L’UE annonce son intention de restituer les avoirs gelés du régime de Ben Ali aux autorités tunisiennes

Envoyer cette page
L’Union Européenne, dans un communiqué en date du 26 novembre 2012 (rapporté par l’AFP), annonce son intention de restituer aux autorités tunisiennes les fonds gelés du régime de Ben Ali dans le cadre de sanctions, au moment de la révolution du 14 janvier.

Des mesures ont été prises par le conseil des ministres de l’UE, « afin de faciliter la restitution des fonds détournées aux autorités tunisiennes et égyptiennes » et un cadre législatif a été approuvé, autorisant les Etats de l’UE à débloquer les avoirs gelés.

Si aucune indication n’a été fournie sur le montant exact des avoirs gelés, le communiqué précise que « lorsque les mesures judiciaires qui s’imposent auront été prises, cela devrait permettre le déblocage et la restitution aux autorités tunisiennes et égyptiennes de fonds gelés dans le cadre de sanctions de l’UE à l’encontre des anciens régimes de Ben Ali et de Moubarak ».
S.T.

Ads
7 commentaires
Ka3k ma itayar joua3
G&G |28-11-2012 10:50
Tous les avoirs réunis de Ben Ali et des trabelsis dans les pays de l'UE ne couvrent pas une journée de dépense publique ni meme les augmentations des salaires de nos faux représentants.
Truands aux gueules ouvertes
1/raisonnable |27-11-2012 20:24
Ce gouvernement en majorité des anciens ************* qui demeurent en l'état avaient fait fortunes de l'argent facile destiné aux attentats contre les innocents. Les voilà maintenant à la recherche des avoirs des clans Ben Ali pour alimenter les factions d'Al Qaïda ainsi que des fins personnelles telles que les élections s'il y'en aura lieu un jour... Quant aux restes de pactoles seront en faveur les ******** en question et placer dans les banques étrangères comme ils faisaient et pire encore leurs prédécesseurs, depuis "l'indépendance", et avec quel prix' §§§ !!!
Rien ne sert de courir,c est la loi,doucement.....
leliberal |27-11-2012 18:40
Calmez vous,le moment venu tout l argent detourne sera restituer a son veritable proprietaire,le peuple Tunisien.J ai confiance en
l Union Europeenne,la procedure prendra le temps qu il faut....mais une chose est certaine,
les milliards detournes seront restitues.
Tu parles!
aboulghaïeb |27-11-2012 14:10
Près de deux ans après la révolution, L'UE, dans son immense humanisme, décide d'étudier l'éventualité éventuelle de réviser la législation sur l'argent détourné et placé dans ses banques.
De qui se moque-t-on? D'abord chacun des 27 a sa propre législation en matière. L'UE n'est d'une aucune manière habilitée à modifier les lois des ses membres. Vous voyez Le Luxembourg accepter cela? Sans compter que les paradis fiscaux en Europe et où les 48 mafieux ont planques leurs milliards ne font partie de L'UE: Suisse, Monaco, Lichtenstein, San-Marino, etc..
Ah! ces fonctionnaires hyperpayés de Bruxelles qui veulent se donner bonne conscience et montrer leur tiers-mondisme!
Attention l'attérissage
HatemC |27-11-2012 10:56
Et supposons que l'UE teinne parole et restitut la goutte d'eau spolié où atterira cette manne ? Ne soyons pas crédule, l'argent ira dans les poches dejà bien pleine des nahdhawis qui se partagent déjà le gateau Tuinisie sans scrupules et 3ini fi 3inik avec la bénédiction des acclameurs qui eux n'auront que leurs yeux pour pleurer et pas une miette. c'est connu quand un pays sombre dans l'anarchie, les vautours sortent et 7out yékeul 7out .... C'est désolant de voir à chaque changement de régimes qu'une poignée de secouer prend fait et acte pour les brigands et voyoux et deviennent de la chair à canon bon marché, avec un sandwich il est heureux le bougre à aller tuer son voisin. Hatem Chaieb
@KA
stevejob |27-11-2012 08:19
monsieur 50% n'a pas pas un centime d'euro à l'étranger. vous êtes entrain de vous ridiculiser en disant des grossiéretés du genre.
Alors BN
KArim |26-11-2012 21:24
vous avez été acheté par les ****** d'ennahda pour écrire de pareilles inepties car tout le monde sait très bien que Ben Ali n'a pas un centimes d'euro à l'étranger et donc pas plus en Europe mais bon c'est dommage au début vous étiez des vrais journalistes aujourd'hui vous n'êtes plus rien mais ce n'est pas grave car un site dit la vérité c'est Tunisie Secret
1
Votre commentaire
Pseudo*
E-mail*
Titre*
Texte
Conditions d'utilisations
- Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne sont pas rédigés par les journalistes.
- Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ne sera publié.
- Aucun commentaire contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
- Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modération
Conditions d'utilisation
Business News remercie vivement ses lecteurs pour leurs commentaires, qui en apportant leur contributions, participent à l'enrichissement du journal en ligne. Cet espace reflète une multiplicité de points de vue à l'unique condition que ces points de vue se respectent les uns les autres.


- Les commentaires envoyés seront archivés sur les serveurs de Business News et demeureront consultables, avec l'article objet du commentaire, tant que le site fonctionne ;
- Les mails des lecteurs seront conservés dans nos archives internes et ne feront l'objet d'aucune exploitation commerciale. Aucun mail non sollicité (spam) ne sera délivré après l'insertion d'un commentaire dans Business News.
- Les mails des participants aux commentaires seront conservés dans nos archivages internes. Ils ne seront jamais communiqués, sans autorisation de leur titulaire ou à la demande d'une autorité judiciaire tunisienne.
- Tout commentaire envoyé sera lu par un modérateur avant publication.
- Business News n'est pas garant de la véracité des commentaires des lecteurs. Le rôle de ses modérateurs s'arrête aux vérifications d'usage liées aux règles de modération indiquées ci-dessus et non aux vérifications journalistiques du fond de l'information.
- Les commentaires sont généralement publiés dans un délai maximal d'une heure approximativement après envoi et ce, les jours ouvrables de 9h à 18h.

Règles de modération
Tous les commentaires sont publiés à la condition qu'ils respectent les règles de conformité à la loi tunisienne et de bienséance. Les contributions qui ne seront pas validées sont celles qui :


- Encourageraient un sentiment raciste et/ou haineux de quelque nature que ce soit ;
- Déprécieraient un groupe de personnes, une profession entière, une entreprise entière ;
- Injurient ou diffament les personnes, les entreprises et/ou toute autre entité ;
- Attaqueraient sans argumenter, ou argumenteraient de manière haineuse ;
- Alimenteraient des rumeurs, qu'elles soient fondées ou non ;
- N'auraient aucun lien avec le sujet principal de l'article objet du commentaire ;
- Ne s'adresseraient qu'à un autre lecteur en particulier, sans que les autres lecteurs puissent être concernés par le débat.
- Assimileraient la rubrique « commentaire » à un forum de discussions.

Business News se réserve le droit de retirer, ou de rewriter, un titre ou une partie du commentaire, même après insertion, au cas où cela se justifierait dans les situations suivantes :
- Paragraphe hors sujet ;
- Paragraphe ou phrase diffamatoire ;
- Paragraphe ou phrase non conforme avec les règles de modération indiquées ci-dessus ;
- Commentaire trop long ;
- Paragraphes ou phrases formulés en langage abrégé ou comportant un nombre élevé d'erreurs.
- Paragraphes ou phrases formulés en langue arabe ou en langue autre que le français et ce pour des raisons techniques.

Nos lecteurs peuvent signaler tout message litigieux aux modérateurs par l'envoi d'un mail à : mail@dmc.com.tn ou par téléphone au +216 70 831 100 ou par fax au +216 70 831 025