La photo du jour : je ne paierai pas la taxe !

Envoyer cette page
La colère monte de plus en plus dans les différentes régions, suite à la promulgation de la Loi de finances 2014 instaurant de nouvelles taxes pour les automobilistes.

Aujourd’hui au Kef, plusieurs voitures d’auto-école ont affiché à l’arrière de leurs véhicules une pancarte sur laquelle est inscrit « je ne paierai pas la taxe ! ».
Sur les réseaux sociaux, on presse les internautes à ne pas payer cette vignette et on donne même des idées sur le comportement à tenir lorsqu’un agent de police vous arrête.

« Ne payez pas de taxe islamique et ne payez pas de vignette ... Ils ne vont pas pouvoir arrêter tout le monde ... Soyez plus intelligents ! Si les agents de police veulent arrêter un citoyen, deux choses à faire : 1. Il doit s'arrêter en plein milieu de la chaussée et arrêter la circulation. 2. A ce moment tout le monde doit semer la pagaille avec les klaxons ... Je vous garantis que les agents de police céderont et ne pourront rien faire », indique Caro Couillet, par exemple. D’autres appels à la désobéissance civile, beaucoup plus virulents, sont lancés un peu partout.

Précisons que ce type d’appel est contraire à la loi.

R.B.H.
11 commentaires
auto école
dali |09-01-2014 09:56
je ne paierai pas la taxe
à Caro Couillet
Hamios |08-01-2014 17:32
ce ne sont pas des taxes islamique pauv Con !
ce sont des pilleurs qui se cachent derrière le nom de l'islam , on est daccord sure ce point , Mais l'islam est innocent de tous ce gens font , et on est contre le payement de ces taxes
Alors Caro Couillet abstiens toi et ne parle pas de l'ISLAM , tu n'es pas bien placé pour remettre en cause ce que des pilleur font à l'ISLAM !!!!
bonne continuation
zied |08-01-2014 14:52
il a fallu une taxe supplémentaire pour faire bouger ce peuple,pourtant c'été prévisible bon ce n'est pas grave vaut mieux tard que jamais, maintenant tout le monde doit se soulever contre les hausse des prix des aliment,STEG, Sonede,carburants etc... on ne doid pas payer l'inefficacité des gouvernements qui se succèdent en piochant dans les poches des citoyens pauvres,moyen ou riches,
Abham wazir dans l'histoire est elyes fakhfakh, jusqu'a maintenant il n'a pas compris que le budget de l'état c'est l'affaire de l'état soit elle se debrouille soit elle baisse ces charges de 80%
plus de bon d'essence, plus de 2et trois voitures de fonction,plus de chauffeurs.....
Non aux taxes islamistes
Hannibal barca |08-01-2014 13:43
Pendant que le peuple se debat ds des conditions de vie tres difficiles les khouenjias s en mettent plein les poches
Caisses de la dignite,corruption,trafics de fausses monnaies,dollars du golfe ...
De vrais ordures
Contraire à la Loi scélérate
HatemC |08-01-2014 13:42
Oui c'est contraire à la Loi la désobéissance si elle est violente, or quand elle est pacifique, comme c'est le cas le rendement, l'impact est d'autant plus fort et percutant.
Mais quand une Loi est faite sur mesure pour te dépouiller et permettre à des ex taulards de se gaver à vie, OUI IL FAUT DÉSOBÉIR. Je n'ai pas contraint ces gens à faire de la politique et de se faire arrêter.
Ils connaissaient les risques. Hamma aussi a risqué sa vie en faisant de la politique et de la prison et n'a RIEN demandé et même refusé toute indemnisation et il n'est pas le seul.
Les seuls qui mendient reste les mêmes de la Troika, des crèves la faim. Des revanchards, des aigris, des sangsues.

Maintenant plaquer sur sa voiture ce BADGE n'est pas contraire à la Loi.
Une voiture reste un espace privée et dans ta maison tu colles ce que tu veux sur un mur, on ne viendra pas te le reprocher, une voiture c'est une extension de ton espace privée. C'est la liberté individuelle qui prime.

Y a t-il une différence entre la création d'un fond 26/26 ou d'une taxe ? La démarche est la même, SOUTIRER de l'argent à la population légalement mais ça reste une EXTORSION. Pour quel USAGE ? Va savoir.
Le flou artistique entoure toutes ces taxations, FachFach brasse du vent pour tenter d'expliquer mais reste vague, tout ce qu'il dit se résume en qques mots concernant les agriculteurs par ex, JUGEZ PLUTÔT :
"cette mesure n'est pas contre les agriculteurs". ça nous fait une belle jambe !!! voilà l'explication d'un ministre, son argumentation est creuse et INDIGNE, qu'il explique en quoi ces mesures plaident pour l'agriculteur. Si dans notre cas l'agriculteur s'est révolté et est sorti exprimé son mécontentement c'est qu'il a posé le pour et le contre et il connait sa filière mieux que cette tête à claque.

NON CE BADGE N'est pas Anti Constitutionnelle. Un conducteur peut coller sur sa carrosserie qu'il est CÉLIBATAIRE ou au CHÔMAGE, où est le problème ? Il n'agresse personne et ne fait de mal à personne. Il exprime son état d'esprit du moment. Hatem Chaieb
Allons vers la grève générale
safsaf123 |08-01-2014 13:27
Il faut une grève générale pour :
1) suppprimer toutes ces redevances

2) Supprimer cette nouvelle caisse crée par les nahdaouis pour *** l'argent du peuple et l'offrir à des militants d'ennahda.

3) Remettre en prison tous les criminels condamnés pour des affaires de terrorisme et qui sont sortis par cette loi d'amnistie idiote

4) Supprimer ces lois de préférence dans l'emploi pour les amnistiés. La préférence doit être donnée à tous les chômeurs diplômés de longues dates, avec une règle et critère simple, celui qui a le diplômé le plus ancien et qui est toujours au chômage a la priorité dans l'emploi. Les emplois dans la fonction publique doit être réservée aux chômeurs diplômés.
je ne paierai pas cette taxe mais la vignette , oui
lotfi |08-01-2014 12:58
Si les deux sont liées, je ne paierai dans ce cas ni l'une ni l'autre. Restons solidaires, cet argent ira directement dans les caisses des *** d'ennahdha. Ils comptent sur cet argent pour remplir la caisse du fonds de la dignité honteux qui servira soit disant à les indemniser pour leurs années de taules. En bref , cette taxe auto servira à payer des ex taulards. C'est le comble, vu sous cet angle, qui est parfaitement un angle juste et vrai.
mais qui fait la loi? et pourquoi la fait-on?
Tounsia |08-01-2014 11:55
est ce la loi est faite pour le bien de tout le monde qu'est le peuple tunisien ou pour remplir les caisses des voleurs nahdhaouis?,
est-ce c'etait à cause de nous que ces gens ont passé des années de leurs vies derriere les barreaux ou à cause de leurs idées noircit et comportement etrange et inhumains que ben ali leurs a jeté dans les prisons?,
s'ils ont des droits qu'ils courent deriere ben ali au saoudi pour les recuperer et pas contre un peuple qui se sent et se trouve menacer dans son pain!
si vous croyez vraiment au Dieu, laissez nous vivre en paix! lâchez nous! on veut vivre et on en a le droit, ne nous faites pas affamer! c injuste! 7ram 3likom ya nahdha !
expliquez
mouaten |08-01-2014 11:50
Auriez- vous l'amabilité d'expliquer votre dernière phrase..pour les gens , comme moi, qui présentent une asthénie intellectuelle.
@BN
SOCRATES |08-01-2014 11:38
Félicitations à toute l' équipe de BN.
12
Votre commentaire
Pseudo*
E-mail*
Titre*
Texte
Conditions d'utilisations
- Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne sont pas rédigés par les journalistes.
- Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ne sera publié.
- Aucun commentaire contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
- Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modération
Conditions d'utilisation
Business News remercie vivement ses lecteurs pour leurs commentaires, qui en apportant leur contributions, participent à l'enrichissement du journal en ligne. Cet espace reflète une multiplicité de points de vue à l'unique condition que ces points de vue se respectent les uns les autres.


- Les commentaires envoyés seront archivés sur les serveurs de Business News et demeureront consultables, avec l'article objet du commentaire, tant que le site fonctionne ;
- Les mails des lecteurs seront conservés dans nos archives internes et ne feront l'objet d'aucune exploitation commerciale. Aucun mail non sollicité (spam) ne sera délivré après l'insertion d'un commentaire dans Business News.
- Les mails des participants aux commentaires seront conservés dans nos archivages internes. Ils ne seront jamais communiqués, sans autorisation de leur titulaire ou à la demande d'une autorité judiciaire tunisienne.
- Tout commentaire envoyé sera lu par un modérateur avant publication.
- Business News n'est pas garant de la véracité des commentaires des lecteurs. Le rôle de ses modérateurs s'arrête aux vérifications d'usage liées aux règles de modération indiquées ci-dessus et non aux vérifications journalistiques du fond de l'information.
- Les commentaires sont généralement publiés dans un délai maximal d'une heure approximativement après envoi et ce, les jours ouvrables de 9h à 18h.

Règles de modération
Tous les commentaires sont publiés à la condition qu'ils respectent les règles de conformité à la loi tunisienne et de bienséance. Les contributions qui ne seront pas validées sont celles qui :


- Encourageraient un sentiment raciste et/ou haineux de quelque nature que ce soit ;
- Déprécieraient un groupe de personnes, une profession entière, une entreprise entière ;
- Injurient ou diffament les personnes, les entreprises et/ou toute autre entité ;
- Attaqueraient sans argumenter, ou argumenteraient de manière haineuse ;
- Alimenteraient des rumeurs, qu'elles soient fondées ou non ;
- N'auraient aucun lien avec le sujet principal de l'article objet du commentaire ;
- Ne s'adresseraient qu'à un autre lecteur en particulier, sans que les autres lecteurs puissent être concernés par le débat.
- Assimileraient la rubrique « commentaire » à un forum de discussions.

Business News se réserve le droit de retirer, ou de rewriter, un titre ou une partie du commentaire, même après insertion, au cas où cela se justifierait dans les situations suivantes :
- Paragraphe hors sujet ;
- Paragraphe ou phrase diffamatoire ;
- Paragraphe ou phrase non conforme avec les règles de modération indiquées ci-dessus ;
- Commentaire trop long ;
- Paragraphes ou phrases formulés en langage abrégé ou comportant un nombre élevé d'erreurs.
- Paragraphes ou phrases formulés en langue arabe ou en langue autre que le français et ce pour des raisons techniques.

Nos lecteurs peuvent signaler tout message litigieux aux modérateurs par l'envoi d'un mail à : mail@dmc.com.tn ou par téléphone au +216 70 831 100 ou par fax au +216 70 831 025