.

Business News se réserve le droit de retirer, ou de rewriter, un titre ou une partie du commentaire, même après insertion, au cas où cela se justifierait dans les situations suivantes :
- Paragraphe hors sujet ;
- Paragraphe ou phrase diffamatoire ;
- Paragraphe ou phrase non conforme avec les règles de modération indiquées ci-dessus ;
- Commentaire trop long ;
- Paragraphes ou phrases formulés en langage abrégé ou comportant un nombre élevé d'erreurs.
- Paragraphes ou phrases formulés en langue arabe ou en langue autre que le français et ce pour des raisons techniques.

Nos lecteurs peuvent signaler tout message litigieux aux modérateurs par l'envoi d'un mail à : mail@dmc.com.tn ou par téléphone au +216 70 831 100 ou par fax au +216 70 831 025