Moncef Marzouki figure dans le livre noir de la Présidence (vidéo)

Businessnews.com.tn | publié le 29/11/2013 15:30
Avec la diffusion de vidéos de l’émission consacrée à la promotion du livre « Le système de propagande sous le règne d’Ibn Ali » par la chaîne de télévision Al Moutawassett, différentes séquences commencent à alimenter le débat autour d’un sujet qui ne se limite pas au domaine journalistique.

En effet, le livre publié par la présidence de la République listant ceux qui ont collaboré avec le système de Ben Ali et ceux qui en ont été les opprimés, a listé, parmi d’autres noms, Moncef Marzouki, actuel président de la République sous l’égide duquel une telle initiative a pu voir le jour.

Le journaliste controversé à son tour, Salah Attia, cite, parmi les noms de politiciens de l’opposition et des journalistes ayant subi des pressions, l’animateur d’émissions pour enfants « Ammi Radhouene ».

En l’absence de communication officielle autour dudit livre, on ignore l’usage commercial qui lui sera réservé. Sera-t-il vendu ou distribué gracieusement ? Servira-t-il d’appui de foi à des procédures judiciaires contre les personnes impliquées ? Les fans de la chaîne de télévision ayant fait sa promotion en avant-première auraient, cependant, demandé qu’il soit imprimé à 10 millions d’exemplaires, un livre noir pour chaque Tunisien, de quoi égayer notre quotidien morose !

Moncef Marzouki figure dans le livre noir de la Présidence (vidéo)

publié le 29/11/2013 15:30
Avec la diffusion de vidéos de l’émission consacrée à la promotion du livre « Le système de propagande sous le règne d’Ibn Ali » par la chaîne de télévision Al Moutawassett, différentes séquences commencent à alimenter le débat autour d’un sujet qui ne se limite pas au domaine journalistique.

En effet, le livre publié par la présidence de la République listant ceux qui ont collaboré avec le système de Ben Ali et ceux qui en ont été les opprimés, a listé, parmi d’autres noms, Moncef Marzouki, actuel président de la République sous l’égide duquel une telle initiative a pu voir le jour.

Le journaliste controversé à son tour, Salah Attia, cite, parmi les noms de politiciens de l’opposition et des journalistes ayant subi des pressions, l’animateur d’émissions pour enfants « Ammi Radhouene ».

En l’absence de communication officielle autour dudit livre, on ignore l’usage commercial qui lui sera réservé. Sera-t-il vendu ou distribué gracieusement ? Servira-t-il d’appui de foi à des procédures judiciaires contre les personnes impliquées ? Les fans de la chaîne de télévision ayant fait sa promotion en avant-première auraient, cependant, demandé qu’il soit imprimé à 10 millions d’exemplaires, un livre noir pour chaque Tunisien, de quoi égayer notre quotidien morose !

Ads
Commentaires Commenter
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration