Tunisie – L'amnistie de Marzouki ne libérera pas Jabeur Mejri (MAJ)

Businessnews.com.tn | publié le 19/02/2014 13:31
Le porte-parole de la présidence de la République, Adnène Mansar, a déclaré, aujourd’hui, mercredi 19 février 2014, sur les ondes de Shems Fm qu’une amnistie présidentielle a été décrétée en faveur du prisonnier d’opinion, Jabeur Majri, il y a quelques jours déjà. On rappellera que Jabeur Mejri purge une peine de 7 ans et demi de prison pour avoir été l'auteur de caricatures jugées offensantes du Prophète Mohamed.

Cependant, Jabeur Majri demeure en prison étant donné que cette amnistie ne concerne que l'affaire des caricatures. Un mandat de dépôt pèse contre lui dans une autre affaire où il est accusé d'atteinte à autrui.

Tunisie – L'amnistie de Marzouki ne libérera pas Jabeur Mejri (MAJ)

publié le 19/02/2014 13:31
Le porte-parole de la présidence de la République, Adnène Mansar, a déclaré, aujourd’hui, mercredi 19 février 2014, sur les ondes de Shems Fm qu’une amnistie présidentielle a été décrétée en faveur du prisonnier d’opinion, Jabeur Majri, il y a quelques jours déjà. On rappellera que Jabeur Mejri purge une peine de 7 ans et demi de prison pour avoir été l'auteur de caricatures jugées offensantes du Prophète Mohamed.

Cependant, Jabeur Majri demeure en prison étant donné que cette amnistie ne concerne que l'affaire des caricatures. Un mandat de dépôt pèse contre lui dans une autre affaire où il est accusé d'atteinte à autrui.
S.T.
Commentaires Commenter
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration