Sondage Emrhod : Nidaa Tounes et Béji Caïd Essebsi creusent l’écart avec leurs poursuivants

Envoyer cette page
L’agence de sondages Emrhod consulting vient de publier son baromètre politique mensuel.
Il en ressort que Nidaa Tounes demeure toujours le premier parti politique cité spontanément par les sondés répondant à la question « Pour quel Parti Politique voteriez-vous, si les élections avaient lieu demain? ».
25,7% des sondés ont en effet répondu Nidaa Tounes au mois de mars contre 20,6% au mois de février. Au deuxième rang, on retrouve Ennahdha qui monte également dans le sondage avec 20,9% en mars contre 18,4% en février. En troisième position, c’est le Front populaire qui passe de 6,6% à 7,4%, suivi du CPR qui passe de 2,1% à 2,4%.
Mis à part ce quatuor, tous les autres partis sont en régression. Ettakatol passe de 2,4% à 1,9%, l’Allilance démocratique passe de 2,3% à 1,8%, Tayar El Mahabba (courant de l’Amour) passe de 2,2% à 1,6% alors qu’Al Joumhouri passe de 2,4% à 1,4%.

Quant aux personnalités politiques, Béji Caïd Essebsi demeure premier avec 19,3% d’intentions de vote contre 14,5% en février. Il est suivi de très loin par le duo Hammadi Jebali et Hamma Hammami avec 4,9% en mars contre respectivement 4,1% et 2,8% en février.
On retrouve ensuite Ali Laârayedh qui chute de 5,6% à 4,8%, puis Kais Saïed qui passe de 3,4% à 4,8%, Rached Ghannouchi avec 3,9% (contre 0,7% un mois plus tôt) et Moncef Marzouki qui passe de 1,4% à 2,4%.

Les sondés d’Emrhod sont satisfaits à hauteur de 26,7% du travail de Moncef Marzouki (contre 21,1% un mois plus tôt). Mustapha Ben Jaâfar les satisfait à hauteur de 29,8% (contre 29% en février) alors que Mehdi Jomâa arrive à satisfaire 61,3% des personnes en mars contre 46,6% en février. 34,5% des sondés sont même tout à fait satisfaits du gouvernement de Mehdi Jomâa contre 13,1% en février.

Cette enquête a été réalisée entre le 10 et le 13 mars 2014 auprès d’un échantillon représentatif de la population Tunisienne en âge de voter (18 ans et plus).
Pour cette nouvelle vague, Emrhod a interrogé 1051 personnes, par téléphone dans les 24 Gouvernorats (zones urbaines et rurales).

R.B.H.

Cliquer ici pour télécharger tous les résultats du sondage

Ads
16 commentaires
@Abel Chater
ali |19-03-2014 13:43
Et tu penses que la dernière fois quand les tunisiens avaient voté Ennahdha,ce n'était pas pareil?C'était même pire,avoir voté sur des préceptes d'angélisme et de supposé intégrité,pour un parti qui n'avait jamais exercé le pouvoir et pour la plupart vivant depuis une décade à l'étranger
Pauvre Tunisie
Tounsi ben Tounsi |19-03-2014 12:34
A certains, les avocats du diable précisément, il faudrait leur faire un dessin pour comprendre ce qui se passe dans le pays.
Ils oublient que tout a une fin, y compris les sommes qu'ils reçoivent de leurs employeurs pour service rendu. Mais quel service!!!
Nous en avons marre de répondre à ces sondages d'attrape-nigauds
Abel Chater |19-03-2014 11:29
C'est vraiment malheureux de revoir tous les mois de telles mesquineries de sondages, non seulement arriérés, primitifs et sans les moyens scientifiques, technologiques et humains nécessaires, venir trouver qui leur publie leurs données truquées et payées, de bonne ou de mauvaise foi.
Si Nidaa Tounes et son dictateur chef des «Azlems» Béji Kaïd la Pipe gagnait les prochaines élections, il faudrait mettre sur les passeports de tous les Tunisiens, "Maboul" au lieu de Tunisien. Et pays d'appartenance "Mannouba N°4" au lieu de la Tunisie.
Prélude à un trucage annoncé
Nady |19-03-2014 11:26
Les instituts de sondage chantent à leur commanditaires la mélodie qu'ils veulent bien entendre.
Ces même commanditaire font, de la Nahda, un 'chalanger' et se réservent, sans le vouloir, le role du 'perfect loser'.
Les fraichements convertis à la démocratie n'ont qu'à aller dans les quartiers surpeuplés des grandes villes et de constaté les dégâts de leur impatience.
Etre present sur le terrain
Abdel |19-03-2014 07:40
Ya si El Beji , assez de vous occuper de votre cuisine interne , de vous comporter en dictat envers vos collaborateurs , de faire cavalier seul , attention vous perdez votre temps et une partie de vos supporters au moment ou Ennahdha s'organise et se prepare . Mettez au point une strategie claire de campagne electorale , encourager vos collaborateurs a occuper l'espace mediatique , former des groupes , par gouvernorats , pour aller dans les zones rurales presenter vos actions futures immediates en leurs faveurs , denigrer clairement les derives des precedents gouvernements et leurs faillites . Faites bouger le nouveau gouvernement pour appliquer la feuille de route integrale sans perdre de temps , a nettoyer les administrations et les cabinets , agir sur lui pour realiser quelques choses d'immediat dans les zones desheritees . Sinon tout le monde va croire que Ennahdha n'a pas demerite' . Bouger , et toujours Bouger , mais si vous etes trop vieu et fatigue' alors lancez vos loups dans la nature pour pour convaincre et reunir autour de Nidaa . Ne fixez pas seulement le poste de P de la R , d'abord Reussir les Elections , votre principal adversaire est entrain de vous derouter et prendre l'avantage sur vous tout en vous faisant miroiter une eventuelle collaboration avantageuse pour votre propre personne . N'y croyez pas , compter sur vos propres forces . Reveillez vous et dynamisez votre Parti et vos collaborateurs , C'est la ou se trouve votre reussite et non pas en faisant votre '' cuisine interne ''et mettre et demettre dans la confusion .
De mieux en mieux
roufa |19-03-2014 03:20
A Nidaa Tunes je dis: bravo,
Au Front pop je dis: en avant,
Aux autres démocrates: mais qu'est-ce qui se passe? Il faut agir comme Hamma Hammami avec ses projets. Vous devez thématiser un bon sujet et l'exposer au public. Et dire: Nous sommes les hommes et les femmes de la situation. En avant.
CES SONDAGES " FIEFFÉS " QUI NOUS VEULENT DU BIEN...!
BABOU |18-03-2014 22:32
Quelle absurdité !
Ces sondages, sorte de " tambouille", de "salmis" qui nous éclairent, qui nous guident, qui nous veulent du bien, qui s'obstinent à nous carotter.
De grâce, épargnez-nous de ce cadeau empoisonné !
Cette culture des sondages " étrangère" à nos m'urs et coutumes risquent de nuire gravement à notre "très jeune démocratie".
N'appuyant pas trop fort sur les pédales car notre modeste "voiture" est toujours en rodage.
Ce cirque, ce manège amateur qui s'aventure à embobiner "la populace" risque d'être contre productif.
Il est temps de reconsidérer "l'objet", "la cible", ce citoyen tunisien comme un être adulte, affranchi, libre, responsable et mature.
Le temps de la tricherie, du faux, du blabala, de la moquerie et du mépris est irrévocablement révolu.
Triste de mon pays.
pourquoi je ne voterais pas Elnahdha,CPR et Ettakatol
boubaker sadok |18-03-2014 21:37
Puisque tout le monde va voté pour l'union des démocrates avec Nida Tounes pour finir avec ces dangereux profiteurs et opportunistes de Rached Ghannouchi,Marzouki et Mustapha Ben Jaafer responsables de la faillites morale et matérielle de notre pays
A ceux qui votent Ennahda ...
momo |18-03-2014 21:29
Moi non plus je n'arrive pas à comprendre que 20 % voterait encore pour un parti qui a ruiné le pays à peine en deux ans, tous les indicateurs de nature économique, sociale de sécurité etc. sont « catastrophiques », il y a même des experts qui vous diront que pour moins que ça le pays serait colonisé, heureusement que le temps des colonies est révolu.
A ceux qui votent Ennahda, vous voulez la perte du pays ,ça ne m'étonne qu'a moitié.
La 6ème symphonie
Jemmali |18-03-2014 16:28
Yè twensa, Si Hammèdi a un grand projet. Votez pour lui afin qu'il termine sa toile. Il est différent des autres frérots. Ce n'est pas un charlatan .
12
Votre commentaire
Pseudo*
E-mail*
Titre*
Texte
Conditions d'utilisations
- Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne sont pas rédigés par les journalistes.
- Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ne sera publié.
- Aucun commentaire contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
- Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modération
Conditions d'utilisation
Business News remercie vivement ses lecteurs pour leurs commentaires, qui en apportant leur contributions, participent à l'enrichissement du journal en ligne. Cet espace reflète une multiplicité de points de vue à l'unique condition que ces points de vue se respectent les uns les autres.


- Les commentaires envoyés seront archivés sur les serveurs de Business News et demeureront consultables, avec l'article objet du commentaire, tant que le site fonctionne ;
- Les mails des lecteurs seront conservés dans nos archives internes et ne feront l'objet d'aucune exploitation commerciale. Aucun mail non sollicité (spam) ne sera délivré après l'insertion d'un commentaire dans Business News.
- Les mails des participants aux commentaires seront conservés dans nos archivages internes. Ils ne seront jamais communiqués, sans autorisation de leur titulaire ou à la demande d'une autorité judiciaire tunisienne.
- Tout commentaire envoyé sera lu par un modérateur avant publication.
- Business News n'est pas garant de la véracité des commentaires des lecteurs. Le rôle de ses modérateurs s'arrête aux vérifications d'usage liées aux règles de modération indiquées ci-dessus et non aux vérifications journalistiques du fond de l'information.
- Les commentaires sont généralement publiés dans un délai maximal d'une heure approximativement après envoi et ce, les jours ouvrables de 9h à 18h.

Règles de modération
Tous les commentaires sont publiés à la condition qu'ils respectent les règles de conformité à la loi tunisienne et de bienséance. Les contributions qui ne seront pas validées sont celles qui :


- Encourageraient un sentiment raciste et/ou haineux de quelque nature que ce soit ;
- Déprécieraient un groupe de personnes, une profession entière, une entreprise entière ;
- Injurient ou diffament les personnes, les entreprises et/ou toute autre entité ;
- Attaqueraient sans argumenter, ou argumenteraient de manière haineuse ;
- Alimenteraient des rumeurs, qu'elles soient fondées ou non ;
- N'auraient aucun lien avec le sujet principal de l'article objet du commentaire ;
- Ne s'adresseraient qu'à un autre lecteur en particulier, sans que les autres lecteurs puissent être concernés par le débat.
- Assimileraient la rubrique « commentaire » à un forum de discussions.

Business News se réserve le droit de retirer, ou de rewriter, un titre ou une partie du commentaire, même après insertion, au cas où cela se justifierait dans les situations suivantes :
- Paragraphe hors sujet ;
- Paragraphe ou phrase diffamatoire ;
- Paragraphe ou phrase non conforme avec les règles de modération indiquées ci-dessus ;
- Commentaire trop long ;
- Paragraphes ou phrases formulés en langage abrégé ou comportant un nombre élevé d'erreurs.
- Paragraphes ou phrases formulés en langue arabe ou en langue autre que le français et ce pour des raisons techniques.

Nos lecteurs peuvent signaler tout message litigieux aux modérateurs par l'envoi d'un mail à : mail@dmc.com.tn ou par téléphone au +216 70 831 100 ou par fax au +216 70 831 025